Politique

Sénatoriales : Toutes les forces politiques dans l'attente....

Ce matin, la préfecture s'est transformée en bureau de vote. Elle accueille les 1.211 grands électeurs venus élire les quatre sénateurs de la Réunion. A 11 heures, près de 700 d'entre eux avaient fait le déplacement.


Depuis ce matin 9 heures, les grands électeurs se sont donnés rendez-vous à la préfecture de Saint-Denis pour les élections sénatoriales et élire les quatre sénateurs de la Réunion. Beaucoup de monde, puisque 700 votants se sont déjà déplacés.

Une ambiance particulière dans les jardins de la préfecture puisque toutes les forces politiques de la Réunion sont réunies à quelques mètres les unes des autres. Toutes les têtes de liste étaient présentes très tôt ce matin, Jean-Paul Virapoullé, liste divers droite, en premier se déclarant très "confiant" dans le vote d'aujourd'hui. Pour lui les grands électeurs vont s'appuyer sur son bilan et celui d'Anne-Marie Payet pour lui offrir un deuxième mandat de suite de sénateur.

Du côté de la gauche, PCR et PS confondus ont retient surtout de cette élection la possibilité pour la "Haute Assemblée" de basculer pour la première fois gauche. "C'est un grand jour pour la république, la France et la Réunion", explique Michel Vergoz, tête de liste PS.

"En général dans les scrutins proportionnels il n'y a pas vraiment de surprises (…) il faut être devant et avoir deux fois plus de voix que le quatrième", explique Claude Hoarau, maire de Saint-Louis, pour qui le PCR semble plutôt confiant d'obtenir un deuxième siège de sénateur.

Pour l'UMP, un siège est d'ores et déjà acquis pour Michel Fontaine, tête de liste de l'Union de la droite, reste maintenant le nombre de voix que va obtenir la formation politique sachant qu'il plane un doute sur le nombre de voix que réalisera Jean-Paul Virapoullé. "Michel Fontaine fait partie des hommes politiques de la Réunion à faire entendre sa voix auprès des instances parisiennes (…) J'espère que les grands électeurs réunis à Saint-Denis aujourd'hui auront à coeur e nous accompagner", explique Didier Robert, 3ème sur la liste l'Union de la droite.

En attendant, une grande partie des grands électeurs s'était déplacée dès l'ouverture du bureau de vote, comme pour éviter les ultimes tractations entre grands électeurs et partis politiques qui pourrait faire basculer ce fameux quatrième siège dans un camp comme dans l'autre…
Dimanche 25 Septembre 2011 - 11:39
Lu 1627 fois




1.Posté par TEGO le 25/09/2011 12:58
I parle de l'UMP , lo VERGES Pol PCR , de John Pol Virapoullé , de la bouche Michel Vergoz, tête de liste PS "C'est un grand jour pour la république, la France et la Réunion" avek sa lo PS i sa bazar le perdant de ces élections sénatoriales semble t-il , si ce fameux quatrième siège bascule dans un camp comme dans l'autre… ( PCR ou UMP ) ?

2.Posté par nomwintriss le 25/09/2011 13:11
Pas glop !!!

3.Posté par ndldlp le 25/09/2011 14:51
quel équipement ! tout ce monde dans une tente ??
simulacre de démocratie en route !

4.Posté par noe974 le 25/09/2011 16:54
On attend les résultats !!!

5.Posté par jean Jouhis le 25/09/2011 20:12
TOUS SAUF
Radio FESTIVAL


JPG a oublié de se reveiller
RIEN ! pas d' emission speciale !!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales