Politique

Sénatoriales : J-P Virapoullé se présente comme le candidat "légitime" de la droite

Jean-Paul Virapoullé, sénateur sortant, a présenté sa liste et son programme ce matin devant la presse et ce à quelques jours de l'élection sénatoriale qui se tiendra le 25 septembre prochain. Une liste divers droite sans étiquette, la deuxième à droite puisque l'UMP a de son côté intronisé Michel Fontaine. On retrouvera aux côtés de Jean-Paul Virapoullé la sénatrice sortante, Anne-Marie Payet, en qui il a réitéré son entière confiance.


 
C'était le grand jour pour Jean-Paul Virapoullé. Ce matin, il a présenté sa liste divers droite pour les sénatoriales ainsi que son programme. Une liste que l'UMP voit d'un mauvais œil puisqu'elle pourrait bien barrer la route de Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre et secrétaire général de l'UMP à la Réunion, pour le poste de Sénateur lors de l'élection du 25 septembre prochain.

Une liste "dissidente" pour l'UMP qui pourrait bien entraîner la suspension de Jean-Paul Virapoullé du parti de la majorité présidentielle. Pierre Charon, en métropole, a eu le tort de présenter une liste contre Chantal Jouannot, actuelle ministre des Sports, et en a fait l'amère expérience. Mais pour le principal intéressé, le débat n'est pas là. "Je présente une liste sans étiquette, divers droite, où chaque citoyen s'est engagé", explique Jean-Paul Virapoullé. En clair, ce n'est pas Paris qui décide de qui est intronisé ou non… "Ce n'est pas Paris qui va voter, mais les Grands Électeurs de la Réunion et j'estime être le candidat légitime à cette élection", ajoute-t-il avant de refermer la parenthèse et de passer à la présentation de ses colistiers et de son programme.

"Partage de nos valeurs"

A ses côtés, pour cette élection sénatoriale, Jean-Paul Virapoullé s'est entouré d'Anne-Marie Payet, avec qui il avait remporté l'élection sénatoriale de 2001. Gilbert Técher, adjoint à la mairie de l'Entre-Deux, et Carmen Allié, conseillère municipale de Saint-Denis, complètent la liste. Pour les suppléants on retrouve Jean-Yves Morel, conseiller municipal de la Possession, et Faouzia Vitry, gestionnaire-comptable et présidente d'association. "Cette liste n'a pas été faite comme une boite de conserve, prévient Jean-Paul Virapoullé, c'est une liste basée sur leur engagement et leur vision de l'avenir à la Réunion, mais surtout sur le partage de nos valeurs", souligne-t-il.

Les colistiers se sont présentés tour à tour pour dévoiler leurs intentions en tant que futurs candidats aux sénatoriales et l'envie qui les anime de s'engager aux côtés de Jean-Paul Virapoullé. "Je m'inscris dans le futur et l'on s'appuie sur le travail et l'expérience véhiculés par Anne-Marie Payet. J'ai choisi Virapoullé pourtant j'ai été reçu par Michel Fontaine mais je pense que Jean-Paul va une nouvelle fois endosser son costume de réconciliateur pour retrouver l'ensemble des mouvances de droite. On est là pour préparer la relève, valoriser le savoir-faire local", explique Jean-Yves Morel pour justifier son engagement avec Jean-Paul Virapoullé. Pour Anne-Marie Payet, pas de doutes cette liste représente "l'ensemble de la Réunion, la diversité culturelle et reflète bien l'image de notre île tout en respectant la parité homme-femme". Jean-Paul Virapoullé pourra une nouvelle fois s'appuyer sur Anne-Marie Payet, sénatrice sortante à l'origine de nombreuses propositions de lois "reprises par Xavier Bertrand", explique-t-elle.

"L'ouragan économique qui arrive nous oblige à nous serrer les coudes pour mieux vivre dans notre île"

Le programme de cette liste divers droite s'axe autour de cinq piliers : Protéger la Réunion contre une mondialisation non maîtrisée, promouvoir une société plus juste et plus respectueuse de la dignité humaine, sauver les finances des collectivités locales garantes de la paix sociale, conforter l'ancrage de la Réunion dans la France et l'Europe et créer la bourse de la 2ème chance en faveur des jeunes diplômés au chômage. "Il faut faire réussir la continuité territoriale, mettre une close de sauvegarde pour éviter que les accords entre l'Europe et les pays qui nous entourent ruinent l'économie Réunionnaise (…) et aider les collectivités locales en créant une dotation d'éloignement par rapport à l'Europe", explique Jean-Paul Virapoullé.

"Ce projet est basé sur une volonté de bâtir un avenir meilleur pour la Réunion sur un message de vérité et de réconciliation, (…) si nous sommes élus aux sénatoriales, nous mettrons notre victoire au service du rassemblement et de la réconciliation des Réunionnais. L'ouragan économique qui arrive nous oblige à nous serrer les coudes pour mieux vivre dans notre île", conclut Jean-Paul Virapoullé. Réponse le 25 septembre prochain.
Lundi 12 Septembre 2011 - 15:58
Lu 2600 fois




1.Posté par JORI le 12/09/2011 16:36
"un avenir meilleur pour la Réunion sur un message de vérité et de réconciliation, "? ça passe par les 2 principes suivant qu'aucun élu ne veut malheureusement: UN HOMME, UN MANDAT et AUCUN MANDAT A UN CANDIDAT CONDAMNE;

2.Posté par mange gater le 12/09/2011 17:29
Ou la di en nou en 2008 vote SARKOZY et regard aujourd'hui comment li bot nout fesse et la tienne aussi.
et sept 2011, il faudrait que les grands électeurs y vote pou fou.
Fou zot lé fou!!!

3.Posté par mange gater le 12/09/2011 17:32
depuis QUAND popol y gagne cal un ouragan.
Cal nou l'argent oui!!!

4.Posté par contribuable le 12/09/2011 18:04
jean paul VIRAPOULLE ne veut pas quitter le senat on le comprend....
anne marie PAYET se raccroche car les centristes n'en veulent pas on les comprend...
le reste de la liste font pitié, on les comprend pas
c'est triste la politique quand on ne se rend meme plus compte qu'on se ridiculise


5.Posté par d'artagnan le 12/09/2011 18:06
en tant que senateurs sortants ; ils ont toute la légitimé pour dmander aux grands électeurs de leur accorder leur suffrage, d'autant qu'ils ont travaillé durant leur mandat. je pense que les gands electeurs ne se tromperont pas et ne cautionneront pas la mascarade de la liste ump sur laquelle ont voit 3 sudistes en tete, et surtout la presence de farreyrol et Robert. Tout cela sent l'arrangement, le calcul politicien. Comment accepter qu'une deputée fantome soit encore candidate alors qu'elle brille par son absence sur l'échiquier politique de la reunion. Comment accepter qyu'un président de région, ex députe, se mette en 3éme position d'attente. N'y a -t-til pas suffisamment de travail à la region? Ne spécule-t-il pas sur une eventuelle decision judiciaire ou probléme qui verrait l'impossibilité de la tete de liste de poursuivre le mandat, qui entrainerait de la 2éme fantome que l'on ferait demissioner? Et le tour est joué. Ou est l'intéret de la reunion la dedans? Je demande qux grands electeurs qui ont le devoir de nous donner des senateurs competents de faire très attention et de voter pour des gens qui ont le sens du devoir et qui ne rechignent pas à la tache,et qui savent prendre leur responsabilite lorsque l'avenir de lla reuinion est en jeu. Je ne comprends plus notre ump local,on fait du n'importe quoi sans tenir compte des enjeux electoraux Peu leur importe l'avenir du sénat pourvu que leur petit interet est preservé? Je ne me retrouve plus dans ce parti local. ET pourtant nous devons tous travailler pour que 2014 voit l'élection de notre candidat. Quand est-ce que la droite sera responsable à la reunion!,,,,,,,,,

6.Posté par Caton2 le 12/09/2011 18:36
"Il faut faire réussir la continuité territoriale, mettre une close de sauvegarde pour éviter que les accords entre l'Europe et les pays qui nous entourent ruinent l'économie Réunionnaise (…) et aider les collectivités locales en créant une dotation d'éloignement par rapport à l'Europe".
Parce que les collectivités locales ne reçoivent pas assez d'argent de l'État et de l'Europe? Il faudrait en plus protéger la Réunion de la concurrence des États voisins? Pas un mot sur le développement des activités locales exportables, sur le développement de l'agriculture, sur une politique d'aide à la mobilité des réunionnais. Continuer à faire de la Réunion un territoire assisté, immobile lorsque le reste du monde bouge, amplifier les effets socialement dévastateurs de la politique de l'emploi aidé, du faux travail, voilà la seule ambition de ce "visionnaire". Ce n'est pas ce genre d'homme politique dont la Réunion a besoin.

7.Posté par Julien97440 le 12/09/2011 18:37
Alors JPV, quel effet ça fait la trahison de ses propres amis politiques? Vous avez tellement trahi les vôtres au temps de votre "splendeur". Goute bouton maintenant.

8.Posté par Cambronne le 12/09/2011 18:48
en voici une de programme voir mon lien faire suivre et vous avez le droit de faire buzzer l'état pourrait économiser 700 millions s'il le voulait vraiment

9.Posté par jason bourne le 12/09/2011 19:12
heureusement que ce n'est pas du suffrage universel !!

honte à vous

les centristes qui appellent à voter communiste pour les modérés ...les autres qui se regardent le nombril pour savoir qui est de la vraie droite ......

au fait tous ceux qui ont déjà l'age de la retraite et qui la touchez, demandez donc à juste à être défrayer de vos frais de déplacements ....vous gagnerez en respectabilité et en crédibilité ....chasseurs de primes

10.Posté par AVATAR le 12/09/2011 19:59
Virapoulé a la barre et dans son bateau devrait avoir mister dindar mais malin comme il es il a placé farouzia vitry qui avait sois disant demissioné de DS peur de faire explosé alliance avec le modem il etait en premier plan lors de la conference de presse avec denemont; le 22 SEPT a st marie a la salle de son amis aura lieu la jonction de DS ET J HADERE ou la gueppe prendra la presidente des employé du cg et de l adi et les demandeur d emploi si vira prend des voix il diront que ils sont participé sinon se sera le silence ce couple es filou et joue sur tous les tableaux... MAIS JUSQU A QUAND ?

11.Posté par tam tam le 12/09/2011 20:54
Cassoulet sénateur ???!!! atpr !

12.Posté par noe le 13/09/2011 06:19
C'est un vrai et bon sénateur qu'on connaît bien et sur qui on peut compter !

Qu'on revote pour lui !

13.Posté par André le 13/09/2011 10:59
Gilbert Techer sur la liste de Vira, le même qui était sur la liste de TAK au régional. A quoi joue Bachil Valy, lui qui défendait les petits commerces contre la loi impopulaire d'Anne- Marie Payet sur la vente de cigarettes. Aujourd'hui il s’allie avec elle. Le pouvoir n'a vraiment pas de parole, ni de parti.

14.Posté par Petit électeur le 13/09/2011 14:48
Alors Virapoullé Jean Paul, sénateur sortant, pourquoi tu es allé rendre visite à Michel Dennemont aux Avirons chez lui (à sa maison personnelle....)
Les mauvaises langues disent qu'il y a un arrangement entre le PCR et les autres pour faire battre le PS, (il paraîtrait que le PCR prendrait le juste nécessaire pour assurer les 2 postes et le reste irait à toi Jean Paul) dois-je conclure que là encore c'est Michel Dennemont le stratège ?

N'oublie pas Jean Paul que c'est bien Dennemont qui a fait battre Parrain aux sénatoriales (il était déjà un fin stratège...), tu te souviens ? Il était le remplaçant de feu Parrain Louis Virapoullé !

Tu te souviens de la déclaration de "Parrain" le jour du vote à la proclamation des résultats ?
"Le remplaçant à été très mal choisi !!!"

Attention devoir de vigilance J.P.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales