Santé

Serge Camatchy à la tête de la Conférence de Santé et de l'Autonomie


Serge Camatchy à la tête de la Conférence de Santé et de l'Autonomie



Hier, la Conférence de Santé et de l'Autonomie (CSA) a vu le jour à la Réunion. Mis en œuvre par l'Agence de Santé Océan indien (ARS-OI), elle participe à la définition de la politique de santé sur notre île. Il s'agit d'une sorte de "parlement" de la santé pour les Réunionnais.

En tout ce sont 91 membres qui siègent et représentent les collectivités territoriales, les usagers de services de santé et médico-sociaux, les conférences de territoires, les partenaires sociaux, les acteurs de la cohésion et de la protection sociale, les acteurs de la prévention et de l'éducation pour la santé, les offreurs de service de santé et les personnes qualifiées.

Au terme de cette première conférence, Serge Camatchy, vice-président du conseil Régional, a été élu président de la CSA.

Cette Conférence de Santé et d'Autonomie s'organise en une commission permanente et quatre commissions spécialisées dans les domaines suivants, à savoir la prévention, l'organisation des soins, les prises en charge et accompagnements médico-sociaux et le droit des usagers.

La CSA se réunira le 15 novembre prochain pour débattre du découpage de la Réunion en territoire de santé.
Vendredi 1 Octobre 2010 - 16:46
Julien Delarue
Lu 2079 fois




1.Posté par avatar le 01/10/2010 17:06
Docteur camatchy pour la consultation il es ou ton cabinet? faut il la carte vital? ou etre electeur a st andré ? Avez vouz un indemité de presidence? Es un poste pour bat carré, ces des question que vont posé nos electeur, le cg aussi bientot aura un autre SEM D HABITAT pour faire plaisir a certain bailleur privé de la place pour ne pas perdre le marché de la defisq sur les logement sociaux qui sera a la tète surprise les associé seront surement un ancien transporteur beton de louest et ancien actionaire de air bourbon un gros bailleur de st denis qui a pignon sur monp.....et ceux qui bosse dur pour l eclosion et la main mise, puisse que la sidr n es pas a leur botte quand il veulent, voila docteur on va faire avalé tous ça au reunionnais dans l espoir d etre mieux soigné et mieux logé; EN VOUS ENGRAISSANT AU PASSAGE

2.Posté par foxi le 01/10/2010 19:08
En tout ce sont 91 membres qui siègent et représentent les collectivités territoriales... les acteurs de la prévention...et les personnes qualifiées. "
_______________________________________________________________________

L France c'est un pays de cador. Entre les personnes qualifiées, méritantes ( pour les médailles), les personnes autorisées çà en fait du monde au balcon mais en bas c'est la misère, alors même que tant de talents ( comme cités par Sarko après le choix de son gouvernement) devrait donner du bonheur.....

3.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 01/10/2010 21:42
Toujours les mêmes...ah le pouvoir ça lé doux !!! à part d'être syndicaliste et politique...je me demande si le mot SANTE évoque encore quelque chose pour ce personnage !!!

4.Posté par foxi le 01/10/2010 22:08
En haut à droite de l'article, figure l'annonce d'un autre article titré Serge Camatchy " St André ressemble à une véritable poubelle".

Ce monsieur, il n'a pas été premier zadjoint dans cette ville poubelle pendant de longues années ?

5.Posté par Infirmier pas dupe le 01/10/2010 22:58
Attention, Didier ROBERT a propulsé un ancien infirmier syndicaliste du CHD, à la retraite , a un poste stratégique pour le NORD... faudra que les politiques du sud fasse gaffe car la préférence nord a déjà commencé meme si lHopital du SUd est largement devant...

6.Posté par liam le 02/10/2010 08:59
Encore un incompétent à la tète d'une commission avec un titre flambloyant et des indemnités mirobolants.

7.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 02/10/2010 12:06
5.Posté par Infirmier pas dupe le 01/10/2010 22:58
b[
Didier Robert a mis en place....un pantin....tu n'as pas à t'inquiéter ce "bidule" Santé et Autonomie c'est de la poudre aux yeux....comme les différents "Comités" et autres machins misent en place par l'Etat...vous vous concertez vous sortez différents rapports, mais c'est moi (ETAT) qui décide!!! et puis il faut arrêter ces débats N/S/E/O, le GHSR n'est pas en dessous du CHD,bien au contraire les classements le prouve et la rivalité n'a plus lieu d'être ses deux entités font partie du CHR 974 et le filières de soins s'organisent suivant leur compétence : coeur à St Denis et la neuro-chir dans le sud par exemple !!!

8.Posté par Miko le 02/10/2010 12:59
Si j'ai bien compris, cette Conférence de la santé aura pour mission de mettre en cohérence le médico-socio, le saniraire,et toutes les associations qui travaillent dans le domaine de la santé! Sans parti pris, bien que je ne suis pas dans le même courant politique de Serge CAMATCHY, je peux attester que dans ce domaine il est bien placé pour représenter la Réunion. Il a démontré par le passé quand il fallait défendre les patients, les personnels hospitaliers et le C.H.R, il a toujours été correct dans ses bottes.Il est important pour la Réunion zone océan indien de ne pas tout mélanger( politique et la santé) à moins que vous auriez préféré un toubib,quelqu'un d'ailleurs ou encore quelqu'un proche de vous? moi cela ne me gêne pas je souhaite tout simplement que Serge CAMATCHY ne se laisse pas influencer par se amis du Sud où du Nord. qu'il travaille en toute transparence, d'ailleurs je vais l'appeler pour qu'il s'engage officiellement et je lui souhaite du courage.

9.Posté par Marc un aide soignant le 02/10/2010 15:31
Pour répondre à ceux qui ont la critique facile, rappelons que de tous les politiques de l' île, Serges Camatchy est le mieux placé pour s'occuper de la conférence de santé. Il a connaissance des besoins de notre île en matiere de santé, ainsi qu' une longue expérience et des compétences dans ce domaine ... de plus la santé relève de sa compétence au sein de la Région.
Il a toujours oeuvré pour le social (personne ne pourra dire le contraire), je pense qu'il aura a coeur d' ameliorer la situation de notre île par des actions utiles et efficaces.

Etant moi meme un professionnel de la santé, je tiens à dire à Michel (l'infirmier "pas dupe") qu'il n'a qu'une vision de la santé limitée à l'hospitalier, il ne parle que de CHR et de Nord/Sud, mais le probleme de la santé à la Réunion dépasse ce cadre là ! Il pense un peu à problèmes des retraités qui ne peuvent se payer des soins car leur retraite est insuffisante ? A l'isolement social qui pousse la jeunesse à la délinquance et à l' addiction ? A la misère qui entraine toute une série de conséquences désastreuse pour le peulpe (violence, dépression, conduite addictive ...) et j' en passe ...
Le probleme est complexe et demande un rassemblement de toutes les bonnes volonté pour trouver des solutions, car la santé ne se borne pas à se sentir bien ! Révisez vos cours Mr Michel et comprenez que la santé ne peut être atteinte qu' avec un environnement saint , une éducation correcte et une conduite raisonnable et équilibrée ... pas juste avec des hopitaux et des médicaments.
Pour faire améliorer la santé du peuple , c' est la société elle-même que nous devons ameliorer.

Je souhaite beaucoup de courage à Serges Camatchy , la mission qui lui a été confiée est très difficile mais il est l' homme de la situation .

10.Posté par lol le 02/10/2010 20:47
Malek Boutih a ressorti les petites phrases polémiques, celles que les socialistes s'efforçaient jusqu'alors de retenir pour ne pas entacher le climat d'unité qui règne au PS. Selon lui, Martine Aubry a «un problème avec la vérité politique. (…) Il n'y a qu'à voir la manière dont elle slalome sur le dossier des retraites.»

Malek Boutih est coutumier de ce genre de déclarations virulentes à l'encontre de la première secrétaire. «Jacques Delors a souhaité ne pas prendre le pouvoir pour ne pas mentir. Sa fille, elle, ment en permanence pour avoir le pouvoir», avait-il confié en juin au Nouvel Économiste. Mais ses propos de mardi reflètent l'une des principales craintes des opposants à Martine Aubry: que le PS formule, dans l'opposition, des promesses intenables s'il était au pouvoir demain. Comme en 1983, lorsque, deux ans après son élection, François Mitterrand avait pris le tournant de la rigueur. «Entre ce qu'on dit aux Français aujourd'hui sur le haut de la tribune et ce qu'on fera demain si on est en responsabilité, il y aura plus qu'un décalage», a prévenu Malek Boutih sur RTL.

La même remarque a été faite par le Maire PS de LYON Gérard COLLOMB


11.Posté par Ti-coq le 03/10/2010 03:54
J'ai l'impression que certain écrive juste pour le plaisir de critiquer ce qui ne leur permet pas d"être objectif.

La santé est un sujet important pour la population et il me semble que c'est la première fois que la Région s'en occupe. C'est quand même mieux d'avoir un syndicaliste qui a défendu les intérêts de la santé et de ses acteurs à la tête d'une telle structure qu'un médecin ou qu'un cadre administratif. Il me semble aussi que le débat entre l'équilibre entre le Nord et le Sud n'a rien à voir ici.
Pour finir je ne comprends pas pourquoi on se vexe lorsqu'on dit que Saint-André est devenu une poubelle...c'est bien une question sanitaire non !

12.Posté par paul le 04/10/2010 10:31
La santé est un sujet important pour les réunnionnais, avec la crise économique que nous traversons actuellement, renforce la nécessité de réfléchir à la persistance des inégalités sociales de santé et de mettre en place des actions coordonnées afin de préserver l’état de santé de l’ensemble de la population. Trop d'erreur effectué par le passé, que la population a du payer le prix fort sur de mauvaises décisions ou décisions trop tardive des pouvoirs publiiques par méconnaissance du terrain, du territoire et des diférrentes problèmatiques. Prenons le cadre du chik en 2006, à peu prés 200 personnes ont perdues la vie, enfants comme personnes agées. la leptospirose qui continue a sévir sur le département à notre époque, parce qu-il n'y a pas de politique cohérente dans les actions de terrain. Il ne faut pas perdre de vue que la santé est « Un état complet de bien-être physique, mental et social », ne consistant donc pas seulement à une absence de maladies ou d’infirmités. Ce ne sont que des querelles politiques, réglment de compte, comme le dit souvent nos ancêtres "gro ker la levé". La santé des réunnionnais ne se résume pas qu'à l'équilibre du bassin nord et du bassin sud... ou si SERGE CAMATCHY est un élu à la Région, parce que demain ce n'est pas ses polèmiiques qui vont pleurer sur nos morts. Serge CAMATCHY connait la problèmatique de la santé, si il à été élu, il y a de forte raisons. Laissons le travailler, avant de juger l'HOMME.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales