Politique

Samoussas, Mayotte, défiscalisation: Le menu chargé de Nicolas Sarkozy

Le président des Républicains s'est prêté au jeu des questions des chefs d'entreprise Réunionnais. Il a ensuite échangé avec les différents représentants religieux de la Réunion.


Samoussas, Mayotte, défiscalisation: Le menu chargé de Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy a émis plusieurs propositions lors de l’échange avec les chefs d’entreprise Réunionnais vendredi midi. La première est la création d’une zone franche douanière dans les départements d’Outre-Mer. "Il faudra également exonérer de TVA les produits locaux achetés  par des résidents afin de rétablir les conditions de la concurrence" a expliqué l’ancien chef de l’état.
 

Il a également abordé la question de la défiscalisation. "C’est une erreur, qui a sans doute été la mienne, de réduire la défiscalisation aux seuls logements sociaux".  Pour encourager la défiscalisation, Nicolas Sarkozy souhaite mettre fin au "travail de sape du bureau des agréments à Bercy". Il souhaite élargir la gamme aux logements intermédiaires, réduire la durée de l’agrément et prohiber l’intervention de Bercy après-coup sur les dossiers.
 
Un vent de promesses électorales qui ne disent pas leur nom souffle et les remarques ironiques sur François hollande fusent. "Les Réunionnais ont fait le choix que vous connaissez… Ils sont ravis aujourd’hui ! Il a tout faux : la violence dans la rue et le silence au Parlement. C’est le contraire qu’il faut avoir !"

Un échange sans détours avec les représentants religieux
 
L’homme politique est connu pour dire ce qu’il pense et il ne s’en est pas privé face à Monseigneur Gilbert Aubry, évêque de la Réunion et Houssen Amode, président du Conseil Régional du Culte Musulman de La Réunion notamment.
 
"Nous sommes passés de la catholicité à la laïcité dans la douleur. Pour l’islam en France, il n’y a as eu le travail d’insertion qu’il y a eu pour toutes les autres religions. Nous voulons un islam de France et non un islam en France. Il faut stopper la tyrannie des minorités agressives, qui n’est pas normale sur le territoire de la république", a ainsi déclaré Nicolas Sarkozy.
 
La question épineuse de Mayotte a également été mise sur le tapis, et le président des Républicains y voit une solution en plusieurs étapes. Tout d’abord, construire une maternité aux Comores. "La solution de Mayotte est aux Comores", explique-t-il.
 
"Il y a un véritable détournement du droit du sol. Ce n’est pas parce que quelqu’un accouche à Mayotte qu’il est Français. Il faudra donc adapter le droit du sol, avec une présomption de nationalité Française". Ainsi, si les parents sont en situation d’inégalité au moment de la naissance, le droit du sol pourrait être remis en question. Nicolas Sarkozy a conclu en déclarant ne pas vouloir "laisser tomber les gens qui aiment la France".

Samoussas, Mayotte, défiscalisation: Le menu chargé de Nicolas Sarkozy

Samoussas, Mayotte, défiscalisation: Le menu chargé de Nicolas Sarkozy
Vendredi 27 Mai 2016 - 17:28
Laurence Gilibert
Lu 4530 fois




1.Posté par Ma sonnerie le 27/05/2016 17:41
ah...samia et nassimah côte à côte..une histoire de famille sans doute...?

2.Posté par eno le 27/05/2016 17:47
Samoussas aux légumes pour protéger les animaux de la bêtise humaine (tueries , maltraitance ...) . Dieu est fier !
On va subventionner le travail et non le chômage !

3.Posté par veridik le 27/05/2016 17:50
que fait l'église dans la politique ? comme si c'était si étonnant de toute manière...

4.Posté par Dazibao le 27/05/2016 18:55
Et quand est-ce qu'il voit Noé en entretien?

5.Posté par li le 27/05/2016 19:41
Que pense t il du rapport de PhilippePhilippe Laurent sur le temps de travail des fonctionnaires ?

6.Posté par GIRONDIN le 27/05/2016 19:45 (depuis mobile)
Il refait le coup de la zone franche globale, trop fort.
Heureusement que le Virapoulle a une mémoire sélective, moucatage comme lu la eu de Sarko la dernière fois...

La bac sait que LA karam est dans la place ?

7.Posté par Un détail qui a son importance le 27/05/2016 22:24 (depuis mobile)
dernière photo : mais que vient faire René-Paul Victoria , à gauche sur la photo, avec une tenue sur la tête de musulman ? ..... Il s''est converti à l''Islam visiblement............ce sera René-Paul Vic''allah alors........!!

8.Posté par Rouble le 28/05/2016 04:15 (depuis mobile)
Comme dirait le local bien éduque, rente out caze Nicolas si n' a point indemnité pour donner..

9.Posté par Jonas le 28/05/2016 13:35 (depuis mobile)
Dans l''article, il n''y aurait pas une faute.
Ne faudrait-il pas remplacer "inégalité" par "illégalité" ?

10.Posté par Steph TAZ OPINION le 28/05/2016 17:21
Concernant Mayotte ... le Nabot annonce maintenant une remise en question du droit du sol ... ! On aura tout vu ! Gràce à un amendement en douce de la Constitution, fait dans le dos des français, Naboléon Ier a réduit au local ce qui devait être un référendum national. Dans le c.. de ces moutons de français, il a ainsi collé un département supplémentaire à la ripoublique déjà bien ratatinée ...
Le vieux projet cher à droite car la gauche rebutait depuis toujours l'idée d'une Mayotte française est donc passé grace aux promesses de Chirac et surtout grâce aux magouilles de Naboléon. Le Nabo a maintenant le culot, après avoir fait de cette terre africaine, comorienne et musulmane n'ayant aucun lien avec la France le 101 ème département, le Nabo dit maintenant que le principe républicain du droit du sol n'a pas à y être appliqué comme sur l'ensemble du territoire national. On croit rêver !!! Deux fois baisés par le nain en talonnettes et il en remet une couche !!!! Il faut arrêter maintenant.

11.Posté par kld le 28/05/2016 22:29
bismuth , le retour aux bonnes tables de not bonne "droite" endémique ........zot y fé toujours autant ri !!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales