Social

Saline-les-hauts: Un an de squat dans des conditions indignes


Saline-les-hauts: Un an de squat dans des conditions indignes
C'est une grande détresse qui se lit sur les visages de Marie Martine et de son copain Javeny.

Depuis novembre 2012, le couple squatte une case en tôle sans eau, ni électricité ni sanitaire à la Saline-les-hauts.

Agée de 48 ans, Marie Martine n'en dira pas plus sur l'enchaînement des événements qui ont fait qu'elle s'est retrouvée en rupture avec une partie de sa famille. Sans toit, elle décide d'occuper cette case en bois sous tôle qui jouxte le cimetière de Saline-les-hauts.

Minuscule, la case offre à peine 25m2. L'essentiel ne tient pas dans l'exiguïté du lieu de refuge. "Nou baigne avec cette bassine, avec de l'eau que nou sa cherch' au cimetière à côté", décrit Marie Martine. En guise de cuisinière : deux pierres artificielles avec deux barres de fer sous lesquelles des découpes de bois sont disposés pour faire un feu. Le geste est risqué, à l'intérieur même de la maisonnette.

Dans la pièce d'à côté, un sommier déjà présent à leur arrivée. "La porte l'était pas fermée, eh bien nou la rentré. Après, na un monsieur à côté que la donne a nou le matelas. Avant ça, pendant six mois, nou la dort au sol, su des cartons". En contrebas du cimetière, la case en ruine autour de laquelle s'entassent des déchets, est peu visible de la route qui dessert le centre ville de la Saline-les-hauts.

Bénéficiaires de minima sociaux avec leur RSA, Marie Martine et Javeny rêvent de sortir de cette insalubrité pour un logement social. Alertée sur l'existence de ce cas extrême, l'Association Départementale contre l’Exclusion et la Précarité (ADEP) compte désormais sur une mobilisation de l'assistance sociale après de veines tentatives.

Saline-les-hauts: Un an de squat dans des conditions indignes
Selon Jean-François Fromens, président de l'ADEP, les services du CCAS de Saint-Paul ou encore du Département "se renvoient la balle". En attendant un geste salutaire, un réseau de personnes, à commencer par les cousines de Marie Martine - qui disent avoir découvert l'endroit il y a peu de temps - "i vient aide à zot en amenant des choses à manger". Des vivres alimentaires que le couple partage avec ce petit chien de trois mois qui les accompagne dans cette galère.

"Est-ce que ou voit encore des gens viv' comme ça à La Réunion ?", demande Jean-François Fromens qui promet de persévérer, lui qui a marqué d'une pierre blanche la visite de François Chérèque, émissaire du gouvernement contre la pauvreté.

Saline-les-hauts: Un an de squat dans des conditions indignes

Lundi 28 Octobre 2013 - 07:26
LG
Lu 3035 fois




1.Posté par Jaco le 28/10/2013 07:41
Que voulez-vous, ils ne sont pas prioritaires et ce sont bel et bien d'authentiques réunionnais !

2.Posté par phil@pali974"...la pauvreté intellectuelle de nos élus appauvrit le pays" le 28/10/2013 07:50
...Hum..bizarerie cette affaire qui "sort des tiroirs" à 5 mois des élections!!!
"Depuis novembre 2012, le couple squatte une case en tôle sans eau, ni électricité ni sanitaire à la Saline-les-hauts."..Mr Fromens et Mr Yee-Chong Ary (éternel pion de UMP et du PCR sur St-Paul)..administrateurs respectifs de l'Adep et du Conseil Municipal des Pauvres n'ont rien vu depuis 1 an????Ah làlà la démagogie vous ressemble bien et vous serez tjr prêts à exploiter l'opinion à des fins personnelles...Continuez à faire croire à votre soudain intérêt pour les gens d'en bas,vous qui rêvez de rester ..en Haut!!Par ailleurs je pense que Mme Bello devrait remonter les bretelles..voire virer ses adjoints et conseillers pour leur incompétence,leur myopie et leur présence virtuelle sur le terrain.Il n'est pas normal en 2013 de constater ces situations aussi précaires dans lesquelles vivent des gens à qui on a enlevé toute dignité...et ce quelque soit le territoire!!!

3.Posté par moune léo le 28/10/2013 10:40
Eh non ils ne sont pas prioritaires car ils ne viennent ni de la Possession, ni de la Rivière des Galets, ni même du Port. Allez voir sur le terrain (à l.Eperon, Champ de Merle....) qui est prioritaire pour un logement social ces dernières années!!!

4.Posté par severin le 28/10/2013 11:25
C'est étonnant que cette article de la misère humaine n'attire pas autant de commentaire que l'intervention de l'U.D.I / Modem de T-Robert sur les Requins.C'est plus facile de demander a l'état de l'argent pour combattre nos squales dans notre Océan,que la pauvreté de notre espèce humaine dans l'île.Il y a pas des volontaires pour l'emmener faire une discussion avec un de ces requins?SI IL POUVAIT SE BATTRE,METTRE AUTANT D' ÉNERGIE SUR LES PRIORITÉS DU PEUPLE Réunionnais(es) je crois il aurait plus a gagné.In yab des Yvelines

5.Posté par corinne le 28/10/2013 12:01 (depuis mobile)
Bjr,
G une maman de 4 enfants sdf à angers et tout le monde se renvoie la balle.
Regader le site RRT31

6.Posté par La Cour TI KREOL le 28/10/2013 13:12
On montre toujours les pauvres à la Reunion.

Faite un reportage sur les zoreil, zarabe, creole blanc et les chinois multimillionnaire qui possèdent des châteaux cela changerait un peu.

7.Posté par Solidarite 974 le 28/10/2013 14:40
Twitter
En 2013, il est navrant de constater que ce problème de #logement #insalubre persiste toujours.

8.Posté par audrey le 28/10/2013 18:07
ce n'est pas normal tout cela on est en 2013!!comment ca se fait que ceux qui viennent a la reunion ont un logement rapidement alors que les reunionnais i reste a terre !!!!

9.Posté par alain dimitri le 06/11/2013 07:14
poste 2 mde bello trop occupé de mangé des petits fours elle oublié sa commune depuis longtemps .

10.Posté par alain dimitri le 06/11/2013 19:04
au sujet bello tco voir un siège de présidente( mde debassin)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales