Blog de Pierrot

Sarko fait libérer les otages français en Somalie

Mercredi 17 Septembre 2008 - 07:09

On critique assez souvent ici Nicolas Sarkozy pour relever la décision courageuse qu'il a prise d'ordonner l'intervention des commandos spécialisés du COS pour libérer le couple d'otages français qui étaient jusque là retenus prisonniers par des pirates des mers en Somalie.
Le 2 septembre dernier, Jean-Yves et Bernadette Delanne, convoyant un bateau d'Australie vers la Rochelle, ont été pris en otage par des pirates dans les eaux somaliennes.
Les 7 pirates réclamaient une forte rançon et la libération des Somaliens capturés lors de la libération des otages du Ponant en avril dernier.
Les deux Français originaires de Polynésie sont maintenant sains et saufs, après l'opération militaire. Un pirate a été tué et six autres faits prisonniers par les forces spéciales françaises.
Pierrot Dupuy
Lu 544 fois



1.Posté par Ulysse le 17/09/2008 07:35

Opération rondement menée. Bravo.

2.Posté par André974 le 17/09/2008 07:39

Et alors n'est ce pas son rôle, quoi d'extraordinaire ?
Cependant pour une fois qu'il fait une chose de bien vous avez raison de le souligner;et pour les marins pécheurs dans le même secteur il se passe quoi?

3.Posté par Boyer le 17/09/2008 08:08

Pourtant le fermeture de la base militaire de Dgibouti faisait partie du programme de sarkozy

4.Posté par darkalliance le 17/09/2008 10:45

Le commandant Sylvestre sur la plage, lourdement armé comme d'hab ; et Jack BAUER dans les buissons pour guider Sylvestre par sattelite.
Et au final une opération de communication en faveur de Ténardier la Talonette pour justifier la création d'une Task Force marine à l'attention des demeurés qui vont faire du tourisme sur leurs voiliers dans une zone où les requins à nageoires et à deux pattes pullulent à profusion ...

5.Posté par Coquesigru le 17/09/2008 12:53

Cette zone a toujours été délicate. Aujourd'hui l'armée peut intervenir avec des troupes très compétentes, elles l'ont prouvés. Il faudrait mettre la main sur ceux qui vendent les armes et celui ou celle qui manipulent ces pirates (qui meurent de faim), pour certains.

Pour y être passé en voilier dans les années 70, on ne pouvait pas compter sur l'armée basée à Djibouti si l'on rasait Socotra, où était basé les Russes, c'est eux qui arraisonnait à cette époque.

6.Posté par nicolas de launay de la perrière le 18/09/2008 02:30

à lire dans MARIANNE de cette semaine, l'excellent article sur le niveau d'équipements de notre armée dans un pays où un jeune réunionnais est décédé récemment..
la honte pour notre armée, mais franchement la honte...on aurait de quoi faire un remake de la série des "7èmes compagnies"...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter