Politique

Sandra Sinimalé croit en l'action politique "discrète" façon Aung San Suu Kyi

Qu'est-ce qui peut relier la Birmanie à la Réunion ? Sandra Sinimalé pense avoir trouvé : la discrétion dans l'action politique qui pourrait bien la caractériser finalement.


Sandra Sinimalé croit en l'action politique "discrète" façon Aung San Suu Kyi
Pas un mot plus haut que l'autre, Sandra Sinimalé parle de l'opposante Birmane Aung San Suu Kyi en des termes élogieux. Sur la si bien nommée place de la République en centre ville de Saint-Paul, elle y a donné rendez-vous à la presse pour un exercice dont elle devra de plus en plus se servir, campagne des législatives oblige, et pas qu'à Saint-Paul.

"Nous répondons à l'actualité" explique Sandra Sinimalé pour couper court à tout lien avec la campagne des législatives qui la concerne. "Aung San Suu Kyi devait entrer au parlement Birman hier (lundi 23 avril, ndlr). Elle a retardé cette entrée car elle ne voulait pas prêter serment sur la constitution formalisée par la junte militaire".

De cette actualité venue d'ailleurs, l'opposante municipale saint-pauloise en tire le meilleur. Elle espère aussi drainer avec elle quantité de "femmes" ou tout simplement de "mères de familles".

Pas de concurrence à d'autres associations féministes de la place

"Elle n'a jamais perdu espoir de faire vivre ses idées. Pourtant, elle s'est vue privée de liberté pendant 15 années" poursuit-elle. Assurément un exemple à suivre. "Elle a voulu faire respecter les droits fondamentaux. Pour moi, c'est une belle leçon. Elle incarne la vérité, la justice, le partage...faisons que ces valeurs soient les nôtres".

A plusieurs reprises, elle caractérise l'action d'opposante d'Aung San Suu Kyi à celle d'un militantisme "discret". Le lien est tout trouvé vis-à-vis des critiques de Cyrille Melchior il y a une semaine. Celui-ci avait émis des doutes sur l'implication totale, sur le terrain, des élus de droite en faveur du candidat Sarkozy. "Ce n'est pas une réponse à mon collègue Cyrille Melchior" rétorque Sandra Sinimalé, malgré tout consciente que la campagne des législatives sur la 2e circonscription l'obligera à sortir de cette "discrétion".

Mais que l'essentiel soit dit : "je ne suis pas en train de monter un mouvement concurrent à d'autres associations qui luttent en faveur des femmes".  Simplement en rappel de ces femmes qui luttent, aussi bien à la Réunion que dans le monde, qui "font vivre leurs idées".
Mercredi 25 Avril 2012 - 06:45
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1378 fois




1.Posté par fabrice le 25/04/2012 11:09
J'espère que mon message ne sera pas mis à la poubelle parce que Didier est cité.
Cyrille tu ne seras pas tête de liste pour les municipales de St Paul c'est déjà acté par Didier , il veut éliminer tous les amis et ex-amis de JPV et Tack.
René Paul ton tour arrive, c'est encore Didier qui est à l’œuvre pour le remplacer à St Denis.

2.Posté par Pascal le 25/04/2012 11:52
@ Fabrice
ton commentaire n'a rien à faire sur cet article,tu as bu ou quoi ?
va jeter ta haine pour Didier ailleurs, pffffffffffff

3.Posté par coco de lo le 25/04/2012 12:41
n'importe quoi..

4.Posté par NEMO le 25/04/2012 13:08
Bravo à cette charmante jeune femme aussi discrète et talentueuse que sa consoeur Vanessa Miranville à la Possession,... qui représentent toutes deux dans l'Ouest de la Réunion, le plus bel avenir d'une classe politique assainie et rajeunie,... face à l'hyper médiatique Huguette Bello !!!

5.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 25/04/2012 13:11
"Elle a voulu faire respecter les droits fondamentaux. .../.... Elle incarne la vérité, la justice, le partage...faisons que ces valeurs soient les nôtres"....
"je ne suis pas en train de monter un mouvement concurrent à l'UFR". .../...ces femmes qui luttent

La Vérité, le PARTAGE ça commence par L'ESSENTIEL de nos Vies, Nos Enfants.... et c'est vrai que vous êtes très discrète, surtout sur le Massacre Judiciaire des 90% d'Enfants et Pères aux JAFs

Mais la dessus, une Femme honnête loyale et équitable que vous êtes, on ne risque pas de vous entendre, pas plus que l'UFR d'ailleurs...
Bin oui, puisqu'il ne s'agit pas des seuls droits des Femmes, mais seulement de leurs DEVOIRS

6.Posté par Julien97440 le 25/04/2012 17:49
Manque pas d'air pour la comparaison. Seulement avant de la faire elle aurait du réfléchir. L'autre, la Birmane était en prison à cause de ses idées mais elle n'a jamais été martur dans ce sens et pour ce qui est de la prison pour peu que je m en souvienne c'est son père qui y est allé et pas pour ses idées politiques il me semble fort.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales