Société

Salsa, kizomba et bachata...De la danse pour lutter contre les stéréotypes


Salsa, kizomba et bachata...De la danse pour lutter contre les stéréotypes
Sensuelles mais aussi entraînantes, la salsa, bachata et kizomba ont le vent en poupe. MisterG, le président de l’école de danse Marca Dança Réunion organise à partir de ce lundi soir et jusqu’au 13 mai une session de découverte de ces danses latines de couple. 

Il ne s’agit pas ici d’onduler simplement son corps au rythme de la musique serré contre son ou sa partenaire mais de réaliser de "véritables techniques de danse", prévient le danseur professionnel qui veut tordre le cou aux préjugés. 

La kizomba trouve ses origines dans le Semba d’Angola. "C’est un mélange de plusieurs influences africaines, sud-américaines et aussi européennes qui emprunte au Tango sa rigueur ", explique Mister G. "Les gens viennent, influencés par les vidéos et les shows qu’ils ont vus, ne pensant qu’à la sensualité. Mais dans mes cours les hanches ne se touchent pas". 

Ainsi au terme des 4 niveaux d’évolution, sera proposé aux élèves d’inverser les rôles entre les hommes et les femmes pour mieux appréhender les techniques de guidage. "Les hommes sont souvent plus réticents à se laisser porter mais au final cela leur permet de progresser plus rapidement"

MisterG le répète, il se fera un plaisir de casser les stéréotypes grâce à la musique et la danse. La kizomba est certes un phénomène de mode mais qui va perdurer. "Elle est inscrite à la fédération française de danse et d'ailleurs les danseurs réunionnais sont bien classés en métropole".

------------
Quelques places pour cette session de découverte dans le sud de l'ile sont encore disponibles.
Lundi 9 Mai 2016 - 18:14
Lu 4725 fois




1.Posté par Fidol Castré le 09/05/2016 18:27
Pourquoi pas ?

On fait caresser des hamsters aux djihadistes pour les déradicaliser.

On peut donc bien danser pour lutter contre les stéréotypes, marcher contre le cancer, courir contre racisme, péter contre l'homophobie... C'est mimi, c'est bobo et ça flatte les bien-pensants et les moralisateurs.

2.Posté par Badaboum le 10/05/2016 08:34 (depuis mobile)
Mi comprend pas le moloya devrait être obligatoire nou prend le danse le mone loin bah non ici noot Pei noot racine noot conerie met moloya mon fierté

3.Posté par ahahaha le 10/05/2016 12:42
@Fidol Castré: j'ai ris à "péter contre l'homophobie"

4.Posté par Fidol Castré le 10/05/2016 21:06
@Fidol Castré: j'ai ris à "péter contre l'homophobie"


C'est bien. Il n'y a pas de mal à se faire du bien, et de nos jours on n'est jamais trop aidé.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales