Culture

Salon du livre et de la BD : Les auteurs de la Réunion se dévoilent...


Dernier jour pour profiter du salon du livre et de la BD...Et s'il fallait poser un bilan avant la fin de cette dernière journée, on peut regretter que l'affluence n'ait pas été  à la hauteur des attentes des auteurs présents. On ne peut pas dire que la littérature, sous toutes ses formes, soit mise très souvent sur le devant de la scène. Quoi qu'il en soit, pour ceux qui ont fait le déplacement, surtout ce week-end, la satisfaction prime.
Le salon a réussi à proposer une diversité des genres littéraires et des auteurs. Auteurs étrangers, de métropole et locaux bien sûr. Depuis environ 5 ans, de plus en plus de talents font leur apparition et les ouvrages "made in Réunion" se multiplient chez les libraires.

Sophie Hoarau a présenté son premier ouvrage à l'occasion de ce festival, "L'enclos". "C'est toujours une belle opportunité d'être invité là où les livres sont mis en valeur. Ce salon est bien, je regrette toutefois qu'il n'ait pas été plus médiatisé", admet-elle. Stéphanie Ferrère alias Western est d'accord. "Ce genre de manifestations devrait se renouveler. Pour elle, le contact humain est important, "surtout pour les enfants, ils aiment nous voir dessiner et ca les incite à lire".

Plus loin, Sébastien Gannat réalise un petit croquis dans une bande dessinée en signe de dédicace. Le deuxième tome de son ouvrage "Goyave de France" vient de sortir. "C'est mon histoire", raconte-t-il, "J'ai suivi ma femme à la Réunion et dans le cadre de mon travail de psychologue, j'ai l'occasion de rencontrer tellement de parcours différents. Pour moi, le titre de goyave de France, c'est l'idée de mettre en confrontation des vécus et des histoires différentes".

Bernadette Thomas raconte l'histoire de son nouveau roman aux passants. "Au départ, je n'étais pas une grande lectrice du style "fantasy".C'est un enfant de ma famille qui me l'a demandé", explique-t-elle. Aussitôt dit, aussitôt fait. "La terre jumelle, l'héritage des sagelaures" fait son apparition. La réalité réunionnaise y est mélangée à la fiction des mondes parallèles.

Le public a encore toute cette journée pour aller les découvrir, les rencontrer, et échanger.
Dimanche 13 Décembre 2009 - 10:44
Melanie Roddier
Lu 1858 fois




1.Posté par Anonyme le 15/12/2009 09:15
Je me suis rendue à ce salon à deux reprises, à la fois pour mon plaisir et pour raisons professionnelles. Je regrette l'ambiance morne et désespérante qui y régnait : des auteurs qui semblaient un peu s'ennuyer, d'autres occupés à boire un coup ou à faire connaissance avec son voisin de stand...Bon, quand même, pour rattraper tout cela, certains avaient tout de même le sourire, et vous parlaient volontiers de leur art. Il faut vraiment de tout pour faire un monde!
Avant que j'oublie : spéciale dédicace à un artiste d'un atelier manuel qui se permet de traiter les gens comme des sous-fifres, n'ayant aucun respect pour les plus petits comme pour les plus grands...Monsieur, laissez moi vous dire que vous n'aidez en rien le développement du goût de lire et du sens artistique, c'est m^me le dégoût profond que vous inspirez pour tout ce que vous êtes!
A bon entendeur...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales