Politique

Selon la ministre du Travail, l'outremer sera une priorité dans l'attribution des contrats aidés

Jeudi 10 Août 2017 - 00:39

Jean-Hugues Ratenon lors de son intervention dans le cadre des questions au gouvernement
Jean-Hugues Ratenon lors de son intervention dans le cadre des questions au gouvernement
Jean-Hugues Ratenon est intervenu cet après-midi à la tribune de l'Assemblée nationale au nom des 24 maires de la Réunion et du collectif des parlementaires d'outremer, afin d'attirer l'attention du gouvernement sur les risques que ferait courir à notre ile une diminution du nombre de contrats aidés.

"L'avenir de nos enfants est sacrifié au nom du rabotage des budgets", a indiqué Jean-Hugues Ratenon. "L’emploi aidé à La Réunion n’est pas de l’assistanat mais correspond bien à de vrais postes de services. Ces emplois accompagnent les personnes âgées de plus en plus marquées par l’isolement et la pauvreté. Ces emplois participent activement à la lutte contre les maladies vectorielles. Ces emplois sont également indispensables aux associations qui luttent contre l’exclusion. Cette baisse, déjà engagée en 2014, alors que le Président actuel était ministre de l’Economie, va également entraîner une perte de plusieurs dizaines millions d'euros pour nos entreprises déjà fragiles. Allez-vous rétablir a minima le quota de 2016?", a interrogé le député.

Alors que la question s'adressait au Premier ministre et à Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, c'est cette dernière qui lui a répondu, insistant sur le fait que les arbitrages n'étaient pas encore rendus et qu'en tout état de cause, l'outremer ferait partie des priorités du gouvernement dans l'attribution des contrats aidés.

"En mai, selon Muriel Pénicaud, 70% des budgets de l'année étaient consommés avec une sous-budgétisation et une sur- consommation on l'a déjà dit mais c'est vrai aussi pour les contrats aidés. Nous avons rajouté 110.000 contrats aidés pour aller jusqu'à la fin de l'année afin de répondre à une situation d'urgence. Avec le Premier ministre, dans quelques jours, nous rendrons les arbitrages pour la fin de l'année qui pour l'instant ne sont pas rendus. Les quatre priorités que nous prendrons en compte ce sont les outre-mer, l'Éducation nationale, l'urgence sanitaire et l'urgence sociale".

Il n'en demeure pas moins que, selon Muriel Pénicaud, "les contrats aidés ne sont pas efficaces en terme d'emploi. Ils constituent un effet d'aubaine dans la mesure où sept contrats aidés correspondent à un emploi. Ils permettent de baisser le coût du travail dans certaines associations. Ils ne permettent pas à des jeunes d'accéder à des contrats durables. Les différentes études montrent trois choses. Un, les contrats aidés sont extrêmement coûteux pour la nation. Deux, ils ne sont pas efficaces dans la lutte contre le chômage. Trois ils ne sont pas un tremplin pour l'insertion professionnelle. Dans le secteur marchand, où ils sont pris en charge par l'État à hauteur de 35% du SMIC, c'est un effet d'aubaine très fort. 63% des contrats aidés dans le secteur marchand auraient eu lieu sans l'aide de l'État pour les mêmes personnes et au même moment".

"Le rapport efficacité/coût des contrats aidés est très mauvais avec sept contrats aidés nécessaires pour créer un emploi. Dans le secteur non-marchand, leur prise en charge est de 75% du SMIC mais l'insertion reste très inefficace. À peine 26% des bénéficiaires trouvent un emploi longue durée. La solution de demain pour le long terme ce n'est pas de l'emploi précaire à court terme avec des contrats aidés mais d'investir dans la formation, l'insertion et le développement des compétences qui soit efficace pour les demandeurs d'emplois. C'est l'objet du grand plan compétence que nous lançons à l'automne".

De ce discours très pessimiste, les élus retiendront sans doute que rien n'est totalement perdu et qu'ils peuvent peut-être encore espérer des arbitrages qui leur permettent d'effectuer la prochaine rentrée scolaire dans de bonnes conditions...

 

Pierrot Dupuy
Lu 2704 fois



1.Posté par Jacob le 10/08/2017 06:05 (depuis mobile)

Et La titurilisation des employés communaux vous allez faire quelques choses comme La France Pas seulement ceux qui ont 1 ans d'autres attendent depuis 20 ans Pour La Réunion égalité réelle pour les reunioné merci

2.Posté par cloclo le 10/08/2017 06:13

On dirait que ce gouvernement a déjà tout décidé et que la parole de nos représentants reste inaudible. Si la quasi unanimité de nos élus réclament des contrats aidés c'est qu'ils en ont besoin, un point c'est tout. Pareil pour le logement, pour la formation, pour les hôpitaux...Si le gouvernement veut tout décider, pourquoi vouloir faire des Assises des DOM ?Pour gagner du temps, pour avoir bonne conscience ?

3.Posté par Polo le 10/08/2017 08:09 (depuis mobile)

Ce que je constate, c'est que M. Le député Ratenon, novice à l'Assemblée nationale est déjà intervenu en quelques jours, autant que tous nos députés réunis depuis 70 ans ! Et il continuera à défendre les plus faibles....

4.Posté par Samem le 10/08/2017 08:46 (depuis mobile)

ON PEUX PAS FAIRE AUCUNE REFORME DANS C PAYS.IL YA UNE EPOQUE UNE CERTAINE MINISTRE GIRARDIN A DIT QUOI. ELLE A PARLER DE BOUCHE PLEINE.ET APRES JE NE SAIS PLUS.....

5.Posté par Le Jacobin le 10/08/2017 11:13

Faut-il maintenir la pauvreté par le biais des contrats aidés, ou créer de vrais poste de travail à partir de l'initiative privée? les collectivités n'ont pas vocation à créer des d'emplois mais faire du clientélisme.

6.Posté par Le Jacobin le 10/08/2017 11:19

Lui au moins il justifie son salaire de Député. Ne cherchez pas les autres ils sont là que pour les fins de mois.Mais qui votent pour eux?

7.Posté par marie974 le 10/08/2017 11:23

Bravo mr ratenon. Li o moin li defend la reunion. Pas comme certains els i remplis meme la poche. Un jour zot ganera plus marcher telement les deux poches les pleins.

8.Posté par John le 10/08/2017 12:39 (depuis mobile)

A la reunion les emplois aides alimentent le clientelisme mis en place par les maires roitelets. Il faut moraliser plus que cela la vie politique. Les emplous aides c pas un bon systeme.

9.Posté par JORI le 10/08/2017 13:07 (depuis mobile)

Si ces emplois aidés sont de "vrais postes" comme le prétend ratenon, pourquoi les laisser en emplois aidés ?.

10.Posté par SEVERIN le 10/08/2017 13:30

T'as strictement raison @5 le Jacobin,il faut créer des entreprises nouvelles avec les technologies qui sont sans cesse en évolution.Toutes personnes porteur des nouveaux projets,leur permettant d'auto-subvenir professionnellement rémunérée doit -être étudiés.Mais malheureusement, le politique n'est pas un créateur d'emplois par l'entreprise.plutôt un parasite politique mafieux qui se contente de son cachet d'élu,parader avec du grand blabla sur nos T.V,envoyez leurs militants accomplir le sale boulot a leurs places pour se faire réélire.In yab des Yvelines

11.Posté par VIEUX CREOLE le 10/08/2017 16:02

J"AI SUFFISAMMENT "CASSÉ LE CUI " (comme on dit à la Réunion ) pour " ses différentes du passé" , POUR M'EMPRESSER DE LUI DIRE : "' BRAVO ET FÉLICITATIONS MONSIEUR LE DÉPUTÉ " !!!

- Qui a dit que" l'habit ne fait pas le moine" ?? EN TOUT CAS JEAN-LUC RATENON A PROUVÉ( LORS DES DEUX INTERVENTIONS RÉCENTE S) QU '' UN ÉLU DU PEUPLE" SAIT DÉFENDRE AVEC BRIO, LES INTÉRÊTS DE LA POPULATION ! - "Discours pessimiste", a noté Pierrot Depuis avec raison , mais aussi discours sans démagogie , ni populisme qui nous change de ceux auxquels nous sommes trop souvent habitués à la Réunion !! "Discours d 'un Homme lucide" qui s'est hissé à la hauteur d'un" Député capable de défendre" ceux qui sont touchés par le chômage et les plus démunis nos compatriotes !

- Jean Hugues Ratenon et Madame Huguette Bello , deux Députés de cette nouvelle Législature sont ( JUSQU’À PRÉSENT ! ) deux exemples que leurs cinq autres Collègues de l'Assemblée Nationale devraient suivre, pour être efficaces ....

- Je m'attends de, la la part de quelques "Admirateurs" des leaders de la "Plateforme de la droite locale" à des remarques désobligeantes...Il faut qu'il sachent que celles-ci " glisseront comme l'eau sur une feuille de songe " Le Vieux Gramoune" ( " coco", "socialo " ," ethno -centré" ) est vacciné depuis longtemps ! Il a l'intention de continuer dans la voie que lui ont tracée ses Parents...Il est heureux et réconforté de constater que des internautes( de plus en plus nombreux : merci Pierrot !) poursuivent la même voie ! Ils ne sont vraisemblablement pas issus des mêmes origines , des mêmes classes sociales et n'ont pas toujours les mêmes idées .... Cela n'a aucune importance car ils poursuivent le même Objectif , le même Idéal : l’Évolution plus rapide de leur Île et la disparition d'une mentalité passéiste,obscurantiste (voire détestable) de trop nombreux compatriotes dont "quelques spécimens"nous gouvernent toujours , aujourd’hui !!!

12.Posté par Payet le 10/08/2017 18:35 (depuis mobile)

Simple comme un bonjour 100 000 bénéficiaires du rsa =100 000 emploi donné à zot travaille en compensation du rsa que zot i touche le mois moins mi dis ceux que toutes maires i pensent mais i ose pas dis étudié cette possibilité .

13.Posté par Les temps changent... le 10/08/2017 19:49

@ 12 lol

Ce n est pas comme cela que les choses vont évoluer dans les décennies a venir.

La vérité est simple dans quelques décennies, ll n y aura quasiment plus besoin de gens pour bosser d'ou la future création du revenu universel.
Le travail sera de plus en plus réservé a des privilégiés.

Les gens ne sont pas encore pret a comprendre que la notion de travail est passéiste et que seul quelques gens sont véritablement utile et que la plupart ont des boulots qui ne servent à rien et sont facilement remplaçable.

Des exemples : Un prof de fac dans tel matière = Une personne par vision conférence en directe.
Un assistant clientèle à la banque = un particulier qui peut faire ses propres virements , retiré son argent etc.
La robotisation finira même sans doute par remplacer le chirurgien du coin.
Et les pilotes de ligne ne pilote en réalité déjà plu grand chose. Les avions sont déjà quasiment autonome.
Les chauffeurs de bus, taximen, etc remplacé par les voitures autonomes très bientôt.
Etc...

Bref le travail s est fini mais l'Homme a tellement été bassiné avec la notion de labeur d'un autre temps qu'il a du mal a accepter cela.

Il va falloir commencer à penser a ce que nous ferons de notre temps libre. D'ailleurs en réalité en France la majorité ne travail déjà plus. Les retraités, les étudiants, les chômeurs et les rentiers sont majoritaire dans notre pays.
Les travailleurs sont déjà minoritaire dans notre pays.

14.Posté par miro le 10/08/2017 20:27

bande de chergeur de l'eau avec un panier percé ! ..

15.Posté par harry le 10/08/2017 21:05

je sais que je vais m'attirer les foudres mais je crois dire ce que je pense de cette situation ici le problème sait que les maires embauche trop au moment des élections et nous avons une masse d'employé souvent employé à surbooké les bureaux ou les service technique tous ce personnel devrait être redéployer pour faire le travail la ou il faut je suis désolé de le dire mais quand je vois des femmes dans des bureaux à discuter en journée et sur le routes des gars entrain de texté ou se pendiller sur un outil pelle ou balai se sont nos impôts tous ce monde faut les faire travailler on ne peut pas me dire que si une personne est entré (qui plus est) sans concours avec un statut de cdd ou cdi dans une mairie ne peut faire le travail qui est d'aider les cuisinier ou de la surveillance ou un peut de nettoyage non tous le monde veut tirer la couverture sur soi et laisser la charge au plus précaire mais je crois que bientot ca va changer et macron il a compris cela vous verrez

16.Posté par klod le 10/08/2017 21:40

une chose est sure ; faire du chantage à la rentrée sur le dos de nos enfants , par des élus , soit disant garant de l'intérêt général .............. vous avez dit zébus ubuesques ? pov run !

17.Posté par klod le 10/08/2017 21:43

je conçois que les élus manifestent contre la diminution du quota de la politique "de traitement social du chomage" , superficiel s'il en est .mais bon , c'est un autre débat ! mais faire du chantage sur le dos des enfants .tristes zébus ............... certains s'en contentent .

18.Posté par vanille le 11/08/2017 09:03

Post 13
Et les pilotes de ligne ne pilote en réalité déjà plu grand chose. Les avions sont déjà quasiment autonome.

Ah bon ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 11:13 Nassimah Dindar évoque une "théorie du complot"