Société

Séminaire requins : Des points de vue difficilement conciliables...


Séminaire requins : Des points de vue difficilement conciliables...
Des points de vue parfois difficilement conciliables, c'est le résumé que l'on peut faire à la fin de la première journée du séminaire "risque requins". Comme nous l'avons déjà évoqué, l'ensemble des acteurs impliqués dans ce dossier participe à ce séminaire. Scientifiques et responsables d'associations peuvent donc confronter leurs analyses et préconisations respectives. Toutefois, on pouvait s'en douter, il sera compliqué d'aboutir à un consensus entre les différentes parties.

Du côté des associations, et plus particulièrement de Prévention Requin Réunion, on reste persuadé qu'il faut recourir aux prélèvements pour sécuriser la pratique du surf. "Le seul moyen pour réduire le risque, ce sont les prélèvements. On ne parle pas d'éradiquer les requins mais de pêcher une dizaine ou une vingtaine de requins qui se sont sédentarisés sur la côte Ouest", explique Serge Leplège.

Le porte-parole de l'association PRR estime d'ailleurs que les études scientifiques menées à la Réunion ne permettent pas d'affirmer que les requins marqués dans le cadre du programme Charc (Connaissances de l’Écologie et de l’Habitat de deux espèces de Requins Côtiers sur la côte Ouest de la Réunion) n'étaient pas impliqués dans les récentes attaques à Trois Bassins et Saint-Leu.

"Les requins bouledogues ne sont pas menacés. Ce n'est pas une espèce protégée. Il faut arrêter de tourner autour du pot et faire ces prélèvements rapidement car malheureusement on risque d'autres attaques", insiste Serge Leplège qui prend en exemple l'Australie, un pays qui serait sur le point de relancer la pêche de requins blancs, "une espèce pourtant protégée", rappelle-t-il.

" Les points de vue dans ce type de problématique peuvent être complètement antagonistes"

La position de PRR tranche donc radicalement avec celle de Mickael Hoarau qui affirmait ce matin que les prélèvements répondent principalement à une "pression populaire" (lire ici).

"Les attentes étaient fortes. Ça a permis aux gens d'échanger et que chacun donne son point de vue", tempère Jean-Sébastien Philippe. Le chef de projet Biotope, qui a conduit l'étude commanditée par la Région, considère qu'il est particulièrement difficile d'isoler les thématiques car elles sont toutes liées entre-elles : "On se rend compte dans les ateliers que toutes les actions sont liées. La connaissance est liée à la prévention qui est liée à la surveillance, qui est liée aux secours, qui sont eux-même liés à la protection des usagers. L'exercice dans les ateliers est donc difficile mais nécessaire. Ca permet d'aborder les différentes mesures qu'on va essayer de décliner pour définir un programme global de la gestion du risque requins à la Réunion", explique-t-il.

"Les points de vue, dans ce type de problématique, peuvent être complètement antagonistes. Il y a un travail de prise de conscience de chacun. Il y a des enjeux économiques, sociaux et environnementaux. C'est très complexe. L'exercice consiste à trouver une ligne directrice pour qu'on aille dans le bons sens et surtout dans le caractère opérationnel de gestion du risque", conclut le chef de projet Biotope.

La synthèse du séminaire est attendue demain. Reste à savoir si elle satisfera l'ensemble des acteurs. Rien n'est moins sûr.


Mercredi 10 Octobre 2012 - 19:57
Lilian Cornu
Lu 1656 fois




1.Posté par JORI le 10/10/2012 20:14
"mais de pêcher une dizaine ou une vingtaine de requins qui se sont sédentarisés sur la côte Ouest", ", mais quelle est la signification de ces chiffres, du pifomètre?. pourquoi pas 5 ou 40?.
"les études scientifiques menées à la Réunion ne permettent pas d'affirmer que les requins marqués dans le cadre du programme Charc (Connaissances de l’Écologie et de l’Habitat de deux espèces de Requins Côtiers sur la côte Ouest de la Réunion) n'étaient pas impliqués dans les récentes attaques", elles ne permettent pas de dire le contraire non plus.
Et si après ces "dizaine ou une vingtaine" de requins prélevés, une attaque se produit, quel coupable nous trouvera ce Serge Leplège?. Car à priori, seuls ne seraient ni coupables et ni responsables, les surfeurs.

2.Posté par VOX le 10/10/2012 20:25
Merci Serge Leplège....heureusement que certains sont là pour dire les choses clairement.

On sait très bien que ce que nous demandons c'est une sécurisation. Qui passe pourquoi pas par des peches si besoin est. Des pèches ciblées.

Et ces blaireaux de faux écolos déformeront comme d'habitude et diront que nous voulons l'éradication de tous les requins de l'ile de la réunion...

et un abrutis ira nager pour prouver que nos camarades auraient du faire du palme masque tuba pour rester en vie...

3.Posté par papa de surfeur le 10/10/2012 20:34
On a compris que PRR a des convictions
On a compris que ces convictions s'appuient sur rien
On a compris les observations des scientifiques contredisent les propos de PRR


=> PRR n'a qu'a se débrouiller pour soigner ses névroses à la cellule psychologique. Les surfeurs qui jouent à la roulette russe assument parfaitement. PRR n'est pas obligé de les imiter. restez a votre case a allez à zot movie festival manger des pop corn australiens

4.Posté par vince le 10/10/2012 20:48
n'oublions pas que mr leplege et les membres de PRR ont une grande expérience de terrain, aussi bien sur que sous l'eau, et qu'il faut lui faire confiance quand a l"évaluation de risque.il s'agit de le réduire au maximum, mais il ne sera jamais de 100%, (tout le monde en est conscient).donc prélever les bouledogues sédentaires parait une solution fondée et réfléchie dans un premier temps, nous ne serions pas les premiers (australid et af sud) à la prôner .de plus cela permettrait un début de réequilibre de la faune sous marine de l'ouest de la reunion (et ainsi peut etre la réaparition des pointes noires et blanche sur le récif)

5.Posté par Mat le 10/10/2012 20:48 (depuis mobile)
un grand merci à Prr de dire tout haut se que la population pense tout bas.bravo!

6.Posté par Mickael Ho le 10/10/2012 20:53
Mr leplège , Votre argumentation est pauvre , votre réthorique manque de consistance et vous n'élevez pas le débat , à l'instar de vos interlocuteurs .
Question : douze bouledogues prélevés ? officielement je présume , mais combien ont été pechés en missouk comme l'avaient promis vos petits copains?.

7.Posté par D'ACCORD POUR PECHER le 10/10/2012 21:44
Je suis d'accord avec vous, ce n'est pas le fait de prélever 10 ou 20 requins qui va éradiquer le risque. Mais enfin, est-ce que parce que la solution est imparfaite qu'il faudrait y renoncer ?
Est-ce que parce que le traitement de mon cancer a seulement 20% de chances de réussite que je ne devrais pas me soigner ?
Clairement, NON !

On n'entend aucun écologiste de la Réunion protester contre les bateaux long-liner ou bien encore les gros catamarans de pêche qui ramènent des tonnes de poissons dont certains sont jetés. Pourtant (et je conviens que c'est une Lapalissade) les millions de poissons pêchés sont bel et bien tués tout comme le seraient les quelques 20 ou 30 requins en question.

Alors, je me demande bien pourquoi on fait tout ce cinéma spécialement pour ces quelques requins.
Que DD la grande saucisse veuille faire son intéressant et profiter de l'occasion pour nous montrer qu'il nage bien et qu'il n'est pas le raté qu'on pourrait penser qu'il est en le voyant, on a compris, mais je ne m'explique pas l'attitude des autres intégristes protecteurs de quelques requins dont la vie est à mettre dans la balance avec des vies humaines, avec l'activité touristique et économique.

8.Posté par Mat le 10/10/2012 21:50 (depuis mobile)
comment l'argumentation de Prr peut telle être pauvre ?sachant que Prr est une association de "terrain"et à cette effet une des seule avec des arguments concrets : sécurisation,observation,relai d'informations via les usagers et riverains???

9.Posté par VOX le 10/10/2012 21:52
3.Posté par papa de surfeur

Ces convictions s'appuient sur rien ?
Et que faites vous de tous le travail sur le terrain ?

Intéressez vous à toutes les actions de PRR et vous comprendrez que l'objectif principal est de faire en sorte que le papa que vous ètes le reste longtemps...

10.Posté par MatouBruceDidierLamyaGerardVasquez et compagnie le 10/10/2012 21:56
Nous voulons nous mettre en avant car notre ego est trop virulent.

Notre objectif est au delà de la sauvegarde du requin.

ce qui nous intéresse c'est nous.

Désinformations mensonges et faux semblant...petits putchs entre amis (raté)

11.Posté par In the Biotope ! le 10/10/2012 22:09
Mr Lepiègue, parti comme c'est parti... demain, toi et ton association d'assistés, vous allez être définitivement ridiculisés !!!!

12.Posté par math le 10/10/2012 22:09
3 MORTS SUR UNE ZONE COTIERE ET BALNEAIRE DE 12KM EN 1ANS.L'ETAT DOIT PRENDRE SES RESPONSABILITE CECI EST UNE QUESTION DE SECURITE PUBLIC!!!!
MERCI PRR, MERCI OPR!
QUE LES GENS QUI S'INTERESSE AUX PROBLEME D'ATTAQUES DE REQUINS A LA REUNION POUR UNE HISTOIRE DE SUBVENTION D'ETUDE(QUE LE CONTRIBUABLE PAYE) SE REGARDE DANS UNE GLACE ET SE RAPPEL QUE CELA FAIT 20ANS QUE LEURS ETUDES AURAIS DU ÊTRE COMMANDITE.IL EST TROP TARD MAINTENANT:NOS VOISINS SUD AFRIQUAINS, LES AUSTRALIENS ET LES HAWAÏENS ONT DEJA EFFECTUE SES ETUDES!POURQUOI LE CONTRIBUABLE FRANCAIS DEVRAIT PAYE DES MILLIONS AFIN D'OBTENIR DES REPONSES QUE NOUS AVONS DEJA???????????
CES PERSONNES VEULENT COMBIEN DE MORTS ENCORE?!!!NON NON ET NON!!!L'APPAT DU GAIN NE DOIT PAS JUSTIFIER UNE ABSENCE TOTALE D'HUMANITE!!!!

13.Posté par zenfant de la mer le 10/10/2012 22:17
Merci à PRR et à Serge Leplège . Ce sont des Hommes de terrain qui savent de quoi ils parlent .

Combien faudra-t-il encore de drames humains avant qu'"on" reconnaisse la nécessité de réguler cette population de prédateurs sédentarisés sur notre côte ouest ?

Bien sur qu'elle n'est pas la solution à tout, puisqu'on sait que les raisons de cette présence sont multifactorielles .
Les études sont longues ( quand elles sont pertinentes ...) et aujourd'hui nous avons besoin de régulation immédiate, de sécurisation des sites et d'actions sur le terrain afin que l'ouest revive de nouveau .

PRR et ses membres les plus actifs savent de quoi ils parlent .
Écoutons -les avant que d'autres drames aient lieu .
C'est une épée Damoclès prête à tomber à tout moment .
Arrêtons le massacre... des humains !
Que ces associations écologistes venant d'"ailleurs" retournent d'où elles viennent et arrêtent de jouer dans la désinformation afin de nuire à notre ile et à ses habitants !
Laissons faire ceux qui savent !
BRAVO encore à Serge Leplège Et à PRR ! La lutte continue !

14.Posté par Catwoman le 10/10/2012 22:38
Merci a Serge Leplège de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas ! En voilà un qui assume a visage découvert comparé à certains écolos qui prefere faire le buzz sur Facebook. Tuer 15 voire 20 requins ne résoudra pas le problème, le risque 0 n'a jamais existé ! C'est comme pour les loups qu'on tue en métropole pour protéger quelques moutons. A croire que la vie animale est plus importante que l'espèce humaine. Prenons exemple sur L'australie et tuons donc tous ces requins qui s'approchent trop près du bord et qui menacent la vie de la population.
En ce qui concerne Matou, DD, Vasquez Girard et compagnie, essayez par tout vos moyens de couler PRR et autres associations, vous êtes grillés et vous ne faîtes que ralentir le dossier, Pensez donc à nos disparus, N'est ce pas gros minet ! Bon courage, vous en avez besoin.

15.Posté par JORI le 10/10/2012 22:58
Certains demandent à l'Etat de prendre ses responsabilités en sécurisant une activité pratiquée par une très petite minorité. D'autres, les mêmes d'ailleurs, font remarquer que des milliers de poissons sont tués dans l'indifférence la plus totale, mais peut être ne mangent ils pas de poisson. Toujours les mêmes ont comme seule solution le prélèvement d'un nombre aléatoire de requins qui seraient sédentaires, mais que l’on n’arrive pas à marquer. Et toujours aussi agressifs que lors de l’arrivée de D.Derand à St Leu après sa première traversée, se permettent de dénigrer ce dernier. Encore les mêmes et toujours aussi minoritaires reconnaissent en Serge Leplège un porte parole qui prétendrait dire tout haut ce que la majorité de la population penserait tout bas, mais laquelle de majorité de la population ?. Cette même personne serait une personne de terrain laissant sous entendre que ce qu'il dit est forcement parole d'Evangile, les autres étant tous des cons. Voilà où nous en sommes et à quoi ressemble nos pro surfeurs. Je le répète "C'est la responsabilité de chacun de savoir, lorsqu'on va dans l'eau, que le risque zéro n'existe pas"

16.Posté par contribuable le 10/10/2012 23:32
5.Posté par Mat le 10/10/2012 20:48
un grand merci à Prr de dire tout haut se que la population pense tout bas
là c'est le top de la désinformation. prr ne représente pas la population de la Réunion, mais quelques businessman du coin, tout le monde l'a déjà compris!

17.Posté par FM le 11/10/2012 00:10
La gestion du risque requin doit être vu de manière globale en intégrant de l'effarouchage des squales et des prélèvements ciblés à la côte.
Il ne faut pas avoir peur de le dire même si certains pseudo-écolos mettent en avant la sauvegarde de la nature. Ils se mettent les doigts dans l'oeil: ce ne sont pas quelques prélèvements ciblés et contrôlés à la côte qui risquent de rompre l'équilibre de l'écosystème!!

Merci à PRR pour le travail qu'ils accomplissent au niveau de la prévention et de la sécurisation des usagers de l'océan!!

18.Posté par math le 11/10/2012 01:42
à JORI minorité ou pas; ON PARLES LA BEL ET BIEN DE SECURITE PUBLIC!!!!LA SECURITE PUBLIC FAUT-IL LE RAPPELER EST SOUS LA RESPONSABILITE DE L'ETAT!
Etat qui est représenté par le Préfet, et les maires des différentes commune.Alors certes à la Réunion PERSONNE de ces gens là n'as pour habitude de prendre ses responsabilités, préférant joués au tennis avec, renvoyant LEURS responsabilités sur le dos des pratiquants de sports de glisse.Et à défaut de fuir(réf: le précèdent préfet).Mais pour combien de temps et combien de morts?Faut-il rappeler les squales attaquent aussi les baigneurs heureusement pas souvent!N'oubliez pas les drames aux Seychelles!(là aussi le gouvernement a tenté une partie de tennis rapidement écourté!Car il n'as que du tourisme là-bas.Et le gouvernement a bien été forcé de prendre ses responsabilités)
Etant donné le tapage médiatique des vautours, pour qui la charge émotionnelle d'attaques mortelles, est du pain béni!Ces même vautours vont à la pêche aux dons et aux subventions...Bon-Dieux que ces gens sont écoeurants!
RIP Eddy, RIP Math, RIP Alex!On vous oubli pas!!!

19.Posté par rougail saussices le 11/10/2012 05:58
Complétement d'accord avec serge leplège,et non merci au discours tièdes qui vont encore faire perdre du temps,il est necessaire de sécuriser les plages! merci,à prr et à opr!


20.Posté par Elodie le 11/10/2012 04:10
Un des surfeurs tués aimait bien se faire prendre en photo,le visage hilare,des bébés requins dans les mains;j'ai vu les photos et il n'y en a pas qu'une;la nature s'est peut être vengée ?Quant on voit le mépris,dans certains commentaires,pour la nature,on sent bien que le surf est un petit plaisir égoïste et qu'ils sont prêts a tout pour le prolonger.Au fait on ne parle jamais de la supère entente entre les surfeurs de Boucan et de St Leu par ex;chacun sa vague ...et là aucune solidarité !

21.Posté par y''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''en a marre... le 11/10/2012 06:20
Merci Serge....

22.Posté par jean pierre Boucher le 11/10/2012 06:25
mr L. de PRR, en relisant une de vos anciennes publicité parue dans la presse écrite en 2006 j'ai vu que vous vendiez des photos de vos amis surfeurs attaqués par les requin. si vous n'avez pas vendu toutes les photos sur Sebastien E au pic du diable. , je suis intéressé.

Est ce que vos tarifs sont les mêmes? C'est combien?

23.Posté par Dédramatisons cette pèche ! le 11/10/2012 08:57
Bref on parle de quelques poissons et tout le monde s'emballe mais péchez les ces poissekaille on les fera au barbeuk ou en carri.Y a t'il besoin d'une conférence ou d'un séminaire pour aller pècher 20 pauvres bouledogues bien gras et bien "entretenus" ? Faut arreter !!
Tout le mange des steack de thon ou de dorade ! Ben c'est la même chose sauf que les thons et dorade ne s'attaquent pas à nos camarades et ne vident pas la réserve !
La question des prélèvements sucitte beaucoup d'émois mais n'est pas un sujet centrale ni mème la sécurisation.Certes nous devons y passer (ou drumline!!)
Depuis fort lontemps les pouvoir publiques auraient du anticiper les problématiques de pollutions rejetées à la mer,d'assainissement,d'urbanisation galoppantes...
Ce sont les causes de cette surpopulation de squales sur la côte ouest , mais un grand nombre s'obstine à vouloir les ignorer voire les "gommer" !!

24.Posté par maman Saint-Pauloise inquiète le 11/10/2012 09:57
Ne pratiquant pas le surf,...comme un très grand nombre de Réunionnaises,..mais aimant nager régulièrement, POURQUOI depuis plus d'un an qu'existent ces commissions dans lesquelles ses représentants blaablatent pour ne rien dire... la Mairie de Saint-Paul, alors que cela relève de SA compétence exclusive, n'a-t-elle pas encore fait poser des filets de protection à Boucan et aux Roches noires pareils à ceux qui, selon les dires des scientifiques, ont faits leurs preuves autour de cette honteuse ferme aquacole qui pollue notre baie et qui est SCANDALEUSEMENT subventionnée avec NOS impôts ???

25.Posté par Poisson ou Humain, je choisis l'Humain le 11/10/2012 10:24
Hors de question d'abandonner notre littoral à quelques poissons dangereux et même pas protégés !
A eux l'océan du large et même le Nord et l'Est de l'île (connus depuis longtemps comme endroits dangereux) et à nous, êtres humains, le reste des cotes de l'île.
Merci PRR et OPR de faire entendre notre voix.

26.Posté par Gali Âne le 11/10/2012 11:59 (depuis mobile)
"PRR Une Association de terrain..."
laissez moi rire!!!
à chaque fois qu'il y a une attaque, on ne voit plus aucun de ses membres ni dans l'eau, ni même sur la plage... ce sont les premiers à déserter.
Étrangement d'ailleurs l'ambiance au pic est bien meilleur...

27.Posté par JORI le 11/10/2012 12:33
18.Posté par math le 11/10/2012 01:42
Vous donnez l’exemple des Seychelles qui aurait pris ses responsabilités en tuant un nombre aléatoire de requins, et alors aurais je tendance à dire, pour quels résultats?. Nous, nous n'avons pas eu de prélèvement de requins à la Réunion et nous n'avons pas eu de mort non plus depuis un certain temps. Imaginons qu'un accident survienne à nouveau aux Seychelles, que préconiseriez vous à cet Etat?. De nouveaux prélèvements aléatoires je suppose?. La SECURITE PUBLIQUE ne doit pas se faire non plus au détriment de la RESPONSABILITE INDIVIDUELLE à savoir que lorsqu'on va dans l'eau, le risque zéro n'existe pas et que le respect de certaines consignes pour pratiquer le surf dans de bonnes conditions doit être obligatoire. Ca aussi cela fait partie de la SECURITE PUBLIQUE.

28.Posté par GABY NM le 11/10/2012 12:42
RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP RIP

29.Posté par math le 11/10/2012 13:10
JORI serais tu CONSANGUIN???
Le résultat aux Seychelle: SECURISATION DE LEURS SITES TOURISTIQUE UNIQUE AUX MONDE!
...Ils ont fais dans la démesure par contre LA il y'as eu éradication proprement dit!!!(80 requins en une semaine!Après ils ont arrêté de communiquer le nombre de requins pêchés ...Mais n'ont pas arrêté de les pêcher pour autant)Ici les SEULS qui sont pour une sécurisation ne proposent pas une éradication mais UNE REGULATION CONTROLLE!!!!
Mais tu ve qu'il est plus de morts en fait ??!!
Mathieu Schiller as perdue la vie dans des conditions propice à une pratique sécurisé.GROS SOLEIL, 3h de l'après-midi.Alors soit t'est de l'assoc citoyenne de St Pierre, soit t'est de seajaipeur, ou alors t'est CONSANGUIN.
(J'utilise ce terme pour rester poli et ne pas donner l'image que tu aimerais que je donnes des riders réunionnais.)

30.Posté par audrey le 11/10/2012 13:15
les requins sont la depuis bien avant nous!!!c'est la nature foutez leur la paix ils feront de meme si on en vient pas les emerder sur leur territoire!!!!ces surfeurs qui font lever la polémique a ce sujet ils n'ont qu'a chercher autre chose a faire!!!le danger est partout il y a des gens qui meurent en voiture pas pour autant faut supprimer les voitures!des gens meurent dans leur lit pas pour autant faut supprimer les lits!!!a un moment donnée on vit plus!!!

31.Posté par Catwoman le 11/10/2012 13:35
A celui ou celle qui usurpe les identités des gens, faut vraiment ne pas avoir de couilles pour agir de la sorte. Que deviens donc cette application fantaisiste qui fonctionne qu'après les attaques et affiche que des no go ??

32.Posté par Mat le 11/10/2012 13:46 (depuis mobile)
désinformation total@ gali âne Opr ,Prr sont la depuis le début
Et pas seulement sur le terrain mais aussi au table ronde ,au contraire de vous , vous faite quoi pour la population réunionnaise ? Apart ternir l'image des associations qui travaille?

33.Posté par nautilus.reunion@yahoo.fr le 11/10/2012 14:43
Chers Ami(e)s,

La lecture de ce mail peut s'avérer plus que distrayante...

Cordialement,

Guy Marcoz (http://nautilus-lajeanne.com)

Cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.youtube.com/embed/Cd6C1vIyQ3w


34.Posté par gali gaby le 11/10/2012 15:12
@catwoman

tu es laquelle des deux ?

en tout cas tu es une adepte de l 'intox de haute voltige là :

"Merci a Serge Leplège de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas ! "

Si j 'en croit le nouvel indicateur de stats sur Facebook "171 personnes en parlent" aujourd 'hui sur la page OPR

A quoi correspond ce chiffre ?

Au nombre d’interactions de vos "fans" pendant ces 7 derniers jours.

Cela comprend les personnes qui
•ont cliqué j’aime sur un de vos statuts
•ont commenté
•ont partagé un article
•ont fait un check-in
•ont répondu à une question que vous avez posée
•ont mentionné votre page
En résumé cette nouvelle donnée permet de connaitre le nombre de personnes actifs sur une page.

Allez , je t' accordes à la limitte "ce que quelques uns pensent tout haut.


35.Posté par Les charmes de la polémique le 11/10/2012 16:27
Salut, c'est ici pour se traiter de con et se mettre sur la gueule via claviers interposés ?

36.Posté par JORI le 11/10/2012 17:18
29.Posté par math le 11/10/2012 13:10 |
"l'image que tu aimerais que je donnes des riders", mais vous vous en chargez déjà très bien tout seul et sans mon aide en plus, notamment lors de l'accueil de D.Derand pour sa 1ère traversée à St Leu. Et c'est moi que vous traitez de CONSANGUIN?. Vous avez du oublié de vous regarder dans la glace ce matin. Ceci dit, si vous traitez tous ceux qui ne sont pas de votre avis de CONSANGUIN, et contrairement à ce que vous prétendez quand vous dîtes que la population pense comme vous, les CONSANGUINS doivent être donc très,..., très nombreux. Par la même occasion dîtes nous en quoi consisterait « une régulation contrôlée », par qui, par quoi, en quelle quantité, à quelle distance et pourquoi ces critères ?.

37.Posté par c'est Pom-Péi le 11/10/2012 19:43
L'étude biotaupe propose des propositions supputatives et éventuelles, si ça se trouve éventuellement. Et oui tortillons des fesses pour faire caca droit dans un escalier en colimaçons, demandons à You Get Below de lâcher des centaines de milliers d'euros pour des filets jamais testés, affrétons des hélicoptères gonflés à l'hélium, demandons aux plongeurs de plonger devant les spots "pour le plaisir" comme dirait Herbert... DU VENT, du PIPO !

Pêcher les quelques bouletigres sédentarisés semble la moins mongolita des mesures mais attention, la Réunion qui n'a aucune expérience du risque requins préfèrent se la péter innovante-avant-gardiste à très cher, comme ça rien ne sera fait car.... imaginez un peu la douce You Get Below sortir des centaines de milliers d'euros pour des affreux colons qui ne connaissent même pas SON péi.... Bref la Run c'est affligeant de connerie, on fait de la réunionite et de la propositionnite aiguë pour surtout ne rien faire. Les colons surfistes pinzuto-zoreillisés dont plus de la moitié sont d'ailleurs créoles n'ont plus qu'à déménager dans un pays où les élus sont pourvus d'un cerveau capable d'autre chose qu'organiser des séminaires à deux boules qui coûtent-au passage-un bras. Quant aux internautes sur-rémunérés mais sous-équipés niveau neurones : trouvez-vous une autre occupation que de pourrir la seule assoce-PRR- qui sert à quelque chose dans ce gloubi-boulga pathétique ou bien inventez une appli i-phone qui se substitue à vo.tre système nerveux défectueux.

38.Posté par @elodie (sans majuscule) le 11/10/2012 20:02
Pauvre de toi, pauvre chose sans âme et sans cerveau : je plains ta mère de t'avoir enfanté.

39.Posté par L'Homme Trouble le 12/10/2012 08:27
Et pendant ce temps les réunionnais gèrent la crise comme ils peuvent, des femmes réunionnaises meurent sous les coups de leur concubin, des réunionnais meurent sur les routes,...mais non on continue de nous faire chier avec les problèmes de cette infime partie de la population avide de revanche.
Cette andouille de Leplège continue sa désinformation à la mord-moi-le noeud.
"Les requins bouledogues ne sont pas menacés. Ce n'est pas une espèce protégée."
Il s'agit d'une espèce quasi-menacée: La liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) le dit clairement.
L'antichambre de l'espèce protégée.
Marre qu'on donne encore et encore la parole à ces Brice de Nice péi.

40.Posté par Ecolosurfadonf le 12/10/2012 08:55
@30 Audray
tu nous l'as fais à l'envers avec la comparaison des voitures le surf est une activité non polluante et respectueuse de la nature.
Il peut etre assimilé à un sport ou une passion mais c'est surtout un art de vivre avec les éléments, de se réveiller et de s'endormir au rythme de l'océan, c'est aussi l'art de défier la gravité (d'ou cette sensation de liberté).Cela peut sembler ésotérique mais le simple fait d'utiliser les éléments pour générer de la vitesse et se déplacer sur le plan d'eau est une forme de communion avec mère nature (difficile à concevoir tant que l'on n'y a pas gouté voire impossible).
Beaucoup de gens n'ont rien compris au surf et stigmatisent avec une grande facilité. La majorité des surfeurs ne veulent pas tuer des requins mais retourner à l'eau défier les vagues sans avoir cette énorme pression de roulette russe telle une de damoclès.
Les soulutions existent . OPR et PRR en proposent . Toutes nouvelles pistes seront les bienvenues !!

41.Posté par @41 le 12/10/2012 20:02
@41 ,j'imagine que tu te sens mieux de me critiquer sur des détails personnels qui n'ont rien à voir avec le problème requin. J'ai fais voeu de silence depuis plus de 8 mois et ne m'exprime jamais plus sur les blogs,malgré les provocations répétées à mon égard ou sur le dispositif de prévention du risque que j'apporte en contribution .D'autres personnes signent phoenix,christophe ,cheyne horan,etc ,mais ce n'est pas moi .
Je te remercie de citer les flamboyants où ma femme fête aujourd'hui seule son anniversaire,pendant que je garde le petit ,puisqu'atteinte d'une maladie psychiatrique ,c'est là bas qu'elle passe la moitié de l'année .J'imagine également qu'en ce jour tu te sens fière de parler de mes kilos et de santé mentale .C'est bien pour toi .Bonne continuation .Christophe

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales