Société

Sea Sheperd: "Lettre ouverte à la communauté surf réunionnaise", de Paul Watson


Sea Sheperd: "Lettre ouverte à la communauté surf réunionnaise", de Paul Watson
 
Après la présidente France de l'ONG Sea Sheperd, Lamya Essemlali, qui a à deux reprises interpellé, dans des lettres ouvertes, les surfeurs réunionnais (lire ici et ici ) qui soutiennent les prélèvements de requins, c'est au tour du fondateur de Sea Shepherd, le capitaine Paul Watson, de s'adresser "à la communauté surf réunionnaise".  Voici sa lettre ouverte dans son intégralité :

"J’ai été surfeur, j’ai travaillé avec des surfeurs toute ma vie et j’ai toujours pensé que la communauté surf constituait un lien humain essentiel avec nos océans. Les surfeurs ressentent la mer, ils la connaissent, ils en sont les ambassadeurs. La majorité des surfeurs que je connais a toujours compris cette connection et est consciente de cette vérité écologique: si les océans meurent, nous mourrons tous.

Les Polynésiens, depuis les origines du surf, ont toujours ressenti ce lien essentiel avec tous les habitants des mers, en particulier les requins. Cette magnifique créature a façonné l’évolution de nos océans pendant plus de 450 millions d’années. Chaque poisson doit son adaptabilité au requin - du camouflage aux comportements d’agrégation, ce sont les requins qui ont modelé tous ces mécanismes de défense et qui ont influencé leur évolution. Les Polynésiens vénéraient le requin. Pour eux, l’esprit du squale devait être respecté et non haï ou craint.

Récemment, un surfeur a perdu la vie dans les eaux réunionnaises à la suite d’une attaque de requin. C’est une tragédie, comme à chaque fois qu’un surfeur meurt en mer, pour n’importe quelle raison, que ce soit percuté par un rocher, accidentellement noyé ou encore attaqué par un requin. Mais il y a eu une différence à la Réunion, il y a eu une différence par rapport aux autres communautés surf et cette différence est un appel à tuer les requins en représailles.

Un tel appel est un flagrant manque de respect pour les requins, pour les océans et pour les surfeurs. L’océan est le domaine des requins et tous les humains, y compris les surfeurs, y pénètrent en tant qu’invités des formes de vie dont c’est le territoire. Lorsque je me suis aventuré dans l’océan en tant que plongeur, surfeur, nageur et marin, je l’ai toujours fait en ayant conscience des risques et en les acceptant.

Il y a quelques jours, Lamya Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France, exprimait dans une lettre ouverte le dégoût que lui inspirait cet appel insensé à tuer les requins par le biais d’une pêche préventive, le tout dans un climat d’hystérie et d’esprit de vengeance. Elle s’exprimait en fait au nom de Sea Shepherd France.

En réponse, certains surfeurs réunionnais l’ont accusée d’avoir insulté la communauté surf de la Réunion. J’ai relu sa lettre et nulle part, je ne vois un quelconque mensonge. Et si elle a insulté les surfeurs qui ont défendu cette pêche préventive, je l’applaudis.
Sea Shepherd Conservation Society donne la voix aux requins, aux baleines, aux phoques, aux tortues marines et aux poissons. Nous nous insurgeons contre l’idée de tuer des requins par esprit de vengeance ou dans la démarche ridicule et vouée à l’échec de prévenir de nouvelles attaques. Nous avons par ailleurs longtemps milité contre la pratique ayant cours à l’Île de la Réunion qui consiste à utiliser des chiens et des chats comme appât vivant pour tuer des requins.

Sea Shepherd admire, soutient et rend hommage à la communauté surf mondiale pour le respect légendaire que les surfeurs éprouvent à l’égard de la vie marine. Mais chez certains surfeurs réunionnais, ce respect est inexistant. Et la réaction de ces surfeurs aux critiques de Lamya a été très agressive et défensive. Ils savent au fond d’eux qu’ils ont tort et que leur quête de vengeance est un extrême manque de respect à l’océan.

A t-elle été impolie? A t-elle été irrespectueuse? Peut-être. Mais elle a surtout dit la vérité et la réaction des surfeurs concernés ne fait que prouver qu’elle a eu raison de les dénoncer.

Les requins sont massacrés à hauteur de 90 millions d’individus par an. Nous sommes en train d’éradiquer ce grand et unique prédateur. Il y a aujourd’hui plus de tigres dans ce monde - où se cotoient sept milliards d’êtres humains - que de grands requins blancs. Pourtant il serait illégal et immoral de tuer des tigres en représailles si l’un d’eux tuait un être humain.

Je n’ai jamais rencontré de vrai surfeur qui défendrait un tel massacre. Je n’ai jamais rencontré de vrai surfeur qui applaudirait ou soutiendrait une pêche aussi insensée. Dans l’ensemble de la communauté surf mondiale, je n’ai jamais vu cette envie de détruire les requins que j’ai vue chez ces quelques surfeurs réunionnais.

Un surfeur de l'Île de la Réunion m’a écrit pour me dire que ce que nous ne comprenions pas, c’est que chaque surfeur est son frère, que lui-même, en tant que surfeur, se devait de protéger son frère et que tuer les requins était un acte de solidarité envers tous ses frères surfeurs.

J’adhère complètement à cette idée de fraternité entre surfeurs mais avec cette distinction: les surfeurs ne sont pas frères uniquement entre eux. Nous avons toujours été, depuis les origines du surf en Polynésie, frères et amis des poissons, des dauphins, des baleines, des phoques et des requins qui peuplent les océans. Nous respectons et nous nous battons pour la vie dans les océans, non pour la destruction et la mort.

J’ai perdu mon ami Steve Irwin, piqué au cœur par une raie mais j’aurais déshonnoré sa mémoire si j’avais milité pour qu’on tue des raies, comme certains ignorants l’ont fait. J’ai rencontré plusieurs victimes d’attaques de requin qui avaient compris que la faute n’imputait pas à l’animal qui agissait de manière naturelle dans un milieu qui est le sien.

J’ai plongé, nagé et surfé parmi les requins toute ma vie mais je l’ai toujours fait à la fois avec respect et avec précaution. J’ai aussi été témoin de l’incroyable massacre des requins partout dans le monde, j’ai vu les hommes couper leurs ailerons et les rejeter à la mer, condamnés à une mort longue et douloureuse.

Nous sommes en train de détruire nos océans et d’appauvrir la vie marine. C’est le rôle, la responsabilité et l’obligation de tout surfeur de défendre la vie dans nos océans et non de la détruire.

Et je l’affirme avec respect mais conviction. Si vous souhaitez surfer dans des eaux où se trouvent des squales, vous devez comprendre et accepter que cela comporte des risques et que vous pénétrez volontairement dans un environnement potentiellement dangereux. Je me sens, pour ma part, à l’aise dans ce genre d’environnement  parce que je respecte les requins et j’ai conscience du fait que la mer est leur habitat, qu’ils sont en effet des prédateurs et que le risque d’attaque existe, même s’il reste en général assez minime.

Seuls les surfeurs habités par la peur et le mépris pour la vie de nos océans pourraient souhaiter voir la mer domestiquée et vidée de tout risque naturel.

La réduction des attaques sur l’Île de la Réunion viendra d’une concertation réfléchie, de l’identification certaine des causes de la recrudescence des attaques de requin. Plusieurs pistes sont déjà avancées - toutes liées à des activités humaines - et un changement des comportements humains devra en découler. Les requins ne sont en rien coupables et l’océan n’est pas notre terrain de jeu - ça n’est en tout cas pas sa fonction première.

L’intégrité écologique de l’écosystème océanique autour de l’Île de la Réunion est bien plus important que la sécurité absolue des surfeurs. Oui, il y a un risque parfois mais appauvrir la vie de nos océans est bien plus risqué car si les océans meurent, nous mourrons tous.

Sea Shepherd regrette la disparition d’un des membres de la fraterie du surf, de la même manière que nous regrettons la mort de tous ceux qui périssent dans des conditions tragiques inhérentes à des causes naturuelles attachées à l’art du surf. Perdre un surfeur, c’est perdre un ambassadeur des mers et la mer a besoin d’autant d’ambassadeurs que possible, les surfeurs étant les meilleurs qui soient.

Tuer un requin par vengeance n’est pas la marque d’un véritable ambassadeur - c’est la marque d’un lâche. Or, les vrais surfeurs ne sont pas des lâches et les vrais surfeurs n’adhèrent pas aux discours de haine proférés par des lâches.

Chez Sea Shepherd, nous encourageons les vrais surfeurs, ceux qui comprennent la philosophie et qui partagent l’état d’esprit inhérent au surf des origines, à se faire davantage entendre pour ne pas laisser les lâches et les imposteurs encourager la tuerie de leurs frères squales et ternir l’image de tous les surfeurs aux yeux du reste du monde.

Les squales doivent être respectés et laissés tranquilles.

Sincèrement,
Capitaine Paul Watson"
Jeudi 6 Octobre 2011 - 14:22
Lu 5493 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

54.Posté par christophe Mattei le 19/10/2011 23:03
Un requin a été prélevé ? Que la chasse à l'Homme commence !

Prologue

- chef « Oui,la chasse à l'homme commence ,et comme nous ne pouvons attaquer Mr le Préfet ,ni

les acteurs des ateliers de réflexion sur le risque requin,alors nous nous en prendrons aux surfers ! »

le sous fifre « -Mais ceux ci n'ont rien fait ! »

-chef: « -Pas grave,on dira qu'ils ont abattu des dizaines de requins et quand tout le monde nous

croira,on rectifiera le tir en disant « certains surfers» et puis,« un seul »requin,j'ai bien révisé mon

livre de bord « petit traité de manipulation »:une fois l'intox avalée,c'est difficile de faire croire

autre choses aux gens. »

Le sous fifre: « Mais c'est amoral ! »

-chef : « Oui,ça on sait,Peter Bethune ,néo zélandais qui nous a trahi ,l'a déjà dit,qu'on a coulé notre

propre trimaran après arraisonnement d'un baleinier,pour nous « victimiser » et gagner les faveurs

du public. On fera pareil,et si un seul résiste,et si il nous démasque et nous contre,on le traînera pour

diffamation et calomnie .C'est le principe élémentaire du « blâmeur pérsécuté » .Du « coupable

devenue gentille victime ».

Le sous fifre : « ….. »

Épilogue

La provocation verbale,radicale de sea shepherd france à l'encontre du surf réunionnais (titre du

texte essaimé dans plusieurs médias web: « Les surfers réunionnais,la honte pour la communauté

du sruf mondial » ,suite au prélèvement d'un requin ordonnée par Mr le préfet m'a laissé

interrogateur.

Du coup,j'ai fait mon devoir civique de recherches et j'aimerais partager mes découvertes avec vous.

Extrait d'un internaute sur un réseau social :

« La Sea Sheperd France, après avoir provoqué tous les surfeurs réunionnais (et au final

beaucoup de non surfeurs ) par le biais de communiqués acides de ses présidents, revus à

plusieurs reprises, d'affiches et de propos virulents, l'utilisation sans accord de la famille du

nom d'une victime, et marquage de profils Facebook de réunionnais s'opposant à eux, a

muselé tous les internautes de la Run sur leur page FB et au final porte plainte pour ...

harcèlement et menace à l'encontre de …..et de ….. 2 réunionnais "porte paroles" du

mouvement qui ont eu le cran de leur tenir tête et de livrer une vision des choses différente

de ce que la S.S.F prône »

Définition préalable:Le terme écoterrorisme est un néologisme qui désigne les menaces,

intimidations ou actes de violence contre des biens ou des personnes physiques commis au nom de

l'extrêmisme ecologique,n'est ce pas ?

Les propos du fondateur de la Sea Shepherd Society, Paul Watson, selon qui la vie des phoques

aurait plus de valeur que celle des pêcheurs des îles de la Madeleine, ont braqué les projecteurs sur

des marges relativement peu connues du mouvement « extrêmiste vert »,que nous ne confondons

pas avec les vrais écologistes constructifs et dans le dialogue. Ces franges sont constituées

d'«impatients» qui ne font pas que discuter de la possibilité, un jour, d'instaurer une société

verte autoritaire ou démocratique mais qui optent pour l'action directe.

Il y a de ces impatients dans toutes les mouvances, «qu'elles soient nationalistes, indépendantistes,

d'extrême gauche», dit l'écologiste Steven Guilbeault. Mais au sein du mouvement écologiste,

«celle-ci est extrêmement marginale», insiste-t-il. Et j'insiste sur ce point pour qu'il n'y ait pas de

confusion,le surfer étant écologiste par conscience,avant l'heure et avant la « mode ». Louis-Gilles

Francoeur, journaliste souligne qu'aucun groupe écologiste au Canada ne reconnaît la Sea Shepherd

Society comme faisant partie du mouvement. «M. Watson se présente souvent comme un fondateur

de Greenpeace. Il omet toujours de dire qu'il s'est fait montrer la porte», insiste M. Guilbeault. C'est

sans doute pour cela que les verts pei ont eu droit au texte acide de sea shepherd France (voir

courrier de lecteurs « A bas les verts,vive l'écologie ! »)

Hubert Reeves n'hésite pas lui non plus à dénoncer Watson et à y voir les errements d'une écologie

profonde (deep ecology). Il y a certes quelque chose à dire contre la cruauté ,les pêches intensives

industrielles, mais cette façon d'intervenir est «ridicule» et totalement «improductive», à ses yeux.

Je précise ,pour les « enclins-à-l'esprit-de-raccourci » ,que je n'ai aucun intérêt économique dans

l'ouest :En effet,je ne travaille plus comme directeur de l'équipe technique régional de surf

réunionnais et aujourd'hui,je n'entraîne pas de surfers pros. Je peux légitimement parler du surf

réunionnais comme tout pratiquant local qui se sent concerné par la thématique requin. Mon copain

Bruno Giraud est mort suite à une attaque de requin à Ste Suzanne le 20 juillet 1989,ce qui fait que

10 ans aprés mes débuts en surf, j'ai appris à cohabiter avec le requin des côtes réunionnaise

(bulldogs,recif,tigre )pour sauver ma peau ,et ais donc étudié en permanence son comportement ;ses

habitudes .Bien sûr ça ne fait pas de moi un spécialiste du requin.Mais ça fait de moi,en 30 années

de surf ici,à surfer les roches puis à manger un macatia do bére chez loulou,puis voir un film karaté

dans le ciné loulou le dimanche soir un spécialiste du surf réunionnais.Entre autres,je surfe la

réunion depuis 1979,j'ai enseigné l'option surf au département « sciences et techniques des activités

physiques et sportives » , à l'université du Tampon(Histoire,sociologie des pratiques,technique)et

développé l'option surf au baccalauréat,épreuve EPS, dans le département 974 .J'ai surfé dans le

monde entier et ais vécu à Hawaii et en Australie une période de ma vie(Deux zones très

fréquentées par les requins et il faut vivre avec ,les drum lines ou les palangres flottantes existent

dejà la bas).Et là ,je remarque qu'il y a de plus en plus de gens qui voient l'humain comme un

parasite qui peuple la pauvre GAIA sans défense et qui devrait être éliminé. Et ces mêmes gens

habitent souvent en région urbaine et sont privés de la relation symbiotique avec la dimension

océanique .

La mouvance verte extrémiste a débuté avec des activistes de ce genre, puis, à l'aide de faiseurs

d'image des relations publiques, on a orienté le discours extrême des communautés ecologiques new

age pour le rendre plus vendable, mais le fondement est le même.

Le mouvement extrémiste écologique actuel semble une fusion des apotres de Malthus qui prônent

le dépeuplement de la terre et des cyber-hackers-et autres « serial-show-business do-ers » à la

recherche d'audience pour avoir leur antenne locale ici .Bien sûr, avec l'aide des médias, tout ça se

répand très rapidement. Tout ça pour défendre les requins ?

De qui ? De quoi ?

De Mr le Préfet en disant qu'il a (je cite leur argument visible sur un réseau social) répondu à une

demande irraisonnée ? Par rapport à quelle raison ? A quelle vérité ? Celle des « justes »? des

« biocentrés » ? De ceux qui savent « le bon rapport à la nature ? » ...Pas si sûr ! Je reste même très

perplexe:mon hypothèse est que la France, occupant la 2 eme superficie maritime du monde avec

la ZEE,La Réunion et sa place stratégique dans l'océan indien est un repère idéal ,car s'installer

ici,c'est diffuser sous prétextes éthiques et essaimer son idéologie ,ses dogmes,sa pensée unique.

C'est paradoxal ce qui se vit actuellement, où les gouvernements sous les lobbys insistants des

écologistes extrêmistes ont changé les priorités du monde.

On protège la planète au dépit des êtres humains. On assiste au bogue de l'an 2100 avant 2100.

Pourtant de plus en plus de voix clament un ré alignement vers les vraies valeurs humaines de

partage des richesses afin de permettre aux plus faibles de résister à la faim, la soif ou la maladie.

C'est élémentaire mon cher Watson, oserais-je dire...

Ainsi les scientifiques muselés au sommet de Bali ont écrit une lettre ouverte au secrétaire général

de l'ONU pour l'alerter sur la dérape sur réchauffement alarmiste.

L'arnaque climatique,par exemple, est démasquée et les écologistes extrêmistes devront en faire

leur deuil. Leur cause est un non sens qui conduit vers des abîmes insoupçonnés. Les luttes des econew

age biocentristes minent les économies quand on pense que le protocole de kyoto engendrent

rien que pour le canada des coûts de 200 milliards. Leur discours doit avoir un bémol avant que le

monde sombre dans le chaos et leur lobby avec un hiver aussi neigeux devient caduque .

Le sous fifre: « Oui,mais notre mouvement sombre dejà et on a perdu notre bateau « le steve

irwin ».

-chef « Qu'importe ! On agitera ici et là l'opinion publique ,on fera de la com' et on aura des levées

de fonds! »

Pascal Bruckner,pour illustrer ce propos, distingue deux écologies, une de la raison et une autre de

la divagation, une qui célèbre la nature et une autre qui accuse l'homme. « Depuis une dizaine

d'années, l'écologie extrémiste, devenue l'idéologie dominante, instruit le procès de l'humanité et

alimente l'angoisse des gens. Paradoxalement elle détourne les citoyens du souci

environnemental :L'imminence de la catastrophe est telle que, quoi que nous fassions, c'est fichu .La

peur a toujours été l'instrument des dictatures, qui veulent paniquer les peuples pour les infantiliser.

On renverse complètement les présupposés de l'éducation classique, où l'on enseignait d'abord aux

enfants comment affronter les dangers. Maintenant on brandit effroi comme école de lucidité. Or le

catastrophisme n'a pour seul effet que de nous désarmer. Il y a dans de nombreux discours

écologistes une tentation dictatoriale, déjà présente chez Hans Jonas, qui voulait confer la planète à

une élite éclairée » .

Je croyais que la peur était du côté des surfers et je m'aperçois que la peur de « demain »est

l'élément central de l'adhésion des membres aux « croyances »de cette ONG . On observe

également une attitude ambiguë dans ces mouvement écologiques extrémistes vis-à-vis de la

science. D'un côté, on dresse une critique du progrès et de ses dérives déjà présente chez Rousseau.

De l'autre, on invoque en permanence les études des savants qui justifient le combat. "Les

scientifiques nous disent...", ainsi commencent toutes les objurgations vertes. C'est sur des travaux

savants que les écologistes s'appuient pour asséner que la Terre a épuisé les ressources disponibles...

Mais la science est d'abord une école du doute qui ne cesse de réfuter ses erreurs passées.

A bien y regarder, l'écologie est en fait piégée dans l'idéologie qu'elle dénonce : celle du progrès, du

calcul et du scientisme.

Que savons-nous des capacités de la Terre à encaisser les pollutions contemporaines ou même le

réchauffement ?

Vous remarquerez que les bonnes nouvelles ou les progrès déjà réalisés sont généralement passés

sous silence puisqu'il s'agit en permanence de nous accabler, de nous décourager.

On ne nous dit jamais, par exemple, qu'il y a plus de forêts en France en 2011 qu'au XIXe siècle,

qu'on respire mieux à Paris aujourd'hui qu'en 1960 ou encore que les déchets de plastique qui

flottent dans l'océan Antarctique sont déchiquetés en petites billes par des bactéries.

Christophe Mattei

citoyen du monde ,donc continuant à exercer son sens critique .


.

53.Posté par Audrey le 08/10/2011 16:59
u[A "Tête froide"]u

Je sais bien qu'il est mort, et j'en suis triste, et je le répète ce n'était pas le but, c'est arrivé et c'est malheureux!

Ce que tu as écrit:
"Alors qu'un suivi du comportement apres marquage validera ou fermera un certain nombre d’hypothèse et les conséquence à en tirer pour une sécurisation sur le long terme. "

Correspond à ce que j'ai écrit:
"Ces prélèvement n'ont qu'un but, étudier ces espèces pour éviter ces accidents. C'est en aucun cas pour ce venger.Et bien sûr le but est de les relâcher balisés."

"le commentaire n°40 explique pourquoi la prefecture n’écoute plus ces bougs là et c'est une très bonne chose." ------> Il se trouve que maintenant le commentaire 40 est le mien, duquel parles-tu alors?

u[Aux autres]u

N'en avez-vous pas marre de vous insultez? Restons calmes et buvons frais! Et ne regardez plus TF1 et M6, c'est pas valable et disent n'importe quoi!

52.Posté par surferzoreil le 08/10/2011 10:33
@48
Je vous trouve bien naïf.
Cette ONG existe !et heureusement qu'il y a des gens comme ça pour la planète.
Leur combat n'a rien a voir avec le respect d'un homme trop vite parti comme vous dites .Vous faites des amalgames .Pas d'instrumentalisation s'il vous plait .
Je suis surfer ,Je n'ai jamais été écolo je suis d'accord avec S.S et je ne croit pas être le seul .

51.Posté par Raz le bol de Riz le 08/10/2011 05:51
Merci Caton pour ces éclaircissements.......Intox, mensonges, manipulation.....super!!!!! ces ecolofascistes sont entré dans le débat invités par un plongeur local qui à aussi ameuté la Brigitte et sa bétise.....si j'étais à la place de ce monsieur...je dormirais mal...le temps va se gâter pour lui....

50.Posté par Hardi le 07/10/2011 22:03
Lamya savait très bien : elle a lu les posts anti-surfers dans la webpresse locale et a essayé de lancer la chasse aux surfers "qui sont tous des néocolons métropolitains". Ces gens-là sont des terroristes et des professionnels de la manipulation sur internet et ailleurs. Ouvrez les yeux !!! Ne pêchez pas par romantisme, il n'y en a pas chez les SEA SHEPHERD. Que de l'intolérance et la haine du genre humain. Des gens dangereux qui ne feront plus illusion longtemps.... Qui sème le vent... Il ne s'agit plus d'écologie mais de fanatisme. Le vocabulaire employé, fait de considération manichéennes et puériles, exhalant une vanité abyssale... Les droit d'ingérence, c'est ce qu'ils revendiquent. Nous aussi on va s'ingérer, les amis...

49.Posté par R. D. le 07/10/2011 21:44
Paul Watson devrait s'occuper de former son personnel et en premier lieu la jeune et inconsciente Lamya E. Les méthodes de désinformation employées par cette ONG sont dignes des plus sombres heures de l'histoire. Insultes, calomnies et refus obstiné d'écouter, de débattre. Des méthodes de terroristes, de barbares, y compris face à de simples citoyens désemparés. Cette ONG devra rendre des comptes à un moment ou à un autre. Ces gens-là refusent la sacralité de la vie humaine. Ils violent les règles les plus élémentaires, les plus universelles comme le respect de la mémoire d'un homme trop vite parti. Ce que nous venons de vivre dépasse l'entendement. Nous nous chargeons et continuerons de nous charger de défendre la liberté et la vérité face à des extrémistes, des malades en quête d'absolu. Avec de telles méthodes, ils ne vont pas faire de vieux os, tout le monde n'est pas gentil comme nous. Qui se laisserait insulter et traîner dans la merde comme nous l'avons été et le sommes encore par ce groupuscule écolofascisant ? les Sea S, on s'occupe de vous. On vous attend.

48.Posté par Réunionrama le 07/10/2011 16:24
Twitter
Lettre ouverte à Paul Watson
Avec tout le respect que je vous dois rapport à vos actions je me permet de m'insurger haut et fort contre vos propos dénigrants.
Non il n'y a pas d’hystérie ou de vengeance, il s'agit simplement de préserver des vies humaines, attaquons nous plutôt à la pêche intensive des requins en haute mer (c'est d'ailleurs ce qui les pousse vers les côtes).
Non, ce n'est pas parce qu'il y a eu un cas de pêche avec un chien il y a quelques années qu'il faut parler de "pratique", nous avons des ports à La Réunion, croyez vous que l'on voit des pécheurs partir à la pêche avec des chiens tous les matins ? Et c'est interdit depuis cette affaire. Des pêcheurs indélicats il y en partout et pas qu'à La Réunion (l'affaire récente des dauphins retrouvés morts en méditerranée près des cotes françaises en un exemple).
Maintenant, en métropole sur toutes les côtes (à La Réunion aussi c'est vrai) la pêche de l'espadon est autorisée, personne ne dit rien, personne n'en parle et pourtant c'est une espèce en voie de disparition.
Je trouve vos propos exacerbés vis à vis de La Réunion et vous faites de l'amalgame et la Réunion est certainement plus respectueuse de la faune locale que ne l'est la métropole, en dehors de la pêche on ne chasse rien ici à part le tangue (espèce locale), toutes les autres espèces sont protégées et on ne tue aucun volatile à part les poules :-)
Continuez votre action et je vous en félicite mais la prochaine fois s'il vous plait renseignez vous avant d'écrire des inepties.
reunionrama

47.Posté par Adrien DLG le 07/10/2011 15:58
Dommage que mon post précédent n'ai pas été publié...

(Note de Pierrot Dupuy: C'était une erreur... rectifiée).

46.Posté par Bouuuuhh ... bobo ... !! le 07/10/2011 15:23
@ 41.Posté par josé

qui je suis ? ce que je fais ? Vas chercher ! j'ai pas a le répéter ... !! :-)

au faite ... merci de te préoccuper de mon caca ... moi sava .. par compte tu devrais tirer une bonne chasse pour évacuer celui que tu as dans la tête....

Allé bizz ... g plus envi de m'éterniser sur tes post ..

t'inkiètes pas ... tout cela n'est pas bien grave ... bon surf ..

ciao !

45.Posté par tete froide le 07/10/2011 15:21
38.Posté par Audrey le 07/10/2011 14:10
(...) Ces prélèvement n'ont qu'un but, étudier ces espèces pour éviter ces accidents. C'est en aucun cas pour ce venger.Et bien sûr le but est de les relâcher balisés.


non puisque l'unique requin prélevé a ete ramené au port mort, disséqué et envoyé à l'equarissage. C'est d'autant plus stupide que ce prélèvement ne nous a rien appris sur les causes de ces attaques. Alors qu'un suivi du comportement apres marquage validera ou fermera un certain nombre d’hypothèse et les conséquence à en tirer pour une sécurisation sur le long terme.

le commentaire n°40 explique pourquoi la prefecture n’écoute plus ces bougs là et c'est une très bonne chose.

44.Posté par josé le 07/10/2011 15:05
@40 Bouuuuhh ... bobo ...
Au fait j'ai cherché tes posts et je les ai trouvés....OUFFFF !!
je suis rassuré : en fait tu ne fais qu'insulter tout le monde
Tout va bien!!
Un moment j'ai cru que c'était moi ;)

43.Posté par josé le 07/10/2011 14:51
@40 Bouuuuu..bobo
En tout cas tu en sais plus sur moi que moi sur toi :
comme je te l'ai dit je surfe sur la cote ouest depuis plus de 30 ans et je parle de ma propre expérience de mon ressenti , et surtout j'insulte personne contrairement à toi .
ET TOI ? Tu vocifère , tu insultes ,tu donnes des leçons mais en qualité de quoi ? de qui? Dis moi en un tout petit peu plus quand même !!Allllléééé
Sinon n'oublie pas de faire caca une fois par jour, ta frustration peut diminuer si tu suis ce conseil .
je me marre avec toi

42.Posté par Bouuuuhh ... bobo ... !! le 07/10/2011 14:18
@ 37.Posté par josé

Avant de parler de relevé le débat ... ils sont ou tes arguments ?!
tu crois que juste parce que tu es un surfeur à 2 balles qui .... Monsieur surf depuis 1980 justifie ton manque d'arguments ?
tu veux connaitre les miens ?! allez.. allé vas chercher !
t'as pas envi ?! donc ferme la !

t'as justement rien compris ! je te parlais de rapidité c bien parceke je m'enfou de comment eske je vais écrire ce que g a dire ... !! ce ki prévo couyon c'est le contenant !
je contenant tu le veux !!,?! va le chercher ... et encore une fois , .... ne viens par foutre un post pour me dire de relevé le débat ... !! parceke çà ... ça fait bien longtemps que j'en parle ,
bien avant la mort de Mathieu ...

allé !! salut brice !

41.Posté par Caton2 le 07/10/2011 14:11
Je réponds brièvement (c'est tout ce que ça mérite), au "militant de Sea Shepherd" (post 25) qui aimablement me suggère d'approfondir mes connaissances scientifiques. Je lui fais remarquer tout aussi aimablement que son maître à penser a écrit une énormité en prétendant que: "chaque poisson doit son adaptabilité au requin". Que je sache le requin n'est pas le prédateur de tous les poissons de l'univers et ce ne sont donc pas les seuls requins "qui ont modelé tous ces mécanismes de défense (des poissons)".
Pour devenir un parfait SS boy, il va falloir étudier L'ichtyologie... Mais il est vrai que votre maître brille plus dans l'hyperbole et la philosophie fumeuse (et dangereuse) que dans la science.

la "philosophie" de Paul Watson
Connaissez-vous bien Monsieur Watson? J'avoue que de ce personnage, je ne connaissais pas grand chose, à part sa bonne (?) bouille de Capitaine de BD.
j'ai fait des recherches et je n'ai pas été déçu.
Il faut savoir, pour bien comprendre ce qui le motive, et son mode de pensée, que Monsieur Watson est un antispeciste.
L'antispecisme est une "philosophie", créée par l'australien Peter Singer dans les années 70, qui met les animaux sur le même plan que l'être humain. Peter Singer, comme la plupart des auteurs du mouvement de libération animale, désigne par « animaux » y compris les êtres humains.
Le specisme (un neologisme inventé par Singer)l c'est la priorité systématique accordée à la satisfaction des intérêts des membres de l’espèce humaine. Selon Singer donc Watson, le spécisme est, tout comme le racisme et le sexisme, un fait culturel profondément enraciné, qui exige pour être combattu, comme le dit Peter Singer, un véritable travail de retournement de point de vue. D'ou la sur-valorisation des espèces animales et des combats médiatiques comme celui de Sea Shepherd.
Bien sûr tout ce qui est d'origine animale doit être proscrit dans l'alimentation. D'où le la pratique d'un régime végétarien pur et dur.
La souffrance est au centre de cette "philosophie". car c'est une notion qui serait partagée à égalité, par tous. Donc c'est le partage de la souffrance qui fonde l'égalité entre tous les "animaux", de préférence à l'intelligence, la parole, l'écriture, la créativité etc, qui sont des notions qui hiérarchisent les animaux, avec comme conséquence le constat que l'homme est supérieur dans ces domaines à tous les autres animaux... ce qui est bien sûr inadmissible.
La souffrance, une sorte de plus petit dénominateur commun.
Voici un bref aperçu de cette "philosophie".Accrochez vous car parfois les raisonnements sont "limite"...
"un cheval ou un chien adultes sont incomparablement plus rationnels, et aussi ont plus de conversation, qu’un nourrisson d’un jour, d’une semaine ou même d’un mois. Et s’il en était autrement, qu’est-ce que cela changerait ? La question n’est pas : Peuvent-ils raisonner ? , ni : Peuvent-ils parler ? », mais : Peuvent-ils souffrir ?"(Bentham).
Jusque là c'est gentillet, mais Singer pousse très loin son raisonnement, et là ça dérape grave:
"Si nous devions choisir entre sauver la vie, soit d’un être humain normal, soit d’un être humain handicapé mental,nous choisirions probablement celle de l’humain normal ; mais si nous devions choisir entre faire cesser la souffrance, soit d’un humain normal, soit d’un humain handicapé - si par exemple tous deux souffrent de blessures superficielles mais douloureuses, sans que nous ayons assez d’analgésique pour les deux - quel devrait être notre choix ? C'est beaucoup moins clair (...).
La valeur négative de la douleur est en elle-même indépendante des autres caractéristiques de l’être qui ressent cette douleur ; la valeur de la vie, au contraire, est affectée par ces autres caractéristiques.
Cela signifiera en général que si nous devons choisir entre la vie d’un être humain et celle d’un autre animal, nous devons choisir de sauver celle de l’humain ; mais il peut aussi y avoir des cas particuliers où le contraire sera vrai, quand l’être humain en question ne possède pas les capacités d’un être humain normal. Une telle position n’est pas spéciste, bien qu’elle puisse le paraître à première vue.
La préférence pour la vie d’un être humain normal sur celle d’un animal - dans les cas où ce choix se pose - se fonde sur les caractéristiques que cet être humain normal possède réellement, et non sur sa simple appartenance à notre espèce. C’est pourquoi lorsqu’il s’agit des membres de notre espèce qui n’ont pas les caractéristiques normales d’un être humain, nous ne pouvons plus affirmer que leurs vies sont toujours à préférer à celles d’autres animaux. (...) Aussi longtemps que nous gardons à l’esprit que nous devons respecter la vie d’un animal autant que nous respectons celle d’un être humain de même niveau de développement mental, nous ne serons pas loin de la vérité." (Peter Singer)
Autrement dit les être humains anormaux peuvent être tués de préférences à des animaux.
La diatribe de Sea Shepherd à l'encontre des surfeurs réunionnais "anormaux" prend désormais tout son sens. Pour SS la vie du requin susceptible de tuer des être humains "anormaux" est plus "respectable" que celle de ces humains anormaux, surfeur en l'occurrence...

les mensonges de Paul Watson...
Paul Watson aime beaucoup les médias, notamment les "talk show" TV, comme celui de Larry King sur CNN.
C'est dommage pour lui car il parle trop et ne dit pas toujours la vérité.
S'exprimant sur la collision le 6 Janvier 2010, entre un baleinier japonais et l’ Ady Gil : "L'Ady Gil, un navire de Sea Shepherd, un patrouilleur rapide, était immobile lorsque le Shonan Maru 2 est venu délibérément l’éperonner. Le coupant en deux, il l’a coulé et détruit. " (Paul Watson dans une interview à la radio avec FSRN).
En fait l'Ady Gil n'a pas coulé à la suite de la collision avec le Maru Shona 2. Peter Bethune, le constructeur et le capitaine de l'Ady Gil, a admis que bien qu'endommagé après la collision, le Gil était à flot, «Le bateau n'était pas irrécupérable; comme il est solide, Il serait resté à flot à coup sûr. " Béthune révèle qu'il a été ordonné de le saborder "afin de gagner la sympathie du public."
D’autre part l'Ady Gil n’était pas immobile. Comme on peut le voir clairement dans une vidéo sur you tube, le sillage de l'Ady Gil au moment de l'impact est sensiblement plus visible que juste quelques secondes avant. On voit également que l'Ady Gil n'était pas "coupé en deux" sur une photo.
"En 30 ans, nous n'avons jamais blessé personne, nous n'avons jamais enfreint la loi." (Paul Watson sur "Larry King Live", Juin 2009) "Le fait est – que nous n’avons jamais été condamné pour un crime."
(Paul Watson, Worldfest 2006) "Je n'ai pas de casier judiciaire."
Paul Watson est non violent. "Sea Shepherd adhère à l'utilisation de principes non-violente au cours de toutes les actions et a pris une norme contre la violence dans la protection des océans."
(Le site officiel SeaShepherd.org, Juillet 2009).
Et pourtant :
1980: La «Sierra» est coulé dans le port de Lisbonne. le SS revendique la responsabilité.
1981: Les SS prétend avoir coulé deux navires baleiniers, "Ilsa I" et "Ilsa II».
1986: la police des îles Feroe ordonne aux militants de SS de quitter les eaux des îles Féroé pendant la pêche des baleines. la police des îles Féroé essaie de monter à bord. L'équipage de SS fait feu avec un fusil et jette des fusées de signalisation en direction de la police. De l’essence est versé dans l'eau autour des dinghies de la police et des fusées éclairantes sont tirées.
1993: Paul Watson, capitaine du navire de la SS "Edward Abby", ordonne à son équipage d'ouvrir le feu sur un bateau de pêche japonais. L'équipage refuse. La rencontre peut être vue dans le documentaire 1993 "Ocean Rider - Les défenseurs de la nature".
1993: Les SS prétendent avoir coulé huit navires et éperonné et / ou endommagé 6 autres.
1997: Paul Watson est condamné en Norvège et emprisonné en Hollande pour le sabordage d'un navire baleinier et l'éperonnage d'un navire de la Garde côtière Norvégienne.
2002: mandat d'arrêt délivré au Costa Rica à l'encontre de Paul Watson pour tentative d’assassinat et tentative de destruction ou de biens résultant d'une altercation avec un navire de pêche du Costa Rica.
2008: Le navire "Farley Mowat" des SS est confisqué et deux membres de l'équipage arrêté.
2009: Deux membres d'équipage de SS condamnés au Canada pour des crimes commis en 2008. (Note: cette condamnation a été provoquée par des révélations de Paul Watson à Larry King. Quand je vous disais qu'il parlait trop)
2010: Peter Bethune est condamné au Japon pour cinq chefs d'accusations, il est accusé de voies de fait, intrusions et vandalisme.
2010: Paul Watson mis sur liste des personnes recherchées par Interpol.
(Sources: http://seashepherdlies.com/)

40.Posté par Audrey le 07/10/2011 14:10
En tout premier lieu il me semble nécessaire de rappeler que c'est le préfet qui a autorisé le prélèvement de 10 requins (requin tigre et requin bulldog de plus de 1,50m). Un seul a été pris. Ces prélèvement n'ont qu'un but, étudier ces espèces pour éviter ces accidents. C'est en aucun cas pour ce venger.Et bien sûr le but est de les relâcher balisés.

Ensuite, je suis lasse de lire et d'entendre que l'Humain est un intrus pour les océans. Ceux qui disent ça ne savent pas ce qu'est la vie insulaire surtout sur une si petite île. Les habitants des îles ou des côtes marines dépendent de la mer. Et dans ce cas, qu'est ce qu'on fout dans les montagnes et dans les airs (avec nos avions à réaction qui tuent des milliers d'oiseaux migrateurs parfois en voie de disparition)???

Pour ma part je suis une petite zoréole (comprendra qui peut) et j'en ai assez de lire que les surfeurs réunionnais sont des froussards, vindicatifs, gnagnagna... MOI je suis froussarde, j'ai toujours eu peur de l'océan et en même temps il me fascine. Pourquoi les Lamya Essemlali et les Brigitte Bardot font une généralité de quelques individus? L'une accuse les surfeurs, l'autre les pêcheurs... J'en ai assez d'entendre des horreurs sur La Réunion et ses habitants, d'autant que la plupart des gens qui en parlent ne les connaissent pas et n'ont que des infos erronées sur la situation là-bas.

39.Posté par josé le 07/10/2011 13:54
@36
1) zoreil c'est mon grand frere et desolé mais on utilise le meme ordi j'avais pas changé de pseudo
2) voila tes propos je te cites :"keske tu racontes toi ?! déjà t'es qui ?! tu fais quoi ?!"
tu sous entend donc qu'il faut être quelqu'un et faire je ne sais quoi pour pouvoir parler ici
c'est pour ça que je je te répond : je surfe ici depuis longtemps donc je m'exprime .
tu es à court d'argument puisque tu m'insultes ?
Le tocard c'est toi en fait .
Tu fais beaucoup moins de fautes ! si tu utilises le correcteur sous word ,je comprends que tu mettes du temps
Salut Blaireau

38.Posté par Bouuuuhh ... bobo ... !! le 07/10/2011 10:44
@ 33.Posté par zoreil

:-) ok d' accord... je vois ...
"le sens de ton post ?!" quel post ?! donc zoreil.. et josé ... deux idiots pour un seul cerveau c'est ça ... ? José viens de te le prêter ou c'est une sorte de schizophrénie chronique que tu as ?

Déjà ! surfeur je ne le suis pas ... !

Donc du fait que je ne sache même plus à qui je m'adresse, ... je ne peut répondre à ton post . je ne vois vraiment pas de quoi tu parles..

après ... juste pour info ... au vu de mon niveau d'étude ainsi que mes revenus mensuels... à ta place je me garderai bien d'humour aussi stupide .... :-)

Ce n'est pas tant la forme , ou la rapidité avec laquelle un post sera mis en ligne , qui détermine quoique ce soit .... donc encore une fois .... si franchement tu n'est pas trop stupide jose..... ou zoreil ou je ne sais même plus trop qui d’ailleurs... renseignes toi avant d'écrire des conneries ... parce que c'est justement à cause de ptits cons comme vous , que des gens montent au créneau suite à une campagne de désinformation...

donc maintenant , tous ceux qui parlent de trouver une solution..( même provisoire) sont des surfeurs ?! pfffff.... tu vois à quoi tu en es réduit tocard ?

Sea sh à dis quoi pour les Seychelles ? sea ch. à fait quoi ?
le capitaine et lamia parlent de choses qu'on leur a répété sans connaitre quoi que ce soit !! il connaissent les spécificité de la réunion?!

Jose qui a surfer depuis les années 80 aux roches noires (wouuuuaaaaw ! trop fort .. tocard !) .. il y connait un truc aux requins ..? il a des hypothèses fiables sur les causes de l’augmentation des contacts visuels dans l'ouest ? il en a lui même vu ? que propose José ? ou zoreil ?

Man ! préoccupes toi justement de bien te renseigner avant de mener un combat que tu ne connais pas ...

allé !! Bon vent !

Ps: continuez à ne rien faire .... perso ... je n'attend qu'une chose ... c'est décembre .... patience
Ps2 : ... plus envie de perdre mon tps a te répondre

37.Posté par josé le 07/10/2011 10:14
@31 Roches noires
C'est toi qui n'a pas compris mon propos .Je dis juste que sur cette planète les choses ne sont pas immuables , et qu'elles changent .Il faut savoir l'accepter .
Il n'y avait pas de requins aux roches et à Boucan AVANT! Aujourd'hui il y en à , et c'est tout .C'est comme ça .
Je te précise ce que représente le surf pour moi : 30 années de pratique , à la réunion , dans l'ouest précisemment , quelques compètes locales ou j'ai fais des résultats honorables .Donc avant de juger.......................

36.Posté par Creollito le 07/10/2011 10:10
Je doute pour ma part de la réelle connaissance du journaliste auteur de cet article sur certains des sujets mentionnés...
En effet, au Bingal il est fréquent que des vieux tigres aux dents émoussés soit contraint par l'age de se rabattre sur les proies faciles que font les humains, auxquels cas ils sont prélevés...
D'autre part, n'en est-on pas là aujurd'hui parce que les autorités locales refusent à juste titre l'installation de filets anti requins tuant sans discrimination poissons et mamifères marins comme c'est le cas dans bon nombre de pays sur lesquels Sea sheperd ferait peut être mieux d'accès ses efforts en premier lieu..
Il serait également de bon ton de faire la part des choses entre le massacre qui s'opère à l'échelle mondial dont nous nous attristons et le prélèvement de 4 requins bulldogs qui se seraient sédentarisés à proximité des cotes les plus fréquentées (surfeurs, plongeurs, enfants...) de notre île...
L'enjeu est actuellement de trouver des solutions pour alliés sauvegarde de l'environnement et activités humaines. Le passage récent de cette zone du littoral en qualité de réserve marine atteste du souci des autorités local en matière de gestion du patrimoine naturel. Je ne penses pas qu'à l'heur actuelle la priorité au niveau local soit la sauvegarde d'une poignet de "requins mangeurs d'hommes"...

35.Posté par zoreil le 07/10/2011 09:21
@23 bouuuuuuuh....bobo
tu avais 15 ans en 80??
Pourtant à cette époque L'école était obligatoire et c'était du sérieux...
Tu n' as même pas l'air de comprendre ne serait-ce que le sens de mon post .
Après en nous lisant les gens vont continuer à croire que les surfers ont deux neurones à cause de type comme toi.
Sans rancune. ;)

34.Posté par sen no sen le 07/10/2011 09:10
a quand une réelle étude sur le comportement de nos requins peï depuis 6 mois. je me pose la question quand la sédantarisation probable d'un groupe d'individus dans nos eaux.
la pêche préventive n'est qu'un cataplasme sur une jambe de bois, il faut comprendre avant d'agir et surtout pas sous le coup de l'émotion.
l'attaque d'hier au large du Cap La Houssaye, nous le prouve encore. le comportement des requins change, et si cet attaque est pour le moins surprenante, elle n'a rien de rare (une cinquantaine repertorié dans le monde si ma mémoire est bonne ...).

33.Posté par Roches Noires le 07/10/2011 08:27
2.Posté par josé le 06/10/2011 16:07
-"@roches noires
OK ça on l'a compris ,mais nous ce qu'on en dit c'est arrêtez d'aller à l'eau partout et tout le temps .Si vous y allez c'est à vos riques et périls .Pas pleurer après . C'est tout !! "

Merci de prouver vous aussi que vous ne connaissez pas le sujet........
Boucan et Roches Noires c'est surfer n'importe où?
n'importe quoi.!!..comme d'habitude ce sont ceux qui s'y connaissent le moins qui l'ouvrent le plus....

Le problème requin sur ce petit bout de côte est un problème local qui ne doit pas être étudier dans l'ensemble de l'océan indien, voir même mondial....

Lorsque les Seychelles ont péché 70 requins personne n'a bronché me semble t-il....

Voilà une belle occasion de casser du sucre sur un sport qui vous échappe....
Entre les propos racistes des abrutis aigris et des énormes débilités lu ici et là.....

32.Posté par lolo le 07/10/2011 08:19
Bravo post 15, j'ai vraiment bien rigolé en lisant ça.
Bon sans rire, j'ai jamais dit qu'il fallait absolument tuer les requins du coin, même si ça se défend comme solution... simplement que ces mecs là disent quand même pas mal de connerie et que, de ce fait, ils ne servent pas vraiment la cause qu'ils veulent défendre.
Après, ceux qui parlent du "meurtre" de quelques requins versus le plaisir de quelques hommes: Le débat mérite d'être posé, mais sans exagérer dans un sens ou dans l'autre. Sinon on pourrait vous dire, ok, l'homme est méchant, il commet des millions (milliards?) de "meurtres" d'animaux chaque jour, et si vous voulez rendre service à la nature, suicidez vous, ça en fera un en moins!
La vraie question: est-ce que 2 ou 3 requins sont dans leur bon droit de bouffer quelques personnes à Boucan, et, de ce fait, de priver toute une population de la joie de profiter des plages?

31.Posté par toto le 07/10/2011 07:56
Caton 2 et plein d'autres ne font du surf qu'en restant devant leur clavier à méditer sur l'avenir de la Terre .... et en pianotant "google" pour montrer leurs grandes connaissances du Monde du silence ...
Leur science remplie de "sagesse" d'un jour ne leur rappelle nullement qu'ils étaient "jeunes" ... de leur temps , on ne savait que le quadrille des bals "la poussièr" et leur seul sport était de courir derrière un "fruit à pain" à demi mur ...

30.Posté par nrj le 07/10/2011 07:48
Ce capitaine nous donne une grande leçon d'humilité ...à prendre en considération !

Ses exemples montrent son degré d'intellegence et sa connaissance profonde de monde de l'océan : sa fureur , ses créatures , ses ressources ....tout est dit .

Les surfeurs sont des experts en la matière , ils savent ce dont ils parlent ....ils aiment pratiquer ce sport malgré les dangers et c'est à leur honneur ....

Beaucoup de posteurs ne peuvent en faire autant ...ils sont incapables d'aimer la mer , ils ont peur d'aller se patauger dans 10 cm d'eau ....ils vont à la mer en restant devant leur télé ou leur clavier à pondre des calomnies et autres conneries pour pas un rond ....pour se faire remarquer , ayant des sentiments parfois à la limite du "racisme larvaire" envers des gens qui bossent toute la semaine et qui veulent se détendre un peu en faisant du surf ...

Les critiqueurs méchants ne connaissent rien à la mer si ce n'est que du poisson qu'ils pêchent dans les grandes surfaces avec comme appâts quelques € ...et ils osent donner des leçons de bienséance aux surfeurs ...

29.Posté par Antiboulet le 07/10/2011 03:39
Merci à guillaume@seashepherd.fr de venir nous aider, CAR c'est un peu comme l'émission "le grand frère", seul un avis perspicace et fondé venant de l'extérieur, pourrait peut être faire comprendre une telle chose à ces décervelés décolorés!

SK8 for Ever XD

28.Posté par Rolan Waro le 07/10/2011 01:19
Un amusant épisode de South Park où le Captain Watson est présenté comme un gros lard menteur (big fat liar)... Gard'sa pou fé out prop lidé !!

http://www.tagtele.com/videos/voir/55379/1/

27.Posté par guillaume@seashepherd.fr le 06/10/2011 23:33
Je cite Caton 2 qui dit : "

i[Par exemple: "chaque poisson doit son adaptabilité au requin - du camouflage aux comportements d’agrégation, ce sont les requins qui ont modelé tous ces mécanismes de défense et qui ont influencé leur évolution"... Comme si les poissons avaient été à l'école de dieu requin!

Je vous suggère quelques cours SCIENTIFIQUES de base sur l'adaptabilité des espèces proies en fonction de leurs prédateurs. Rien de "militant" ou de "télévangéliste" là dedans. Juste des mécanismes naturels d'évolution.

Ensuite vous dites :

Et puis il faut savoir que cette association, si elle n'est pas une secte, impose des règles de vie à ses "fidèles", comme le strict respect d'un régime végétarien, qui pourraient passer pour sectaires...

Là encore faut savoir de quoi on parle, avant de parler justement. Les navires de Sea Shepherd sont vegans (pas de produits ni sous produits animaux au menu) mais il n'y a nulle obligation d'être vegan ni végétarien dans sa vie de tous les jours pour rejoindre l'association. Les militants ont des profils et des sensibilités différentes, après s'ils partent en mission avec l'asso, ils savent qu'on ne leur servira ni bidoche ni poisso à bord. C'est vrai qu'on est pas loin de la secte !

Vous dites encore (décidéments, que d'idioties) :
"Pour finir, la sauvegarde du milieu marin, noble cause, permet à Sea Shepherd de jouer au mercenaire des mers, en se mettant au service des États en lieu et place des forces navales régulières. C'est le cas en Équateur (îles Galapagos), et dans la ZEE de l'Australie. Ça évite des incidents diplomatiques, et ça doit être rémunérateur... "

Sachez que l aprésnece de Sea shepherd aux Galapagos est justement facteur d'incidents diplomatiques puisqu'ils révèlent sans cesse les histoires de corruption et de pots de peau de vin auxquelles est lié le gouvernement et en rapport avec le braconnage des requins dans la réserve marine. Un petit lien pour vous éduquer un peu sur le sujet :
http://www.seashepherd.fr/news-and-media/sea-shepherd-news.html (deuxième sujet sur la page).

Et pour info, sachant que Sea shepherd n'est absolument rémunéré pour ses patrouilles dans la réserve, cette campagne leur coute, elle ne leur rapporte pas.

Un minimum de recherche de fond sur la question la prochaine fois vous évitera de distiller autant de bêtises. Merci.

26.Posté par marie Thérese et Marie Denise le 06/10/2011 22:48
cher Colimacien (post 17) je vous conseille de regarder le documentaire "Les seigneurs de la mer" et vous allez voir ce que ce monsieur fait pour les requins !!
ce mec là, risque sa vie pour protéger les océans, et notamment les requins !!
quand un homme comme ça décide de "nous" écrire... c'est qu'il y a un réel problème ! Le monde commence à nous prendre pour des gens sauvages, non respectueux de l'environnement alors que nous vivons dans l'une des plus belle île au monde, inscrit au patrimoine mondiale de l'UNESCo !!
on devrait réfléchir sérieusement à tous ça !

25.Posté par Adrien DLG le 06/10/2011 19:50
Avec tout le respect dû à Paul et à Sea Shepherd je crois bien qu'ils se trompent de combat...

C'est dommage l'initiative de la présidente française nuit à la cause écologiste et, à mon sens, décrédibilise Sea Shepherd... Un stage relation presse s'impose!

C'est tout à l'honneur de Paul de venir à l'aide de la maladroite (indélicate?! Vu les circonstances...) mais il me semble que l'association s'aventure sur un terrain bien glissant et bien loin de ses bases arrières...

Le shark finning est une pratique ignoble qui mérite d'être combattue mais on est ici bien loin des crimes de masses perpétrés ailleurs autour du globe! L'action de Paul a vu le jour au large du Canada pour faire respecter les règles de conservations internationales sacrifiées sous les yeux de tous sur l'autel du profit et des traditions souvent dans l'ilégalité la plus complète...

Bref, point de cela ici: la pêche était légale puisqu'autorisée par le préfet et ciblait des espèces non menacées... La légitimité de la réaction de Lamya est donc largement questionable...

Quant au mélange des genres et l'apport des chats et chiens au discours pour mettre encore un peu d'huile sur le feu et faire passer le réunionais pour un sauvage exterminateur de requins au passage, la ficelle est un peu grosse! La pêche au requin artisanale et sur le déclin, beaucoup plus encadrée depuis l'affaire de 2005 et depuis la création de la réserve en 2007. Le problème au large de la Réunion et sûrement d'ailleurs plus un signe de bonne santé de l'écosystème côtier que l'inverse! A ma toute petite échelle j'estime suite à mes plongées récentes que la situation s'est considérablement améliorée ces dernières années! Les autorités et la Réunion dans son ensemble n'ont donc, à mon sens, pas à rougir du bilan de la décennie passée...

Paul ce soutient à Lamya est (difficilement) compréhensible mais soit... Je pense néanmoins que c'est une erreur! La communauté des surfeurs compte parmi les plus sensibilisées aux problèmes environementaux. On compte d'excellent Marins à la Réunion avec une excellente connaissance du terrain. En ce qui concerne les risques je crois que tout le monde les a bien en tête depuis 89 et la disparition tragique de Bruno GIRAUD. Je ne suis pas vraiment sûr que "pleurnichards" soit le meilleur adjectif pour qualifier une communauté qui a payé un très lourd tribu ces 30 dernières années... Le ratio attaque/km de plage fait des côtes réunionaises un des coins les plus dangeureux du monde! Pourtant cette même communauté (bigarrée, il n'y a pas que des métros...) a accepté son sort pendant des décennies en "fermant sa gueule" et en considérant que les rares attaques étaient le prix à payer pour avoir le privilège d'évoluer dans un si bel environement et sur de si belles vagues! Quand on voit des baleines à quelques dizaines de mètres de soit faut être débile pour ne pas s'imaginer que les requins sont là aussi! Les surfeurs et autres usagers de la mer connaissent forcément les risques dans la mesure où nous n'avons pas de plateau continental et que les tombants sont à 60-70 mètres du bord... L'émoi de la communauté (ou juste d'une minorité audible d'ailleurs) ne devrait pas être perçu comme des pleurs de grands costauds mais plutôt comme un cri d'alarme! Ce cri est révélateur d'un changement de donne. Le tribu à payer s'est alourdi!

La lutte associative peut parfois faire perdre le focus: le changement peut être positif et signaler une bonne santé de l'écosystème. Aussi dans ces cas là stigmatiser ses meilleurs alliés potentiels est une erreur! Vouloir sensibiliser le monde à la survie des requins est une noble cause, le faire là où il y en a trop est une cause perdue! Moraliser à tout bout de champ est stérile: si le problème est la surpêche de poissons pélagiques autour de l'île et ailleurs dans l'océan indien, le problème est tel que les surfeurs voudront forcément s'y attaquer. Leur faire un doigt d'honneur au moment où ils traversent un drame atroce s'est s'assurer leur aliénation sur un territoire où on ne pratique (presque) pas la pêche industrielle. Les armateurs locaux "sévissent" dans les ZEE françaises des îles éparses dans un cadre légal et défini avec une approche durable. La lutte contre les braconiers est d'ailleurs assurée par les marines françaises et australiennes en coopération et parfois par des assos comme la votre!

Je pense qu'il est donc temps de faire amende honorable et de s'excuser pour de vrai. Les surfeurs et l'horrible préfet sont plus sages que vous ne voulez bien l'admettre! Le prélèvement de quelques individus est bien loin du massacre Seychellois de 40 pièces. Les élus ont résisté à l'installation de filet anti-requins qui tuent aveuglément les requins comme les autres habitants des lieux pour porter leur choix sur des répulsifs électroniques dont l'efficacité reste à prouver... Je peux comprendre qu'aux yeux de l'écolo se soit le requin de trop mais objectivement si on regarde les alternatives, je trouve que la crise est plutôt bien gérée, sans pulsions sanguinaires ni d'inconstance de la part des autorités.

Je ne m'attends pas à une réponse qui irait dans mon sens. Paul vous êtes un peu comme le pape de l'écologie et êtes contraint d'avoir une ligne inflexible. Comme pour les préservatifs et l'église: même si c'est la solution la moins pire face au sida l'église se positionne contre face caméra, hors champ le discours s'individualise et varie un peu. Le discours absolu trace le chemin idéal, la société civile s'adapte aux réalités!

Enfin et avant de conclure: outre le manque de tact flagrant de Lamya vu les circonstances dramatiques, j'ai été surpris par la teneur "riche en souffre" de certains de ses propos! Je vais mettre ça sur le compte de la maladresse mais dans sa "lettre d'excuse" sa tirade sur les surfeurs pro pêche "majoritairement issus de la métropole" est plus que malheureuse! La Réunion est un territoire multi ethnique et même si elle est souvent citée en exemple de bonne cohabitation il y a des tensions qui resurgissent parfois (Chaudron 1991). La tragédie du 19 Septembre fait partie de ces périodes et cette sortie malheureuse de Lamya (sans doute par méconnaissance de la Réunion?!) met de l'huile sur un feu qui couve et qui n'a pas besoin de grand chose pour partir si on en juge par certains commentaires qui fleurissent ça et là... Je ne sais pas reconnaître les "vrais surfeurs" mais je reconnais assez bien les vrais idiot(e)s! Avant de se faire chantre des relations interespèces, il faut s'assurer de ne pas encourager l'agressivité entre êtres humains! Se jeter dans l'arène xénophobe: un comble pour la représentante d'une assoce qui se revendique non raciste... Il y a quelques boulons à resserer là je crois!!

Bref, la France n'est pas la Namibie, nous sommes un état de droit. Il n'y a pas de massacre organisé! Certes, nous avons tous des progrès à faire en terme d'écologie mais ce ne sont pas des attitudes sectaires et xénophobes qui vont nous y aider. Paul, Lamya venez à la Réunion, venez plonger sur ses belles côtes! Venez nous voir et partager vos craintes sur l'avenir des océans. Venez apporter votre pierre à l'édifice et essayer de nous aider à comprendre de façon scientifique ce qui se passe sur nos côtes! Vous pourriez ainsi aider à formuler un modèle durable pour une économie dépendant du tourisme. Vous pourriez au passage rencontrer d'excellents universitaires, des scientifiques, des amoureux de la nature de tous horizons (ils sont parfois aussi surfeurs) et être surpris par la conscience écologique locale. Nous avons sanctuarisé les hauts de l'île et une partie de nos côtes! Les réunionais adorent l'environement dans lequel ils sont nés ou qui les a adopté et aiment à travailler à le protéger avec un chauvinisme non feint et plein de charme :) Je pense que vous pourriez même vous faire des fans par la même occasion et redorer un peu un blason terni par cette sale histoire!

Humblement,

Adrien (éco)citoyen et accessoirement un fan!


24.Posté par Bouuuuhh ... bobo ...  !! le 06/10/2011 21:25 (depuis mobile)
@ 19. josé le 06/10/2011 17:28

Ben tu vois non seulement tu as tout faux sur mon age éventuelle .. Mais c'est justement à cause des infividus de ton type qui l'ouvrent bien grand pour raconter nimporte quoi ! Pour faire des amalgame a la con entre .. Pécheur .. Surfeur .. Requin .. Réserve.. DCP .. Prélèvements .. Massacre des requins .. Sauvegarde des espèces .. Et qui ouvre bien grand leur grande G.... Pour racontet nimporte quoi .. Et qu'ensuite que tu ais la bande a bardot .. Et sea sh.. Et toute une flopé décolo .. Qui ne connaissent même pas la spécificité réunionnaise .. Et ki viennent nous les briser avec leur moralité a la con ..
Libre a toi de chercher mes post précédents sur ce sujet ... Franchement de toi .. Rien à cirer ..
Mais viens pas l'ouvrir sur mon post .. Lorske ... Tu ne c pas ...
Ben mec .. Sache que en 1980 .. Javais 15 ans .. Donc si tu c compter ...
Au plaisir ...

Ps : des types comme toi me saoule grave !
Donc le rythme le vocabulaire ainsi que le ton ke j'emploi .. N'est que celui que tu mérites petit (...) !

23.Posté par nemo le 06/10/2011 21:02
Bien sûr qu'il y a un contexte particulier,6 attaques c'est pas rien,mais alors qu'est-ce qu'on attend pour vérifier ce qui va pas au lieu de s'acharner à tuer !!?

Je suis désolé mais se contenter de justifier ces MEURTRES par le "contexte" c'est minable. Et justifier par "on est tous frères" c'est minable aussi d'ailleurs.
On dirait de la représaille de guerre ce que vous faites...

C'est comme au Brésil il y a quelques années;une vague d'attaques de requin,ils sont sortis en mer pour massacrer jusqu'à ce qu'ils s'aperçoivent qu'un abattoir rejetait tout directement dans la rivière,attirant ainsi les animaux...
Là on a mis fin au contexte particulier.

Parce que là vous faites tout sauf chercher à résoudre le problème.

Au passage,même si on me traite de fou je m'en moque,je veux que vous réfléchissiez à ceci:
Un requin Chasse pour SURVIVRE,un surfer va dans l'eau pour S'AMUSER...
C'est quoi le plus important des deux..?

22.Posté par Caton2 le 06/10/2011 20:14
Lolo (5,14) vous avez raison. Nous constatons tous une série d' accidents dans un laps de temps et sur un territoire restreint, ce qui est totalement hors normes.
Watson énonce des généralités. Sa démarche est militante, pas scientifique. Comme j'ai eu l'occasion de l'écrire, cette démarche n'est pas exempte de critiques. Elle fait de l'événementiel à partir des problématiques de survie de quelques espèces très médiatiques, comme les baleines, les phoques, les otaries, le thon rouge (en méditerranée) et les requins.
Son organisation, au budget énorme, a besoin de faire parler d'elle pour ramasser des fonds. C'est pourquoi elle a tendance à manipuler les faits et à faire durer de pseudo polémiques pour se donner à voir et à entendre. C'est évidemment le cas ici.
Watson a un discours de "télévangéliste" plus que de scientifique
Par exemple: "chaque poisson doit son adaptabilité au requin - du camouflage aux comportements d’agrégation, ce sont les requins qui ont modelé tous ces mécanismes de défense et qui ont influencé leur évolution"... Comme si les poissons avaient été à l'école de dieu requin! Ou: "seuls les surfeurs habités par la peur et le mépris pour la vie de nos océans pourraient souhaiter voir la mer domestiquée et vidée de tout risque naturel." C'est pompeux, c'est grandiloquent, c'est hyperbolique!
Et puis il faut savoir que cette association, si elle n'est pas une secte, impose des règles de vie à ses "fidèles", comme le strict respect d'un régime végétarien, qui pourraient passer pour sectaires...
Pour finir, la sauvegarde du milieu marin, noble cause, permet à Sea Shepherd de jouer au mercenaire des mers, en se mettant au service des États en lieu et place des forces navales régulières. C'est le cas en Équateur (îles Galapagos), et dans la ZEE de l'Australie. Ça évite des incidents diplomatiques, et ça doit être rémunérateur...

21.Posté par tete froide le 06/10/2011 17:48
14.Posté par lolo
Ce n'est pas ce que j'ai compris. A aucun moment ils ne parlent du contexte réunionnais.


ben oui, puisque le respect des écosystèmes est une chose universelle.

20.Posté par josé le 06/10/2011 17:28
@16 Bouuuuuuuuuuuuuuuuuu...bobobobo
Vu ton style pour écrire , j'en deduis que tu n'es pas bien vieux ,aussi je vais m'abstenir de chercher tes posts je perdrais mon temps .D'ailleurs les deux posts ci dessus suffisent amplement .Sinon j'ai plusieurs décennies de surf dans les pattes ,aux roches noires précisemment ou j'ai débuté à une époque ou tu n'était certainement meme pas né (un peu avant 80 )

19.Posté par Nico le 06/10/2011 17:19
A toute les tetes de noeuds qui ne comprennent rien et qui insultent gratuitement les surfeurs réunionais:

http://www.zinfos974.com/Assemblee-Nationale-Eric-Raoult-demande-une-battue-contre-les-requins-mangeurs-d-hommes-a-la-Reunion_a32802.html

Y en a marre de porter le chapeau pour les erreurs des autres

18.Posté par Colimacien le 06/10/2011 17:18
Ce Capitaine vient nous faire la leçon pour 1 requin mais que fait-il pour les milliers de requins péchés pour leurs ailerons, aux vertus soi-disant aphrodisiaques, par les Chinois et rejetés en mer amputés ?

17.Posté par Bouuuuhh ... bobo ... !! le 06/10/2011 17:03
@ 13.Posté par josé

keske tu racontes toi ?! déjà t'es qui ?! tu fais quoi ?!
je te laisse le soin de rechercher toutes les pierres que j'ai apporter à cette édifices depuis plus de 6 mois ... fais tes recherches après on en parle... en attendant ... bonne lecture..

pfff.. " la prochaine fois essayez d'élever le débat.." n'importe quoi !! non mais lui alors...

R.I.P Matt ..

16.Posté par toch'' ton momon de captain ! le 06/10/2011 16:50
donc , tous les surfeurs sont frères sauf ceux qui n'aiment pas les requins qui sont eux de faux surfeurs.
les vrais surfeurs sont aussi les frères des requins , le guru ne précisant pas si il existe de faux requins ( ceux qui n'aimeraient pas manger du surfeur peut-être ? ) , il est donc évident que lorsqu'un vrai requin mange ( c'est forcément un vrai requin , les faux ne mangeant pas...) un vrai surfeur , il s'agit d'un acte consenti entre adultes majeurs et frères de surcroit il n'y a aucune raison de s'en offusquer
bien au contraire , sa famille pourra se réjouir qu'il ait ainsi servi de repas à son frère , et au passage
aidé à la survie d'une espèce qui n'est pas ( dans le cas de la réunion) classée en voie de disparition et qui ne le sera jamais grâce au sacrifice ô combien louable de vrais surfeurs méga-burnés.
et pendant ce temps , ces tafiottes de faux surfeurs seront réduits à mourrir d'ennui sur le sable en contemplant les vrais s'éclater dans les vagues entre frères...
faut inviter ce génie à venir surfer boucan pour montrer qui c'est qui l'en a dans le calbut , non mais !

15.Posté par lolo le 06/10/2011 16:46
A post 9.
Ce n'est pas ce que j'ai compris. A aucun moment ils ne parlent du contexte réunionnais. Ce monsieur parle uniquement de la mort de Matthieu Schiller. Il aurait parfaitement raison de se révolter de prélèvement suite à une attaque isolée, mais ne semble pas savoir que cette attaque était très loin d'être isolée...
Je me demande simplement si ils sont bien au courant de ce qu'il se passe ici avant d'écrire de grande lettres moralisatrices. Je pense qu'ils sont donc hors-sujet.

14.Posté par josé le 06/10/2011 16:10
@ post 11
Merci d'apporter votre pierre à l'édifice , mais c'est un problème de Terriens et non pas que de Réunionnais .La prochaine fois essayez d'élever le débat !merci!!

13.Posté par josé le 06/10/2011 16:07
@roches noires
OK ça on l'a compris ,mais nous ce qu'on en dit c'est arrêtez d'aller à l'eau partout et tout le temps .Si vous y allez c'est à vos riques et périls .Pas pleurer après . C'est tout !!

12.Posté par Bouuuuhh ... bobo ... !! le 06/10/2011 15:54
Blah blah blah blah blah ..... !!!

Paul et Lamya .... Avant de venir l'ouvrir sur les problèmes réunionnais ... renseignez vous d'abord comme il faut ...
Sinon Comme on dit ici : " Occup à zot de zot ki ! "

Au faite ... vous avez dit quoi pour le massacre des seychelles ? kedal n'est ce pas .. !

Allé ... bon vent capitaine... !

11.Posté par JORI le 06/10/2011 15:54
C'est génial, certains s'octroient le droit de déterminer à partir de combien d'attaque de requins le plaisir des surfeurs est perturbé, donc déclencherait l'abattage des requins. D'autres ne se demandent même pas si le nombre de surfeurs augmentant sur les différents sites de la réunion ne provoquerait pas la déviance des requins. Comment ces derniers peuvent ils comparer une époque où il n'y avait que peu de surfeurs et aujourd'hui où cette pratique s'est démocratisée. Dans mon jeune âge, il n'y avait aucune attaque de requin sur des surfeurs vu que cette activité n'existait pas à la Réunion, aujourd'hui, on donne à manger aux requins et on s'étonne des attaques. Sevrez un lion et avancez lui un bon gigot quelques jours après et vous verrez s'il n'attaque pas lui aussi. On a de la chance que ces animaux ne peuvent pas se mouvoir sur terre car le débat pourrait alors se poser dans l'autre sens.

10.Posté par tete froide le 06/10/2011 15:53
Pour repondre aux commentaires 1 et 5 , tout le monde y compris Sea Sheperd admet que depuis les attaques des 2 derniers mois il y a un probleme particulier et geographiquement delimité.

En revanche il n'y a aucune explication confirmée (que des hypotheses) et c'est la raison pour laquelle les peches préventives sont inutiles et peut etre meme un obstacle pour trouver l'explication qui permettra d’empêcher que ca recommence.

C'est la raison pour laquelle, les surfeurs doivent aller a trois bassin ou st leu en attendant que les études ait cerné le problème; ca sera long mais c'est la nature qui commande. Un moniteur de parapente s'adaptera toujours à l'aerologie et ne s’entêtera a garder ses eleves sur son spot quand les conditions se degradent.

9.Posté par raména le 06/10/2011 15:33
Ils sont tous excités d'aller massacrer ces requins!vous croyez vraiment que c'est ça la solution?

8.Posté par salambo le 06/10/2011 15:32
Il n' y là que du bon sens! bravo à cet homme pour remettre en perspective les choses.

Et encore une fois, quelle image déplorable de la réunion nous est donnée ici par un groupuscule de pseudo surfeurs...

Hélas, c'est tout une île qui en pâti.

7.Posté par Roches Noires le 06/10/2011 15:31
Cette lettre image parfaitement l'incompréhension ressentie par les surfers en ce moment...nous n'avons jamais voulu agir par vengeance en demandant des pèches de requins suites aux attaques récentes.....nous sommes la sonnette d'alarme qui dit; IL Y A UNE ACTIVITE ANORMALE D'UN PETIT GROUPE DE REQUINS.......Requins tueurs.....la dernière attaque sur le kayak prouve l'inhabituel agressivité de ces requins....

En demandant leur pèche nous cherchons simplement à éviter une mort prochaine de l'un d'entre nous ou d'un baigneur....Qui ne tardera pas à survenir......

6.Posté par lolo le 06/10/2011 15:28
Toujours aucune mention sur le fait qu'il y a eu 6 attaques en quelques mois sur 1km de côtes... ils ne semblent pas être au courant. Il ne s'agit pas ici d'une simple attaque comme la Réunion en a toujours connu.
Tant que la personne qui parle du sujet ne mentionne pas ce point, alors elle parle dans le vide. Je suis entièrement d'accord avec ce monsieur pour les attaques de requin en général, mais il faut bien reconnaître qu'il y a ici et maintenant un contexte très très particulier (unique?)

5.Posté par josé le 06/10/2011 15:17
La messe est dite ! fini la récré allez pfoouit rentrez chez vous !!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales