Santé

Santé mentale: Les Réunionnais présentent une exposition équivalente à la moyenne métropolitaine


Pour la première fois à La Réunion, L’Observatoire régional de la santé et l’Agence régionale de santé publient une étude sur "l’état de santé mentale perçu par les Réunionnais". 

Comparée à l’Hexagone, la population réunionnaise présente une exposition comparable pour la détresse psychologique ressentie, les épisodes dépressifs caractérisés, les pensées suicidaires et les tentatives de suicide. L’enquête a été réalisée sur près de 2 000 Réunionnais, âgés de 15 à 75 ans, dans le cadre du Baromètre Santé Dom 2014. 

Dans le détail, près d’un quart des Réunionnais ont été concernés, au cours du dernier mois précédent l’entretien, par de la détresse psychologique. 10% des Réunionnais ont été touchés par la dépression au cours des 12 derniers mois. Les tentatives de suicide au cours de la vie ont concerné 7% des Réunionnais (moins de 1% concernés par les tentatives au cours de l’année).

Par ailleurs l’ORS note que "les femmes témoignent davantage de ces difficultés psychologiques ou mentales". En revanche elles consomment moins de médicaments psychotropes. 

Les jeunes pas particulièrement surexposés aux tentatives de suicide

Les personnes âgées entre 31 et 45 ans sont plus sujettes à la détresse psychologique, la dépression, et les pensées suicidaires. L’Observatoire indique également qu’" il y a peu de différences liées à l’âge pour les tentatives de suicide". Les adolescents et les jeunes adultes n'y sont pas particulièrement surexposés. De même pour les personnes âgées.

Les personnes interrogées ont expliqué leur état de détresse psychologique, d’épisodes dépressifs caractérisés, ou de pensées suicidaires par les difficultés financières éprouvées au quotidien.

"Enfin, les personnes ayant une consommation d’alcool à risque chronique sont également plus exposées aux troubles psychologiques ou mentaux recensés, sans pouvoir déterminer si cet usage à risque est la cause ou la conséquence de ces derniers", observe-t-il. 

Les résultats de cette enquête devraient aider à la planification "d’une politique de prise en charge adaptée, et contribuer à l’information et à la prévention de ces troubles dans l’île".
Lundi 10 Octobre 2016 - 14:22
Lu 603 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales