Social

Sam-Chit-chong demande une Commission permanente d’urgence à Vergès

Dans un courrier adressé à Paul Vergès, président de la Région Réunion, le conseiller régional, Thierry Sam-Chit-Chong, groupe UMP et apparentés, “demande la convocation d’une Commission permanente d’urgence, dès le lundi 10 novembre”, suite à l’échec de la réunion de vendredi.


Sam-Chit-chong demande une Commission permanente d’urgence à Vergès
En préambule, le conseiller régional rappelle les éléments de la motion votée à l’unanimité. “Il faut favoriser d’une part une approche globale du prix du carburant et du gaz domestique, et la fixation des prix”.
Le deuxième des quatre autres points de la motion et sans doute la plus importante “une baisse effective du prix du carburant avant la fin de novembre”. Un vœu pieu de la Région Réunion si l’on se réfère à l’attitude de son représentant lors de la réunion d’hier vendredi à la préfecture.
C’est sans doute suite à cet événement mais “à l’échec de la négociation sur des faits indépendants de nos positions que je vous demande instamment qu’une Commission permanente d’urgence soit convoquée, et ce dès ce lundi 10 novembre 2008”
“Il est essentiel que l’ensemble des élus des différents groupes qui composent notre assemblée puisse à nouveau s’exprimer et se positionner par rapport aux nouveaux éléments, cela dans l’intérêt général de la population”, a conclu Thierry Sam-Chit-Chong, conseiller régional groupe UMP et apparentés.

Samedi 8 Novembre 2008 - 15:56
Jismy Ramoudou
Lu 980 fois




1.Posté par kikouyou le 08/11/2008 17:34
ou il est le fournel qui semble-t-il était le représentant du groupe rassemblé de la REGION ; VOUS l'avez pas vu le donneur de leçon politique ?
A nettoyer aux prochaines élections chers électeurs

2.Posté par FRANCO le 08/11/2008 18:52
tiens la belle unanimité des élus de la région pour mandater pierre ( et raymond lauret le trésorier du PCR) à refuser de lâcher le moindre centime € sur la "cagnotte régionale" se fissure ? Ils n'étaient donc pas tous d'accord pour garder le pognon à tout prix ? Il m'avait semblé qu'ils avaient eu le réflexe collectif des députés et des sénateurs : les efforts et les sacrifices OUI pour nos concitoyens, mais pas pour nous, les élus. J'ai donc dû mal comprendre la motion et la pleine page de pub que la région s'est payée dans les journaux !

3.Posté par Gran couillon le 08/11/2008 20:06
Encore un en recherche de légitimité. Tout est bon à prendre, même à lécher l'os jeté la veille, avec un bel assentiment collégial.

4.Posté par fabienne couapel sauret le 08/11/2008 20:06
Merci Monsieur Sam-Chit-Chong de nous éclairer et de confirmer ce que nous pressentions à savoir que Monsieur Paul VERGES manipule les médias et l'opinion.
Prenez en compte l'intérêt général des Réunionnais et positionnez vous contre les mauvaises habitudes qui nuisent à la Réunion. C'est ce qu'on attend en général d'une vraie opposition.

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 08/11/2008 20:35
au fait, c'est quoi cette histoire de terrains à st louis..monsieur TSCC peut il nous en dire un peu plus..?

6.Posté par rabajoie le 08/11/2008 22:50
il les a tous asphyxié "l'ancien" ; le grand manitou , Y a plus personne qui l'ouvre ni ne conteste l'autorité du grand bachibouzouk . Le fameux et fumeux groupe de droite est dans les éthers !!! OBJECTIF REUNION , vous connaissez ? Vous les avez entendu prendre une position quelconque ou commenter l'actualité chaude de ces derniers jours ? Que nenni , tous sont aux ABONNES ABSENTS
Vous en souviendrez vous dans 20 mois ?

7.Posté par CREOTAS le 09/11/2008 11:48
Il me semble utile de faire quelques rappels et de résumer à ma façon la situation, dans l’attente de lundi, et sans s’embourber dans les comportements et faits politiciens un peu secondaires du moment :

- Selon zinfos (article du 7/11 : « Qui a profité le plus des hausses des prix des carburants ? » si cela est sûr) que les routiers (passagers, marchandises…) consomment 88 %, soit les 9/10èmes du carburant consommé à la Réunion (2007 : 384.544 tonnes sur un total de 436.385 tonnes) !

Autrement dit, les usagers avec leur petite voiture ne consomment que 1/10èmes et paient pourtant (ceux qui paient des impôts) pour tout le monde via le FIRT, l’I/R ….etc

- Toujours selon zinfos , le prix d’1 litre de carburant vendu est actuellement de 1,54 € pour le sans plomb (SP) et de 1,25 € pour le gazole. Au départ , il est acheté 0,55 € (le SP) et 0,65 € (le G). Là dessus viennent se greffer (postes les plus importants):

Sans plomb Gazole

Octroi de mer 0,133291 0,33933
FIRT 0,582400 0,361300
Marge de Distribution 0,102653 0,090621
Marge détaillants 0,106492 0,104661

A noter que le prix de revient pour le gazole est de 1,30 €/litre mais qu’il est vendu 5 cts d’euros de moins…. Qui supporte la différence ? Il y a donc là déjà un avantage gazole de 5 cts/litre dont profite surtout les transporteurs qui consomment le plus de gazole…. On l’oublie dans l’histoire.

- compte tenu du poids financier et du nombre de points de vente des cies pétrolières, difficile si ce n’est impossible de leur imposer une baisse de marge. Quant aux détaillants, on a vu il y a peu l’efficacité de leur grève pour défendre leur marge… Donc de ce côté là, c’est cuit.

- reste le FIRT et l’octroi de mer (qui profitent aussi au Département et aux communes, ne l’oublions pas), qui représentent 71 cts de taxe pour le litre de SP et 76 cts pour le litre de gazole, soit respectivement 46 % du prix du SP vendu et 61 % du prix de Gazole vendu !

Le prix de l’essence SP dépend donc pour moitié de ces taxes (Octroi de mer et FIRT) et pour presque les 2 tiers pour le gazole !

- le prix du baril a chuté à 60 $ (59 $) après avoir atteint 144 $ en juillet dernier, soit une baisse de 140 % en 4 mois seulement, alors qu’au 1er janvier 2008 le baril cotait à environ 90 $ ! Ce qui veut dire qu’il est actuellement en deçà des prévisions budgétaires à un an !

- selon zinfos : « Entre janvier 2007 et novembre 2008, les hausses successives de carburant ont apporté un surplus financier de 70 à 80 millions d’euros. Il faut aussi ajouter les 30 % supplémentaires qu’a rapporté l’octroi de mer. »

L’explication de la position de la Région qui finance ou financera les travaux routiers ô combien onéreux de la route des Tamarins, du futur Tram-train, de la nouvelle route du Littoral, a besoin des fonds engrangés par la hausse de ces derniers mois pour compenser la baisse actuelle et donc les baisses de FIRT et d’octroi de mer sur la fin de l’année et l’année prochaine (car le pétrole ne va pas reflamber comme ça d’un coup…).

Ceux qui voient à court terme (70 ou 80 millions de surplus de FIRT et + 30 % d’octroi de mer) ont-ils envisagé aussi la question sous cet angle ?

Et au final, les travaux engagés, il faudra les payer : par un surcroît de taxes (FIRT, octroi de mer….), des péages, des billets de tram-train plus chers… etc…. Et en cédant aux transporteurs, ne va-ton pas « rallonger » la sauce, en finançant en fait, par le biais de détaxes de 20 cts par litre de carburant (donc par un avantage fiscal) les déficits de ces sociétés de transportb qui ont peut-être d’autres origines que la flambée, toute temporaire, du pétrole… ?

N’étant pas du tout convaincu du bien-fondé de leur « cause », je n’en suis pas solidaire, surtout vu comme ils s’y prennent…Mais au final, certaines questions reviennent :

- pourquoi les transporteurs qui peuvent répercuter les coûts du carburant sur leurs factures directement ou via les clauses d’indexation de leurs marchés, ou via une renégociation des marchés font-ils grève ? Car au final, ce n’est théoriquement pas eux qui doivent régler la facture finale du carburant, mais le client ou l’administré ...

- pourquoi le barrage des routes qui est une violation du droit de se déplacer et un délit pénal n’est-il pas poursuivi par l’Etat qui ne rétablit pas la libre circulation des routes, car l’argument de l’ordre public est-il suffisant ? Des avertissements officiels de sanctions ont-ils au moins été donnés aux transporteurs, et leur avis de grève, s’il était prévu de faire de telles actions, a-t-il été rejeté et dénoncé, car illégal ? (à ce propos, Pierrot, pourrait-on avoir cet avis de grève en document photo par hasard pour connaître les motifs officiels des transporteurs.. ?)

- pourquoi les « patrons transporteurs » n’ont-ils pas l’intelligence de limiter leurs barrages aux centres de décision (Région, préfecture, CCIR, SRPP….) ou de trouver d’autres moyens ?

- Quant aux grands travaux de la Région, y a-t-il eu une consultation de la population non pas sur les modalités de leur réalisation mais sur le principe de les faire, comme la MCUR ? Car c’est à cause de ceux-ci, décidés par un aréopage d’élus ou une partie d’entre eux que tout coince…. Pourquoi n’y a-t-il pas eu de référendum local sur des travaux aussi importants engageant et plombant les finances de la Région pour des années, voire sur les grandes orientations stratégiques (pb du « coma circulatoire » à terme, de la crise du pétrole qui n’en a plus que pour 2 ou au plus 3 décennies…) ? Ca aurait été vraiment intelligent plutôt que de dépenser par exemple 100.000 euros pour une compagne Tram-train « Zeko » (que je décline en Zeko-nnerie, Zeko-nomise pas, Zeko-n qui a fait ça, Zeko-ntribuables paieront, ...etc) après coup, quand on sent que « ça coince »….!

Enfin, Boyer, les transporteurs routiers prennent en otage sur le bord des routes terrestres les usagers « à volant », mais certaines cies aériennes n’en font-elles pas un peu autant sur le bord des routes aériennes, les seules que peuvent utiliser ces mêmes usagers « envolés » du fait de leur situation de quasi-monopole et de leurs conditions tarifaires (billets, surcharges carburants opaques et les plus élevées, ....)?

Bienvenu dans le monde du rançonnage public et collectif !

8.Posté par Trouillomètre au maximum le 09/11/2008 12:22
Si les politiciens étaient responsables ils souhaiteraient une augmentation des taxes sur les produits pétroliers polluants :
- de façon à permettre la construction de routes et équipements divers,
- de façon à laisser une chance aux énergies non polluantes ou moins polluantes,
- de façon à limiter les gaspillages de carburant.
Inutile d'engraisser encore plus les transporteurs qui de toute façon peuvent répercuter les hausses sur leurs devis.
Sachez qu'en vendant un seul de leurs camions, autobus, ou engins cela permettrait à n'importe quel français moyen de prendre sa retraite immédiatement sans crainte pour l'avenir ...
Laissez vous manipuler par ceux qui vous entubent !

9.Posté par en voici en voilà le 09/11/2008 12:41
vous voulez vous faire de nouveaux amis???

10.Posté par Yd le 10/11/2008 07:59
Ouf! Enfin, il y a qu'en même quelque élu dans cette pyramide qui ose être dans l'opposition des Vergès!!! Merci M. Sam Chit Chong ! Merci de vous soucier de la population! Ce qui est très rare pour un conseiller régional qui est généralement très éloigné du terrain, de la base, de ce que veulent les citoyens! Mais pour une fois qu'un élu de droite du conseil régional fait son boulot d'opposition et surtout, pour une cause autre que son nombril !!! Je dis chapeau! Continuez comme ça et peut être qu'on votera pour vous au prochaine élection!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales