Economie

Savatier interpelle l'Etat sur la nécessité d'inclure les mutuelles dans la liste Lurel


Savatier interpelle l'Etat sur la nécessité d'inclure les mutuelles dans la liste Lurel
Les négociations sur le bouclier qualité prix ou liste Lurel continuent de se poursuivre toute la semaine à la Réunion. Enjeu pour les acteurs professionnels, sortir une liste d'une centaine de produits moins chers pour les consommateurs réunionnais. Pour le président de l'association Momon papa lé la, Patrick Savatier, le compte n'y est pas. Ce dernier souhaite que soit inclut le prix des mutuelles dans les discussions. Ce dernier a décidé d'interpeller le gouvernement.

"On considère que les mutuelles sont indispensables aujourd'hui, mais cela tourne à la mode américaine au niveau du système de santé", se plaint le président de l'association Maman papa lé la. Le constat est simple. "Si on ne paye pas, on ne se soigne pas", regrette-t-il.

Les prix des mutuelles explosent en métropole comme à la Réunion, et ce n'est pas fini. Si les catégories sociales les plus fragiles bénéficient de la CMU (Couverture maladie universelle), ce sont les classes moyennes qui sont le plus touchées par ces augmentations successives. "Ce sont les catégories sociales moyennes qui sont touchées de plein fouet et paient plein pot leur mutuelle", explique-t-il.

Pour étayer ses propos, Patrick Savatier n'a pas à chercher bien loin et prend son exemple personnel pour illustrer le prix extravagant des mutuelles à la Réunion. "Mon épouse paie pour elle et nos enfants 171 euros par mois auquel se rajoutent 85 euros pour moi. En tout, nous en avons pour 256 euros par mois", souligne-t-il. Une situation que ne tolère plus Patrick Savatier. "Imaginez cette somme pour des personnes au Smic", lâche-t-il.

Face à cette situation, Patrick Savatier a voulu interpeller le gouvernement et notamment le ministre des Outre-mers, Victorin Lurel, via un courrier. "Je n'ai pas grand espoir mais j'essaie d'attirer l'attention sur cette difficulté", conclut-il.
Mardi 12 Février 2013 - 17:27
Lu 1472 fois




1.Posté par noe le 12/02/2013 16:34
Il a raison !
Les mutuelles vont nous tuer avec leurs prix exorbitants ...
On n'a plus le droit de tomber malade !

2.Posté par mazenbron le 12/02/2013 16:57
Les slips "ti bateau" aussi,siouplé !

3.Posté par mi marche ec Melenchon le 12/02/2013 17:20
c'est là qu'on voit que Savatier comme son predecesseur Camille Sudre prone sournoisement une politique de droite dans son discours social.

Il promeut l’intégration des pauvres dans le fonctionnement des mutuelles et assurances, au lieu de défendre le regime general de la securité sociale.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales