Social

Sept licenciements au Quotidien

La direction du Quotidien a annoncé qu'elle allait procéder au licenciement de sept personnes, dont trois journalistes, lors d'un comité d'entreprise extraordinaire, jeudi dernier. Des licenciements économiques liés aux difficultés économiques que le Quotidien traverse.


Sept licenciements au Quotidien
"Un travail syndical est mené actuellement et une AG doit se tenir lundi matin", explique Yannick Bernardeau représentant syndical au Quotidien.

Jeudi dernier, un comité d'entreprise exceptionnel s'est tenu durant lequel la direction a annoncé sept licenciements au motif économique. Le journal accuserait de lourdes pertes depuis le début de l'année, "le Quotidien rencontre des difficultés économiques, la publicité a énormément chuté en raison de la situation économique à la Réunion. Le journal dépend de cette manne financière", explique-t-il.

Pas de perturbation dans la parution du journal

Une assemblée générale doit se tenir en présence du personnel, "hier soir, un léger débrayage a eu lieu pour demander une réunion d'urgence avec la direction, il y a tout de même des velléités de grève". Pour Yannick Bernardeau, "il existe d'autres moyens que de licencier sept personnes dont trois journalistes, on peut trouver de meilleures solutions".

Pour le moment, il n'y a pas de perturbation à prévoir sur la parution du journal, "même s'il y a eu un débrayage hier soir, le journal est paru normalement ce matin", souligne-t-il.

Un début de conflit qui rappelle celui de juillet dernier. Il avait duré plus de quinze jours. Les salariés avaient obtenu gain de cause sur leur demande de revalorisation salariale.
Samedi 12 Mars 2011 - 08:06
Julien Delarue
Lu 3334 fois




1.Posté par datinic le 12/03/2011 10:13
ahhh c'est bizarre ça .. les commerciaux nous racontent que tout va très bien, qu'ils gagnent beaucoup d'argent, que il faut se battre pour avoir des emplacements dans le quotidien en pub parce que tout le monde en veut !!
ben, nous avons fait nos expériences, très malheureux, car très cher sans résultat (absence total du résultat !!)

mais petit insider : ils ont déjà trouvé la formule magique pour s'en sortir !!

2.Posté par BOURBON le 12/03/2011 10:29
dermande yannick refait sa demande avec Elie Hoareau , li coné pourkoi

3.Posté par noe974 le 12/03/2011 11:34
Pas assez pour redresser la baraque ...il faut plus de licenciements !!!

4.Posté par David Asmodee le 12/03/2011 11:46
"Pour Yannick Bernardeau, "il existe d'autres moyens que de licencier sept personnes dont trois journalistes, on peut trouver de meilleures solutions".

Quand il n'y a pas de ventes, que faut-il faire alors ? Nos chers syndicalistes Ralph Lauren Montblanc Pays ont peut être une solution magique ?

5.Posté par boyer le 12/03/2011 12:01
ni cazal ni etheve n'ont renvoyé l'ascenceur?

6.Posté par citoyen le 12/03/2011 13:11
3.Posté par noe974 le 12/03/2011 11:34

"Pas assez pour redresser la baraque ...il faut plus de licenciements !!! "

Encore un post imbécile: tu prends ton pied quand on licencie des gens?

Faut vraiment être abruti pour se réjouir de licenciements...

C'est ça l'UMP péi dont tu es la voix "fidèle"?

7.Posté par datinic le 12/03/2011 15:19
non non .. les autres solutions c'est de mettre toute cette petite bande en commerciaux pour vendre leurs achats groupés.. c'est super, le client gagne et sur tout le quotidien gagne. tu dois payer ton annonce plus 20% de com !! mais attention c'est loffre promo, l'année prochaine c'est 50 % de com ! si je veux donner mes produits je peux faire ça tout seul, pas besoin de quotidien pour ça !!
et comme ça ils remplissent leur journal avec de la pub !! malin ça, non ??

8.Posté par choupinette le 12/03/2011 17:32
Évidemment qu'il y a d'autres moyens que de licencier 7 personnes : Il y a plein de choses à faire avt de taper sur le personnel, le groupe a les moyens !
@noe974 : vous êtes un des actionnaires du groupe??

9.Posté par polo974 le 12/03/2011 20:03
Ils n'ont rien compris,..

Un journal, ça doit être fait par des journalistes.

C'est pas un dépliant de pub qu'on cherche, c'est une source d'infos IMPARTIALE donc non assujettie au bon vouloir des annonceurs.



C'est vrai pour tout le monde, n'est-ce pas Pierrot...

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/03/2011 13:26
8.
bien vu choupinette... le caractère économique tiendra t il devant un tribunal.

11.Posté par Jen le 13/03/2011 12:55
Maintenant le personnel devrais faire une autre gréve qui revendique la réintégration des 7 bougres, juste histoire d'être bien sur de couler leur journal!!

12.Posté par choupinette le 13/03/2011 17:24
@jen : et il faut que le personnel laisse faire d'après toi? tu penses que c'est normal?je ne pense pas ke le personnel veut couler son journal mais juste défendre ces 7 pauvres salariés qui n'ont rien demandé et je le répète il y a d'autres moyens que de licencier!!
@nicolas : malheureusement en regardant uniquement les comptes du quotidien, oui, le caractère économique tiendrait je pense mais si un tribunal décide de mettre le nez ds les autres sociétés du groupe qui pompent tout le fric du quotidien, alors là, j'en suis moins sûr. y a qu'à reprendre le journal marron réalisé par les grévistes du quotidien en juillet dernier (grève de 15 jrs) pr voir que le quotidien fait vivre plein d'autres sociétés!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales