Politique

Sécheresse: Le PCR du Sud dénonce l'inégalité des ressources en eau sur l'île

Krishna Damour ou encore Fabrice Hoarau, tous deux membres du PCR, ont tenu une conférence de presse pour apporter leur point de vue concernant la sécheresse qui sévit dans le Sud de l'île. Les représentants du Sud du comité de reconstruction du PCR préconisent une "interconnexion au niveau départemental", au vu du déséquilibre en apport en eau constaté sur les différentes zones de l'île.


Krishna Damour parle d'"interconnexion départementale".
Krishna Damour parle d'"interconnexion départementale".
Au moment même où se tient à Stockholm un séminaire sous la direction de l’Unesco, pour préparer les activités prévues pour l’année internationale de l’eau en 2013 sous l’égide de l’ONU, l’Office de l’eau de la Réunion publie un rapport qui met en relief la situation inégalitaire des ressources en eau pour la Réunion et souligne la situation du Sud, caractérisée par une sécheresse chronique.

En conférence de presse, les représentants sudistes du PCR ont décidé de réagir face cette situation pour le Sud et de présenter leurs propositions. L'Est, le Nord et l’Ouest restent relativement épargnés par les déficits en eau. Pour le Sud en revanche, la situation devient particulièrement préoccupante. Pluviométrie, débit des cours d'eau du Sud, niveau piézométrique qui mesure la situation des nappes phréatiques... Tout est dans le rouge. A titre d'exemple, au niveau de la pluviométrie et des précipitations, le rapport de l’Office de l’eau évoque un déficit de -25%, déficit qui atteint 75% pour le Sud de l’île.

Concernant le débit des cours d’eau, le site de la Rivière Langevin est caractéristique : son débit en eau pour le mois de juillet est au plus bas, 520 l/s au lieu de 1780 l/s soit un recul de -71%, un chiffre jamais atteint depuis 1987. Les débits restent également déficitaires pour le bras de la plaine et le bras de Cilaos.

Un rééquilibrage de l'eau sur l'île

Par ailleurs, une même attention est également dirigée vers les nappes phréatiques du Sud. Les ressources en eau souterraine des secteurs du Gol, de l’Etang Salé et de Saint-Leu restent préoccupantes même si les nappes de Pierrefonds et de celle de la Ravine Blanche s’améliorent légèrement en juillet.

Cette situation inégalitaire en ressource en eau, d’une microrégion à une autre, fait qu’aujourd’hui le Sud est caractérisé par une sécheresse chronique qui dure depuis deux ans, puisqu’elle a débuté en fin 2010. "Ce qui nous conduit à dire que cela est très inquiétant pour les agriculteurs sudistes, et cette situation peut devenir dramatique pour de nombreuses exploitations agricoles", explique Krishna Damour. Sur ce point, le membre du PCR rappelle que la moitié des terres agricoles, soit 20.000 hectares, ainsi que la moitié des exploitations agricoles, sont situées dans le Sud.

Canne, élevage, fruits et légumes... "Ces productions agricoles fournissent les filières agroalimentaires. A partir de là, nous pouvons aisément en déduire que si la sécheresse perdure dans le Sud, c’est l’ensemble d’une filière qui alimente des milliers d’emplois qui peut être mise en péril. L’eau devient alors dans un tel contexte un enjeu économique pour le maintien de tout un secteur", poursuit-il.

Selon différents rapports, notamment celui du Sdage, il ne manque pas d'eau à la Réunion. Les représentants sudistes du comité de reconstruction du PCR préconisent donc "une approche globale dans la gestion de la distribution de l’eau à travers une interconnexion départementale". En d'autres termes, l'eau qui abonderait dans l'Est pourrait être acheminée jusque vers le Sud.
Jeudi 30 Août 2012 - 15:00
.
Lu 1311 fois




1.Posté par Job le 30/08/2012 15:44
Ils ont pourtant comme chef un soi-disant visionnaire. Celui-ci aurait du prévoir cette penurie quand il avait tous les pouvoirs et aider au financement des infrastructures il y a bien longtemps.

Ah! oui j'allais oublier, il y avait des priorités le visionnaire: la MCUR pour fifille et le train-train pour amuser fiston..

2.Posté par JORI le 30/08/2012 17:00
C'est un comble, sur une planète recouverte de 70% d'eau, de dire qu'on est en manque d'eau. Dans les pays arabes on fait bien pousser des tomates dans le désert grâce à des usines de dessalement d'eau et de surcroit de fabrication française paraît-il. Alors qu'attendons nous?. Il paraitrait même que la plus grosse usine de dessalement d'eau serait au Texas, alors que la mer n'est pas à proximité. Tout est une question de volonté politique tout comme le traitement des déchets ménagers, mais a t on cette volonté politique, indépendante des lobbies de l'eau et des déchets ?.

3.Posté par JORI le 30/08/2012 17:06
1.Posté par Job le 30/08/2012 15:44
Vous prétendez que je fais une fixette sur super cumulard D.Robert, mais vous, vous avez l'air d'en faire une sur les Vergès. C'est votre droit. Cependant, maintenant que Vergès ne dirige plus la Région, que super cumulard D.Robert à la tête de la CASud possède les compétences de la gestion de l'eau, qu'a t il fait?. Merci.

4.Posté par Job le 30/08/2012 17:24
Jori, Didier "éponge" d'abord les erreurs du passé - wouaf!.

Jori faudrait peut-être mettre un bémol sur le qualificatif de super cumulard car tes copains gauchos y zaiment bien le cumul apparament et ne veulent pas lacher le gâteau.

De plus DR ne cumule pas plus que l'ex-visionnaire le démissionnaire du sénat qui finalement ne démissionne pas car il prefère garder encore une part cake..

Bof pour ce que j'en dis, au monde de l'hypocrisie ils ne sont pas meilleur d'un bord comme de l'autre.

5.Posté par Thierry le 30/08/2012 17:54
C'est de la faute à la droite ... Il faudra aller gréver devant les portes du .... paradis ..; et d'mander à dieu des comptes ... Pourquoi ne pleut-il pas dans le sud ???

6.Posté par cocodelo le 30/08/2012 18:39 (depuis mobile)
usine de ste rose...que dit le senateur sur le sujet? on continue le gaspillage?

7.Posté par magnol le 30/08/2012 19:06
Les K..NS, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît (merci Audiard) car que n'ont ils fait sinon la fermer lorsque EDF en a remis une couche il y a 5 ans à la rivière de l'Est avec un nouveau réservoir et toujours le rejet en mer de 500 000 m3 par jour d'une eau de qualité remarquable. Lé tro tar mon kanar ! Misère de l'incurie et de l'incompétence de nos décideurs nomades mais surtout de nos zom politik, à pleurer d'insignifiance !

8.Posté par Tonton le 30/08/2012 19:54
Ils n'auraient pas du renoncer à Dieu.
Qq prieres font des mirarcles !

Ils ont préférés de croire en Satan - maintenant ils sont dans la merde et lamentent....

9.Posté par JORI le 30/08/2012 20:32
.Posté par Job le 30/08/2012 17:24
Dîtes moi juste à quel moment Vergès aurait été président de la CASud et qu'il aurait failli dans la gestion de l'eau dans le Sud pour que super cumulard D.Robert soit obligé "d'éponger" quoi que ce soit?. Je n'ai jamais dit que les gauchos ne cumulaient pas mais D.Robert cumule à lui tout seul plus de mandats, de présidences et autres fonctions. Mais c'est bien pour quelqu'un qui fait une fixette sur Vergès de reconnaître que nos élus ne sont pas meilleurs les uns que les autres.

10.Posté par Job le 30/08/2012 21:37
Oh! tu sais Jori, on s'y perd dans les délégations, présidences et autres arrangements entre copains/coquins. Je m'en moque DR n'est pas pire que PV, même peut-être un poil moins chafouin que le vieux débris, j'aime la politique mais tout ce vilain monde commence à me faire gerber .

Avoue que nous, citoyen, on se faire avoir par tous ces tordus et malheureusement nous avons besoin, de ce système pour vivre à peu près en paix faute d'imagination pour proposer autre chose qui de toute façon apparaitra toujours comme utopie..

Bof! pour ce que j'en dis. Les Lagourgue, Fruteau, Hamilcaro, Gironcel et autres crapules de la politique me font gerber, et il y en a de moins en moins qui ont foi à mes yeux. Même le Zayrault que je connais personnellement.

11.Posté par vital le 30/08/2012 22:41
que je sache c'est bien le conseil général qui est compétent sur ce dossier . c'est oublier un peu vite que les conseillers généraux communistes sont aux affaires alors au lieu de convoquer la presse pour s'esprimer il faudrait mieux le mettre à l'ordre du jour au conseil général . si vous avez du mal à vous faire entendre rien ne vous oblige d'apporter votre soutien à la presidente du C général rien sinon vos indeminités et les avantages qui vont avec .
camarades il va falloir trouver autre chose pour éviter votre mort politique
vital

12.Posté par cricri le 31/08/2012 00:08
il manque de l'eau dans le sud et bien moi j'habite à salazie et on ne peut même pas utiliser l'eau pour l'élevage à cause du basculement. Eh bien il serait temps de respecter la nature ... que diriez vous si nous dans l'est on se plaignait du manque de soleil et est préjudiciable à toute la vie, les enfants ne peuvent pas jouer quand ils veulent, les travaux coûtent plus chers, la population est obligé d'aller dans le nord pour trouver un bon médecin car ils fuient tous l'est à cause de ce climat ... Il faut arrêter de pleurer contre une état de la nature et plutôt que de puiser les ressources, utiliser ce que vous avez déjà. Et puis c'est vrai c'est le CG qui est compétent en la matière.

13.Posté par mwa la pa di le 31/08/2012 06:05
Il est évident que la gestion de l'eau potable dans notre département devrait être déparrtementale ou régionale, mais pas du ressort de chaque commune. Mais gérer l'eau veut aussi dire ne pas laisseles gens construire n'importe où. le schéma de construction devrait aller de paire avec la gestion de l'eau, de l'electricité et autres. Mais là nous sommes aussi devant des intérêts individuels qui gangrènent la raison. Le réunionnais, comme le Métropolitain ( même formation) est un individualiste forcené. La notion de solidarié, d'égalité et de fraternité sont tronqués par des égoïsmes accompagnés par la démagogie de nos élus. Voir la réponse de Vlody sur sa position sur le non cumul des mandats..... Triste et pitoyable !

14.Posté par Simplet le 31/08/2012 08:13
Le chantier du basculement de l'eau d'est vers l'ouest a commencé en 1989 ... contre l'avis de certains dirigeants du PCR.

Aujourd'hui ces dirigeants viennent nous dire qu'il faut aujourd'hui continuer ce basculement jusqu'au Sud ...

Nous pouvons nous poser des questions sur la vision (basse) que vous pouvez avoir du développement de notre île ...

Depuis 1989, vous avez eu le pouvoir au Conseil régional, au Conseil Régional, dans de nombreuses communes du Sud ... pourquoi ne pas avoir prévu tout cela à ce moment -là ... votre vue basse peut-être ...

15.Posté par polo974 le 01/09/2012 10:23
12.Posté par cricri le 31/08/2012 00:08 | Alerter
""" il manque de l'eau dans le sud et bien moi j'habite à salazie et on ne peut même pas utiliser l'eau pour l'élevage à cause du basculement. Eh bien il serait temps de respecter la nature ... que diriez vous si nous dans l'est on se plaignait du manque de soleil ..."""

Et bien qu'on ne pousse dans les tuyaux que le surplus et que l'ouest paye une taxe soleil pour développer l'est...

J'ose espérer que seuls ceux qui consomment cette flotte paient la facture d'élec des pompes...
Car si en plus l'est paye pour se voir piquer sa flotte, là, ça craint...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales