Social

Sermat: Le protocole d'accord s'enlise entre dockers et direction


Sermat: Le protocole d'accord s'enlise entre dockers et direction
Un pas en avant, deux pas en arrière. Alors qu'ils estimaient avoir concédé suffisamment de terrain à la direction du groupement d'acconiers Sermat, les dockers sont dans l'obligation de réitérer leur menace de grève au port Est.

Le "protocole d'engagement réciproque" envoyé par leur direction vient contrarier des dockers qui étaient prêts à accepter de repousser l'internalisation de la maintenance des chariots cavaliers - bénéficiant actuellement au concurrent SRMP, filiale du géant Kalmar - au 30 septembre 2015.

Alors que les conditions d'un accord étaient en bonne voie, de nouvelles "pistes de réflexion pour réussir la transition", édictées par le président de la Sermat, Franck Dokhi-Thonon, viennent inquiéter de nouveau le syndicat CGTR Ports et Docks.

Dans ce courrier, la direction énonce clairement son souhait de profiter du retour de l'internalisation des chariots pour procéder à la "nomination d'un chef de projet, d'adapter notre organisation, de mettre en adéquation nos effectifs, de mettre en place des formations, d'organiser la direction et la direction technique et enfin de mener une réflexion autour des nombreux investissements à réaliser", détaille le courrier.  

Abasourdis, la CGTR Ports et Docks évoque un nouveau manquement à la parole donnée suite à l'énumération de nouvelles conditions en cours de route. L'échéance de leur préavis de grève communiqué il y a déjà plusieurs semaines reste le même, à savoir le 1er juillet. La Réunion se souvient qu'en mai 2013, le port Est avait été paralysé durant 19 jours.
Mardi 24 Juin 2014 - 15:25
Lu 429 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales