Société

Secteur médico-social : La CFDT se mobilise pour maintenir la convention collective nationale 51


Secteur médico-social : La CFDT se mobilise pour maintenir la convention collective nationale 51
Après 60 ans de bons et loyaux services, la convention collective nationale 51 a du plomb dans l'ail. La CFDT Santé Sociaux s'est mobilisée aujourd'hui contre la dénonciation de cette convention par la FEHAP (Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne). "Depuis le 1er septembre la FEHAP s’est engagée dans la dénonciation de la CCN 51 plutôt que dans une révision partielle", expliquent les syndicalistes . "La FEHAP a fait le choix d’ignorer les propositions de la CFDT Santé-Sociaux, ils refusent toutes négociations", regrettent-ils.

À partir du 1er décembre 2011, la période de préavis de la FEHAP arrivera à son terme et la dénonciation sera officielle. En d'autres termes, la convention ne sera plus effective. En attendant, la CFDT espère encore contraindre la FEHAP à faire marche arrière, l'enjeu est national pour les secteurs professionnels concernés par cette convention. Pour mettre la pression, le syndicat s'engage donc dans une semaine d'actions dès lundi et espère mobiliser les "salariés de la CCN 51".

Pour s'opposer à la politique de la FEHAP, le syndicat a adopté une démarche plutôt originale aujourd'hui, celle consistant à théâtraliser la mort de leur convention collective. Le seule et unique représentation du spectacle a eu lieu cet après-midi devant les locaux de la fondation Favron. Pour l'occasion, les manifestants avaient fabriqué un gâteau d'anniversaire qui affichait 60 ans, l'âge de leur convention qui date de 1951... La démarche n'était, semble-t-il, pas du goût du directeur de la fondation qui était disposé à recevoir une délégation mais dans son bureau et surtout pas dehors. "Je n'ai pas envi de faire le clown dehors", leur a-t-il répondu alors que les syndicalistes l'invitaient à venir discuter à l'extérieur du bâtiment.

Une pétition a été mise en place, elle est disponible sur le site Internet "Sauvons la CCN 51", ici.

Vendredi 25 Novembre 2011 - 18:26
Lilian Cornu
Lu 1809 fois




1.Posté par citoyen le 25/11/2011 21:06
C'est fini le temps des vaches grasses; tout le monde passe à la moulinette. Vous produisez, vous vendez, l'argent rentre , alors vous avez droit aux dividendes mais on ne peut pas exploiter le social avec des activites du tertiaire sur les impôts des contribuables et exiger qu'on vous paye comme des nababs. La France s'est usé en distribuant à tout va , même à ceux qui ne sont pas français et qui ne payent aucun impôt ; vous êtes tous auteurs du désastre de la France avec ses milliards de déficits lorsque ses citoyens vont dépenser ses devises dans des pays étrangers...et végètent tout au dessus de leur moyen Alors convention 51 ou 102 aucune importance ... à la trappe ces foutaises

2.Posté par marc le 25/11/2011 21:32
les travailleurs du médicosocial pêchent par ignorance ,les conventions ne sont plus opposables aux financeurs . en clair les conventions 51et 66 sont en sursis . a force de se battre pour préserver les acquis on oublie ,les directives europénnes qui sont en train d'impacter le secteur et qui verront la disparition inévitable du secteur associatif ,exception française soit dit en passant .Pour plus d'information vous pouvez vous rapprocher de votre député européen qui normalement doit être plus informé que ses concitoyens .au fait camarade où étiez vous quand le conseil général mettait à mort l'ARAST ?

3.Posté par justice le 26/11/2011 12:21
pour répondre nous étions déja là pour l'ARAST, mais pour tout dire cette casse de l'ARAST était politiquement programmé pour donner la clientéle au lucratif "Corbey d'or" posez-vous la questionde l'argent pubique au service du lucratif? Mais revenons à la CCN 51 on l'a rénové en 2003 pour qu'il soit plus attractif et aujourd'hui on la dénonce. les salariés du secteur ont déja fait des sacrifices gel de salaire, 10% de réduction du temps de travail avec 20% de perte de pouvoir d'achat, non augmentation de la valeur du point et on nous dit aujourd'hui nous coutons trop chére . je dirais qu'on fasse d'abord une étude pour voir qui coute le plus: les salariés lambda ou nos cadres dirigeants( avec salaire extra conventionnel, voiture de fonction, logement de fonction, prime d'astreinte même quand cela n'est pas dû...) qui continuent à se multiplié par le réseau de copinage.la crise a bon dos mais qui l'a crée surement pas les salarés. Posons nous les bonnes questions au lieu de critiqué à bout de bras.Je finirai par "halte à la casse des conventions collectives et mieux ouvrons des négociations pour une CCN unique pour le secteur qui nous donnerions beaucoup plus de force.

4.Posté par justice le 26/11/2011 12:31
On ne veut pas être payer comme des nababs, nous ne l'avons jamais été mais juste conserver nos acquis car à ce jour 3 coefficient de la CCN 51 se trouvent sous le SMIC, on veut nous sucrer des fériés, l'ancienneté sera effective qu'aprés 4 ans, licencier comme ils veulent sans respecter les dispositions légales,dans le cadre d'une promotion ne jamais avoir le coefficient lié au nouvelles fonctions exercée mais que 10% de ton ancien coefficient ....etc doit on accepter cela?

5.Posté par clint974 le 28/11/2011 18:57
Je travaille dans le secteur médico social à but non lucratif sous convention 51 et même si je trouve l'initiative original, il me parait important d'apporter des éléments de reflexion à la démarche de la CFDT Santé Sociaux (en grande partie de la Fondation Pere Favron pour ce mouvement).
Il est vrai que la convention est dénoncé mais ce que ne dit pas les gars de la CFDT Santé Sociaux Réunion c'est que ce sont leurs collègues de métropole qui sont restés à table les derniers pour négocier à la baisse la convention avec la FEHAP. A savoir que la CFDT c'est le seul syndicat à avoir fait des contrepropositions comme ils le disent eux même mais attention ces fameuses contre propositions étaient elle même en dessous de l'existant. Ce qui veut dire que pendant que Force Ouvrière, la CFTC, la CGT et la CFE CGC disaient non à la dénonciation, oui au maintien et à l'amélioration de la CCN51, la CFDT acceptait de continuer la discussion et ainsi tenter de brader à minima notre convention laissant la FEHAP s'engouffrer dans l'ouverture laissé par la CFDT.
oui mes cheres collègues la CFDT nationale est en partie responsable de cette dénonciation autant que la FEHAP. La CFDT a trahi les salariés et aujourd'hui les responsables locaux tentent une volte face pour sauver ce qui peut être sauver mais les salariés ne s'y tromperont pas car nous relayerons sur les terrains leur mascarade
La CFDT aime parader dans la presse mais ce sont bien eux malheuresement qui se taisent quand ils sont face aux patrons de la FEHAP

6.Posté par à clint974 le 28/11/2011 20:14
A clint974. ta philosophie : "quand la pli y tomb y tomb pou tout le monde".

Il est vrai que la CFDT et la CFE-CGC santé sociaux dont restées jusqu'à la fin des négociations contrairement à d'autres et cela a permis de prolonger et maintenir les avantages acquis pendant au moins la durée de cette négociation pour éviter la dénonciation. Le verdict de la CFDT est sans appel : ils ont refusé de signer.

Qu'a fait ton syndicat si du moins tu es syndiqué ????

Au lieu de raconte menteur, bouge, au moins fait une action en faveur des salariés que tu dis représenté ou alors fait ton chemin et laisse la CFDT garantir tes avantages.

Cite nous au moins une action que tu aurais fait en faveur des salariés et on pourra peut être se dire qu'on a à faire à un syndicaliste plutôt que d'un syndic à liste.

7.Posté par clint974 le 29/11/2011 16:49
C'est bien ce que je disais la CFDT est resté à la table de négociation mais j'ai vu les contre propositions faites par la CFDT et malheuresement pour les salariés sous convention 51, si effectivement elles sont au dessus des propositions de la FEHAP elles sont majoritairement pour ne pas dire toutes en dessous de l'existant à savoir la FEHAP a proposé très bas par rapport à ce que nous avons actuellement et la CFDT dans ces contre propositions s'est placés entre les propositions de la FEHAP et l'existant et ça je ne pense pas l'inventer.

Tu m'attaques mais moi je ne fais que rétablir un peu la vérité que je ne détiens pas.
oui je suis syndiqué et mon syndicat a vite compris que la FEHAP ALLAIT MASSACRER LA CCN 51 ET donc nous avons demander le maintien et l'amélioration de celle ci et nous allons préparer avec les autres syndicats si ils le veulent l'essentiel rapport de force par des actions ciblés.
je souhaite qu'à ce moment là et je n'en doute pas que la CFDT sera à nos cotés comme les autres syndicats
par contre la cfdt nationale est connue pour être proche de la FEHAP et ça encore une fois je ne l'invente pas c'est écrit dans les procès verbaux de toutes les commissions paritaires FEHAP

Sauvons la CCN51 (au moins la dessus on est d'accord je pense)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales