Politique

Sandra Sinimalé : "Le bilan de Sarkozy n’a pas été compris"

Communiqué de Sandra Sinimalé:


Sandra Sinimalé : "Le bilan de Sarkozy n’a pas été compris"
L’élection présidentielle a rendu son verdict. Le socialiste François Hollande succède à notre président sortant Nicolas Sarkozy. Le peuple s’est exprimé. Je m’incline devant son choix. C’est la démocratie. Je regrette malgré tout que nos concitoyens aient sanctionné un président qui a permis à la France d’éviter la tourmente dans laquelle se trouvent la Grèce ou l’Espagne, à cause de cette crise économique mondiale qui perdure.

Je regrette encore plus que les Réunionnais qui ont bénéficié des décisions performantes et efficaces du gouvernement Fillon, n’aient pas pris conscience de la vision de Nicolas Sarkozy pour l’Outre-mer. Le résultat de la Droite à la Réunion ne présage en rien les Législatives qui s’annoncent, nous élus de Droite, nous devons analyser la faiblesse de notre communication envers la population. Sans aucune concession. C’est important.

L’élection présidentielle laisse désormais place aux Législatives. La Droite a un mois pour proposer une démarche plus cohérente et solidaire. La population nous regarde. Elle aura besoin d’élus pour porter son espoir et défendre ses attentes à l’Assemblée nationale. J’ai l’ambition de faire partie de ces députés. Je porterai les espérances des électeurs de la deuxième circonscription et de tous les Réunionnais.

Lors de la campagne électorale qui s’annonce, j’expliquerai aux Saint-Paulois, Portois et Possessionnais, quelles sont les propositions de loi que je défendrai à l’Assemblée nationale. Comment, je veux donner plus de moyens juridiques pour protéger l’entreprise, favoriser la création d’emplois et former les jeunes aux emplois disponibles. Défendre la classe moyenne, Défendre le pouvoir d’achat (une dure réalité et une inégalité de plus pour les Réunionnais doublement pénalisé du fait de l’éloignement et du surcoût injustifié des produits) et construire du logement social font aussi partie de mes priorités.

L’élection présidentielle est finie. Les Législatives, c’est maintenant. Le développement économique de La Réunion, ne fait pas de pause.
Dimanche 6 Mai 2012 - 22:41
Lu 713 fois




1.Posté par La vigie° le 07/05/2012 08:43

Maintenant qu'il est seul maître à bord du Méga paquebot FRANCE avec ses 65 millions de passagers,... le capitaine des pédalos François Hollande, devra garder le cap coûte que coûte et se choisir un second à la hauteur des difficultés qui attendent cette croisière prévue pour durer 5 ans (?) ... avec peu de munitions dans les cales et un équipage réduit ,malgré la foultitude de candidatures,... qui percevra une solde, parait-il diminuée,... dont la compétence devra faire l'unanimité parmi les passagers afin de les rassurer,... et surtout agir très vite avec peu de moyens,... dans les tempêtes annoncées et les très nombreux écueils qui vont jalonner cette traversée susceptible de voir une mutinerie d'une partie de l'équipage à l'approche d'un tsunami !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter