Société

Sécheresse dans le Sud : Les planteurs inquiets à l'heure de débuter la coupe


Sécheresse dans le Sud : Les planteurs inquiets à l'heure de débuter la coupe
Dans une dizaine de jours, le 23 juillet exactement, les planteurs du Sud de l'île entameront le début de la coupe de la canne. Pour beaucoup, c'est l'inquiétude alors que l'année a été marquée par de longues périodes de sécheresse. Les planteurs craignent une très mauvaise campagne et des rendements en berne. Si la chambre verte a pour l'heure recensé environ 140 planteurs en difficulté en raison de ces déficits de pluviométrie, ils seraient plus nombreux selon Frédéric Vienne.

Le président de la FDSEA, dont l'exploitation se situe dans les hauteurs de Grand-Bois, à Saint-Pierre, semble d'ailleurs lui-même touché par cette sécheresse. Pour l'heure, il évalue ses pertes de rendement entre 10 et 20 % mais reste prudent sur ces chiffres car la météo peut encore faire évoluer la situation, dans le bon sens ou pas.

25 % de perte pour être indemnisé

D'ailleurs, Frédéric Vienne pointe du doigt un dispositif sécheresse qu'il juge inadapté au contexte réunionnais : "Le dispositif sécheresse n'est pas adapté à la Réunion. Il faut 25 % de perte pour être indemnisé. Si un planteur a une exploitation dont la production est estimée à 500 tonnes et qu'il ne produit que 450 tonnes, il perd 10 % et ne rentre pas dans les critères d'indemnisation. L'année dernière, beaucoup de planteurs se sont retrouvés dans cette situation et n'ont pas été indemnisés. (...)A la FDSEA, on préconise une indemnisation à la tonne de canne produite et non à la tonne perdue", explique-t-il.

Avec ce système, les planteurs seraient donc indemnisés en cas de sécheresse, non pas en fonction de leurs pertes mais selon le surcoût nécessaire à la production d'une tonne, notamment en raison de l'augmentation des fertilisants et des engrais pour booster la croissance des cannes. Dans le Sud, tous les planteurs ne peuvent pas bénéficier de l'irrigation pour compenser le manque d'eau. Cette année, même les secteurs irrigués n'ont pas été épargnés. On s'en souvient, les problèmes rencontrés au niveau du barrage du Bras de la Plaine en début d'année avaient contraint les autorités à fermer le robinet pendant plusieurs jours au cours desquelles les jeunes plants de canne avaient bien soufferts (lire ici).
Jeudi 12 Juillet 2012 - 17:46
Lilian Cornu
Lu 770 fois




1.Posté par môvélang le 12/07/2012 18:52
la plie i tombe zot i réclame largent la plie i tombe pas zot i réclame largent!
les canniers sont de vrais profiteurs paresseux!

la canne rapporte 125 millions et l'état versent 250 millions en subventions.

avec 250 millions on peut crée 125 000 mois de travail à 2000 € /mois soit 10 400 année de travail pour un boug



2.Posté par noe-noah le 12/07/2012 19:00
Il nous faut les aider au mieux !
La sécheresse est l'affaire du Bon Dieu !

3.Posté par almuba le 12/07/2012 19:19
Assez avec la canne, les planteurs de cannes et les usiniers!
Trop de pluie, trop de soleil, usiniers escrocs, lésés sur la richesse, plus de coupeurs .
C'est à se demander pourquoi ils persistent!

4.Posté par Pipangaye le 12/07/2012 19:35
Inquiéte pas les gars !! François Hollande va occupe de zot !!! La différence entre Sarko et Hollande vous allez la voir dés maintenant !!!!!

5.Posté par Thierry le 12/07/2012 19:56
Je vais faire de la pub pour SOBAC, l'article d'hier avec M. Barrau... et cela ferait faire des économies... en eau et en fertilisant ... et plus de tonnage et surement en sucre de mailleure qualité. C'est cela même M'sieur Barrau... Vous ai-je bien compris et résumé ???

M. Barrau arrive a ou ... l'eau lé chère ...et ou nana la solution ... et après PLUS de cannes à couper ... sauf que coupeurs i manquent... mais bon, si i gagne plus l'argent va gagne paye a zot plus cher ...

6.Posté par Problématique du porte monnaie le 12/07/2012 21:25
Inkèt pa zot ..............................................les subventions pleuvront à temps !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales