Politique

Serge Camatchy : “350 contrats aidés n’ont pas été utilisé en 2008 à St-André”

L’ancien premier adjoint de Saint-André a réuni la presse ce matin à Champ-Borne pour réagir aux propos tenus par Eric Fruteau, maire et conseiller général de Saint-André, et dénoncer une politique sociale “qui manque d’ambition et d’audace”.


“Un an après l’installation de la nouvelle équipe municipale et sa prise en main des affaires, quand je rencontre les Saint-Andréens sur le terrain, ils me disent que le changement est amer et douloureux parce qu’il n’y a aucune lisibilité dans les actions menées par la mairie”.
“Il n’y a par exemple aucune lisibilité dans l’organigramme de la mairie. Aujourd’hui, le changement est amer parce qu’il n’y a aucun volet social qui a été mis en place. Après l’espoir, c’est le désespoir, après l’euphorie, c’est la douleur”.
Il y a un besoin criant d’une partie de la population. Lorsque le public fragile frappe à la porte de la mairie, c’est qu’il n’a plus rien à manger. Il y a 5.000 rmistes à Saint-André. Eric Fruteau doit comprendre la situation des plus fragiles. Il n’y a aucune infantilisation ici, il y a des gens qui souffrent”.
Aller demander un bon alimentaire à la mairie, apporter une aide financière pour ses études, accompagner un jeune vers l’insertion professionnelle et aider une famille à se reloger, est-ce que ça c’est de l’infantilisation?”
“C’est une insulte, c’est un mépris envers la population. Et je demande à M. Fruteau de corriger cette déclaration. J’ose espérer que ses paroles ont dépassé sa pensée”.
Le fondateur d’Emergence Réunion critique aussi le choix d’Eric Fruteau “qui n’a pas changé de couleur politique”, de bâtir un projet important autour du tram-train. “Quand on sait que ce chantier a pris du plomb dans l’aile... Vous verrez que dans dix ans, aucun de ces programmes ne sera sorti de terre”.
Vendredi 27 Mars 2009 - 10:38
Jismy Ramoudou
Lu 544 fois




1.Posté par Rémy Bourgogne le 27/03/2009 12:50
Bonjour à tous,
mon questionnaire mis en ligne par Pierrot Dupuy et disponible dans la partie "société" est toujours d'actualité. N'hésiter pas à le remplir, en dix minute c'est fait.
Les questions sur "la culture" pourront intéresser plus d'un.
ex : La sauvegarde et la transmission de la/ les cultures à la Réunion doit/doivent passer par: Les réunionnais eux-mêmes/ des politiques culturelles / l'école / autres ...etc.
Le sujet "maison des civilisations" faisant pas mal de bruit en ce moment, ce questionnaire vous donne la parole sur ce grand thème qu'est la "culture".

Merci d'avance

Rémy B.

2.Posté par votez pour moi le 27/03/2009 13:11
La question en fait est : qu'est devenu l'argent de l'état pour ces 350 emplois aidés non réalisés !
C'est bien ça, j'ai tout bon ?

3.Posté par l amer des ex? le 27/03/2009 19:32
Combien d'années Mr Camatchy a t il été premier adjoint à Saint André? 10,? 20?
Aprés toutes ces années, les gens ont choisi le changement, et dire qu'au bout d'un an le changement est amer...de la part de Camatchy c'est se moquer des autres, puisqu"il n'a jamais critiqué ouvertement Virapoullé, un peu de patience, on juge un mandat sur 6 ans non?
Arretez cette politique politicienne , quand on a rien à dire... à moins que les régionales vous poussent uniquement à faire parler de vous.Un peu de modestie svp
je déteste ces réactions politiciennes sans objectivités.

4.Posté par RAMSES 2 le 28/03/2009 10:15
Il faut savoir écouter les gens sur le terrain et non pas rester dans un bureau climatisé dont l'entrée est codée...c'est ça le changement !

D'abord de quoi et de qui avez vous peur !!!! Est-ce de votre premier adjoint qui s'entend à merveille avec vous.;;;est-ce vos collègues du conseil municipal qui sentent le vent tourner ou tout simplement la population à qui vous avez fait des promesses pour être élu, et que vous traitez comme des enfants gâtés.

Qu'est que vous entendez par "politique politicienne" quand le maire de Sainte-André occupe le mandat : de maire, de vice président délégué du Consei Général et vice président délégué de la Cirest. Ayez ou moins une analyse objective de la situation....c'est un respect vis à vis des gens qui essayent de comprendre.
Au moins Camatchy a eu le courage de parler au nom de la classe silencieuse et de donner la parole à ces mamans présentes pour exprimer leurs douleurs et de leurs souffrances.

Comme nous sommes en démocratie....le peuple jugera en son âme et conscience au moment venu....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales