Politique

Sandra Sinimalé dénonce la cacophonie de la fermeture des écoles à St Paul

Sandra Sinamalé a publié un communiqué pour dénoncer la cacophonie qui a présidé dans les écoles de Saint-Paul à l'occasion du passage du cyclone Felleng à proximité de nos côtes. Nous publions son communiqué ci-dessous :


Sandra Sinimalé dénonce la cacophonie de la fermeture des écoles à St Paul
Une nouvelle fois la cacophonie a régné dans les différentes écoles primaires de Saint-Paul ainsi que l’ont révélé Réunion 1ère TV jeudi soir et le Quotidien hier matin.

En matière de gestion de crise, que ce soit grève ou cyclone, il n’y a pas de place pour l’improvisation, il en va de la sécurité et du bien-être des administrés au premier rang desquels, nos enfants, l’avenir de ce pays.

La municipalité garante de la sécurité de ces enfants dans les établissements scolaires du primaire a une nouvelle fois fait étalage de son incompétence.

Une fois encore elle a opté pour la fermeture des établissements scolaires bien que les employés soient à leurs postes.

Anticipant le préavis de grève lancé dans l’éducation nationale, quand bien même la loi fait obligation aux mairies d’assurer un service minimum, elle n’a rien trouvé de mieux que laisser les parents « prendre leurs responsabilités » selon les propres termes d’un élu au matin d’une vigilance triplée (forte pluie, forte houle, vent fort).

Le président de la République a changé, mais le texte de loi est toujours en vigueur et le gouvernement socialiste soutenu jusqu’ici par Mme Bello, est chargé de veiller à son application.

Mme la maire et son équipe doivent la vérité aux Saint-Paulois et dire clairement s’ils ne sont plus d’accord avec leur majorité présidentielle.

Toutes ces tergiversations sont symptomatiques du grand désordre qui règne à la mairie.

En cette période cyclonique, nous avons encore été témoins de coupables hésitations.

Des décisions prises trop souvent à la légère par les élus de Saint-Paul et lourdes de conséquences pour nos enfants qui ne sont pas particulièrement favorisés dans l’accès au savoir et à l’éducation.

Les différentes situations répertoriées dans les écoles de la commune laissent apparaître un grand malaise qu’il est urgent de régler.

Je m’associe au mécontentement de tous ceux qui ont dû pallier aux errements de cette équipe municipale, et trouver des solutions pour faire face à l’urgence.

Je tiens à dénoncer ces manquements graves et demande solennellement à ceux qui sont en charge de la gestion de cette grande commune, de faire consciencieusement le travail pour lequel ils ont été élus dans l’intérêt de la population Saint-Pauloise.

Je tiens aussi à saluer la conscience professionnelle du personnel communal qui a assuré un service dans les écoles bien qu’abandonné à leur triste sort par les élus.

Au regard de la répétition d’incidents au sein des établissements scolaires, il apparait désormais urgent de prendre des dispositions nécessaires avant qu’un drame ne survienne.

Les élus de la majorité ne doivent plus se cacher, ils doivent assumer leurs responsabilités. Certaines écoles sont dans un piteux état, la sécurité n’est plus assurée à l’entrée et à la sortie des cours, le redéploiement à la va-vite du personnel a donné lieu à des situations que j’ai toujours condamné.

Il faut que cela cesse, les administrés doivent être respectés. Il est urgent de créer des postes car les moyens sont là. Utilisez-les, n’attendez pas la veille des élections...

J’appelle les élus de la majorité à tirer les conséquences de la gestion catastrophique de dossiers aussi sensibles que l’éducation et la sécurité de nos enfants.

Il faut que la population sache que la situation dans les écoles de Saint-Paul n’est pas aussi rose qu’on veut bien leur faire croire.

SANDRA SINIMALE
Samedi 2 Février 2013 - 10:34
.
Lu 2372 fois




1.Posté par lecteur de Zinfos assidu. le 02/02/2013 13:41
NON LA SITUATION N'EST PAS DU TOUT ROSE DANS LES ECOLES DE SAINT-PAUL, ....

Surtout quand on sait que les élu-e-s verts enseignants qui noyautent le parti EELV et qui siègent dans le conseil municipal auprès de la Députée-Maire, pourtant elle même ancienne enseignante, sont pour la dépénalisation du zamal reconnu véritable fléau pour notre jeunesse !!!

2.Posté par Tanbi le 02/02/2013 15:10
(...)

"Il faut que la population sache que la situation dans les écoles de Saint-Paul n’est pas aussi rose qu’on veut bien leur faire croire. "

ça c'est envoyé ! MDR

3.Posté par Lili le 02/02/2013 20:07
Et pourquoi à l'époque, elle n'a pas dénoncé son papa ???

4.Posté par Alice S. le 02/02/2013 20:45
3.Posté par Lili le 02/02/2013 20:07 | Alerter
Et pourquoi à l'époque, elle n'a pas dénoncé son papa ???


Eh bien là aussi c'est pas mal envoyé... et toc ! CDR

5.Posté par SEVERIN le 02/02/2013 22:56
Fé chier, encore une fille d'un notable de la ville qui se bat pour le pouvoir.ça ne change pas
du pouvoir de Bachar el assad en Syrie in yab des Yvelines

6.Posté par Grain de sable le 03/02/2013 06:40 (depuis mobile)
Si la situation est si grave faut qu'elle change de photo ... On est plus en campagne électorale. Faut qu'elle vienne siéger dans l'opposition au conseil municipal ... La peur gagne un volé bois vert ou quoi... Y cachiète derrière Zinfo té sandra...

7.Posté par SERAPHIN DEMISSION, quand la betise est tolérée le 03/02/2013 06:48
Mettons des noms sur l incompetence : toujours les memes ( gestion risque requin catastrophique)

M Seraphin, adjoint, et la bruyante Mme Hoarau Gina, employée municipale en charge de la sécurité. Mme Bello, separez vous de ces deux incompetents, tout ce qu ils font vous retombe dessus... Et c est pas fini!!!

8.Posté par Pala le 03/02/2013 05:28
Il est vrai que son père n'a pas été un modèle a suivre en politique. La preuve : il a été remplacé il y a bien longtemps, en outre, mon éducation m'interdit de critiquer mon père ou ma mère (question de respect vis a vis de ceux qui m'ont donne la vie). La République n'interdit personne de présenter sa candidature pour être Maire d'une commune, encore faut il être capable d'assumer tous les inconvénients qui vont avec. Si elle veut prendre la place de Bello, qu'elle présente sa candidature et ... LES ST.PAULOIS et ST. PAULOISES décideront avec leurs BULLETINS de VOTE.

9.Posté par mary le 03/02/2013 09:18
n'importe quoi ! c'était aux parents de décider d'envoyer ou pas leurs entants à l'école vue la situation et non pas aux politiques ! polémique pour rien rien rien

10.Posté par Syrakuz le 03/02/2013 10:53
Enfin une élue de l'opposition a osé attaquer la majorité et tout de suite les sbires sont de sorties. Les post de complaisance affluent. Aujourd'hui ceux qui critiquent ont peur que le vent ne soient en tain de tourner et que 2014 ne signe la fin des années de vache grasse. Alors que tous les autres opposants sont couchés depuis belle lurette et laissent faire, cette petite dame est la seule qui se dresse, il faut suivre l'actualité ou chercher ses différentes interventions, car il n'est pas non plus nécessaire d'aboyer à tout bout de champ juste pour le plaisir de se donner en spectacle comme certains savent si bien le faire. La discrétion et le silence ne signifient pas l'inertie. Même si je ne vote pas à Saint-Paul, j'ai du respect pour Mme Sinimalé car elle est devenue incontournable à droite, à force de travail et de persévérance sur le terrain, sans compromission ni trahison, et personne ne peut lui enlever ça. Elle est là, désormais il faut compter avec elle.
Vive la beauté, l'intelligence et la jeunesse !

11.Posté par ici radio sin''pol le 03/02/2013 11:40
@8.Posté par Pala

Surtout qu'avec la loi du non-cumul des mandats qui sera votée cette année, la dépitée maire Bello va forcément choisir de garder le mandat qui depuis + de 15 ans lui permet de voyager en classe affaires et se promener à Paris aux frais du CON tribuable ,... même si elle essaye de soutenir son ti chouchou Séraphin qui ne fera pas le poids face au ticket de droite centriste Incana/Sinimalé !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales