Revue de presse

Samedi 22 septembre 2012

Les deux journaux font leur Une sur cet incroyable sauvetage qui a eu lieu à Saint-André hier. "Sauvé par des flammes par tout un quartier", titre le Journal de l'île de la Réunion ; "Sauvé des flammes par des passants", titre Le Quotidien. Piégé dans son habitation à la Cressonnière, qui avait pris feu, un handicapé a été "sorti de sa case par des employés communaux pendant que les voisins s'organisaient pour éteindre le feu", explique le Jir. La victime a été brûlée au troisième degré, et se trouvait hier soir dans un état critique.


Samedi 22 septembre 2012
Faits divers

Un éboueur de 29 ans "s'est fait roulé dessus par le camion de collecte" de la CIVIS, à Saint-Pierre, explique a Le Quotidien. "Le fémur et péroné ont été fracturés", précise son patron au Jir. L'accident du travait a eu lieu tôt hier matin. Le chauffeur du camion, traumatisé, ne l'a pas vu alors qu'il manoeuvrait. Une enquête s'apprête à être menée. L'accident a choqué de nombreux passants.

Toujours à SaintPierre, une course-poursuite sur la route entre la police et des jeunes a eu lieu hier dans la nuit. Les forces de l'ordre aperçoivent une voiture roulant à contresens dans les rues du centre ville. Mais alors que les policiers les poursuivent, le véhicule ne faiblit pas de vitesse. "Le chauffeur manque de renverser un policier, qui esquive ; puis son collègue qui tire", raconte le Journal de l'île. La roue est touchée et ses occupants seront interpellés quelques minutes plus tard, en état d'ébriété avancé. Le chauffeur doit être déféré aujourd'hui.

Le tribunal correctionnel de Saint-Denis a condamné hier "à 5 ans de prison dont 3 ans ferme" un homme de 23 ans. En décembre dernier "il a donné deux coups de couteau à un des résidents de la pension des Sables après une altercation. il a expliqué avoir agi sur ordre d'une voix", relate Le Quotidien. "Une somme de 14 146 a été allouée à la victime", ajoute le Jir.

Economie

Les deux journaux publient une interview de Philippe Maillard, secrétaire général de la Fédération du commerce et de la distribution. La grande distribution voit d'un mauvais oeil le projet de loi Lurel, contre la vie chère. "Elle demande le retrait de l'article permettant à l'Autorité de la concurrence de prononcer des injonctions structurelles", explique Le Quotidien. D'après Philippe Maillard, "les coûts d'acheminement renchérissent de 53%, en moyenne, les produits secs importés par bateau, 69% les produits frais importés par bateau et 97% sur les produits importés par avion", peut-on lire dans le Jir.

"L'Outre-mer mieux loti que les autres", titre Le Quotidien. Le ministère de Victorin Lurel est celui "dont les crédits vont le plus augmenter en 2013 dans un contexte de gel", relate-t-il. La hausse est estimée à 12,9% pour la période 2012-2015. Le journal rappelle que "les crédits de la mission outre-mer ne représentent qu'une petite partie de l'effort de l'Etat en direction des territoires ultra-marins".

Politique

La ville de Bras-Panon "devrait être la première, début 2013, à éteindre la nuit une partie de son éclairage public et à diminuer son intensité sur près de la moitié", explique le Jir, qui consacre son dossier sur ce sujet. La mairie avance des arguments économiques tandis que la population s'interroge sur sa sécurité. Cette diminution de l'éclairage public pourrait être suivie par d'autres communes, à commencer par Sainte-Marie.
Samedi 22 Septembre 2012 - 07:40
Lu 1202 fois




1.Posté par Mi marche ec Melenchon le 22/09/2012 07:47
La honte pour lucet Langenier qui a voté pour l'incineration. Il nous confirme qu'aucun combat du PCR n'est sincere, uniquement des postures politiciennes.

2.Posté par noe le 22/09/2012 08:16
1)Incendie : pourquoi laisse-t-on une personne handicapée seule chez elle ? Une imprudence et hop , le feu prend ...Que cette personne s'en sorte sans trop de séquelles !
2)Eclairage : pour économiser , on devrait tout éteindre dès 21h et aller se coucher au lieu de regarder la télé ...on serait moins nerveux , plus gentil , plus frais au boulot ...ce sont les centrales qu'on devrait éteindre !
3)Ecrasé : difficile de manoeuvrer un gros camion mais l'éboueur a dû glisser ...Qu'il se rétablisse vite ! sa jambe ne sera peut-être pas sauvée ...
4)Course-poursuite : attention à ne pas blesser les délinquants sinon les "boeufs-carotes" arrivent .. Heureusement que ce policier sait tirer dans la roue ...le problème ? il a abîmé la voiture , il risque de payer les réparations !

3.Posté par David ASMODEE le 22/09/2012 09:09
"Un éboueur de 29 ans "s'est fait roulé dessus par le camion de collecte"


Une enquête digne de ce nom nous fera savoir s'il s'agit d'un drame du "fini-parti". C'est un cadeau empoisonné des syndicats : celui qui a fini son parcours peut rentrer chez lui, même s'il n'a pas son quota d'heures. Le but est donc de faire le circuit le plus rapidement possible.

Un de ces quatre matins, un bras va partir avec les ordures des bacs gris. Les règles de sécurité sont bafouées pour rendre hommage au Dieu Paresse.
Deux exemples :
- Sur une route à double sens, les agents n'ont pas le droit de récolter des deux côtés pour des raisons évidentes de sécurité : traverser la route à chaque instant augmente le risque de se faire renverser par une voiture. La plupart des rippeurs le font avec la bénédiction des syndicats
- le patron interdit de soulever les poubelles à bout de bras pour éviter problèmes de dos et compagnie. Mais comme ça va plus vite que la machine, tout le monde le fait pour les poubelles les plus légères. Parfois quand la machine broyeuse ne va pas assez vite, le crétin l'aide en poussant les ordures avec ses mains.

Ces exemples peuvent être constatés par n'importe qui. Il suffit d'observer les camions collecte.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 06:58 [Revue de Presse] Vendredi 9 décembre 2016

Jeudi 8 Décembre 2016 - 07:08 [Revue de Presse] Jeudi 8 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales