Economie

Sapmer : Un chiffre d’affaires en recul en 2014


© Sapmer.com
© Sapmer.com
87,6 millions d'euros, c'est le chiffre d'affaires réalisé par la Sapmer en 2014. Sur un an, le CA est en recul de 4,4% par rapport à 2013. "Les ventes du Groupe ont été notamment pénalisées par les prix du thon brut en forte baisse et par la chute du Yen au Japon au second semestre", précise l'armateur dans un communiqué.

L'an dernier, l’opérateur historique de la grande pêche dans les eaux des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) a vu une augmentation de 10,1% de sa pêche en légines. La pêche de langoustes, thons et autres poissons enregistrent quant à eux une baisse.

Dans le détail, la pêche australe (légine et langouste australe) enregistre 49,6 millions d'euros de chiffre d’affaires (57% du chiffre d’affaires du Groupe). Les ventes de légines s’élèvent à 42,6 millions d'euros (+10,1%), portées par des prix en hausse en Asie (hors Japon) et un taux de change euro/dollar favorable au deuxième semestre. Le chiffre d’affaires langouste réalisé majoritairement au premier semestre est en contraction de -12,5%. Il a été notamment affecté par une baisse des prix sur le marché japonais et par un taux de change euro/dollar défavorable au premier semestre.

La pêche thonière en baisse

Pour la pêche thonière le chiffre d’affaires s’élève à 37,5 millions d'euros, soit 43% du chiffre d’affaires du Groupe. La baisse est de 15,3% par rapport à 2013 à volume de vente constant. Les ventes de thon brut sont de 15,4 millions d'euros contre 26,6 millions d'euros en 2013. Une baisse liée, d’une part à une "réduction des volumes de vente" et d’autre part, à la baisse des prix. Les ventes de thon valorisé (longes, steaks, etc.) s’élèvent à 22,1 millions d'euros en 2014 (contre 17,7 M€ en 2013) "dans un contexte de marché rendu difficile au Japon, par la forte baisse du Yen au deuxième semestre", indique la Sapmer. Le groupe s'engage dans la mise en œuvre d’un "plan d’amélioration de l’organisation de l’activité thonière", dont les répercussions sont attendues à partir de 2016.
Jeudi 5 Février 2015 - 11:38
.
Lu 1050 fois




1.Posté par véridik le 05/02/2015 12:59
ooorrrrrr i fé pitié ...
ben oui à force prend toute , ben na pi pou pêcher ...


2.Posté par Mwa la pa di le 05/02/2015 17:32
Je ne verserais aucune larme pour ce videur des mers...

3.Posté par KLD le 05/02/2015 21:02
le poisson se mord la queue ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales