Social

Saline-les-Hauts : Quatrième jour de blocage et grilles cadenassées au lycée Vue-Belle

Ce matin, les grilles du lycée Vue-Belle sont cadenassées. Conséquence, les cours ne sont pas assurés. Les enseignants sont toujours en grève pour protester contre les suppressions de postes au sein de l'établissement, 11 au total. Une réunion aura lieu cet après-midi entre les représentants syndicaux des enseignants, lycéens et fédérations de parents d'élèves pour déterminer les suites à donner au mouvement.


Saline-les-Hauts : Quatrième jour de blocage et grilles cadenassées au lycée Vue-Belle

Quatrième jour de blocage au lycée Vue-Belle de la Saline-les-Hauts. Ce matin, parents et élèves ont trouvé les grilles du lycée fermées et cadenassées. La raison, une grève des enseignants depuis jeudi dernier pour protester contre les suppressions de postes au sein de l'établissement, "11 postes d'enseignants sont supprimés au lycée Vue-Belle. Au total, ce sont 162 postes qui sont supprimés dans l'académie de la Réunion", explique une enseignante du lycée Vue-Belle.

En contrepartie de la suppression de ces postes, "il faut se répartir 230 heures supplémentaires entre les enseignants, heures supplémentaires payées, défiscalisables. On toucherait 500 euros de primes pour 3 heures supplémentaires effectuées", explique l'enseignante.

"Nous ne voulons pas de ces heures, nous voulons des postes. Actuellement nous avons plus de 35 élèves par classe. Leur intérêt n'est pas pris en compte, on est dans une logique budgétaire, on veut faire des économies", s'insurge-t-elle.

Chaque année, le lycée Vue-Belle refuse l'entrée à près de 500 élèves souhaitant intégrer l'établissement pour son enseignement professionnel.

Cet après-midi, les responsables syndicaux du lycée Vue-Belle organisent une conférence de presse à la mairie de Saint-Paul. Les fédérations de parents d'élèves, FCPE et PEEP, et les syndicats d'étudiants ont joint le mouvement sur les bases des mêmes revendications.

Plusieurs autres établissements scolaires pourraient rejoindre les rangs de la contestation. Mercredi, une réunion est prévue avec le recteur sur Saint-Denis.
Lundi 14 Février 2011 - 09:50
Julien Delarue
Lu 1529 fois




1.Posté par richard de Saint Joseph le 14/02/2011 11:07
"Chaque année, le lycée Vue-Belle refuse l'entrée à près de 500 élèves souhaitant intégrer l'établissement pour son enseignement professionnel. "

Démagogie quand tu nous tiens.... Heureusement que tous les élèves qui demandent à faire "plombier" par exemple ne peuvent pas y aller car sinon on aurait 1000 plombiers formés par an alors que ceux qui travaillent déjà n'ont pas assez de boulot....

Les 500 qui n'ont pas eu cette section sont affectés dans d'autres sections, les ouvertures et fermetures de section se font en concertation avec la Région en fonction des besoins de la zone dans les années futures.

Le gros souci dans l'éducation nationale c'est qu'il vaut 5 à 6 ans pour ouvrir une section mais après il faut 20 à 25 ans pour la fermer car il faut "occuper" les profs qui n'ont que cette spécialité et qui se retrouveraient sans boulot....

Pour les heures supp ce débat est local (merci sur-rémunération) car en métropole ils pleurent pas la bouche pleine, car pour arriver au même salaire mensuel un professeur doit faire 50 heures supp par mois soit en moyenne 12 heures par semaine en plus.........

2.Posté par noe974 le 14/02/2011 11:17
La casse de l'Ecole est en cours !

Il faut tout faire pour arrêter cette hémoragie .

L'école est une affaire de tous , pas uniquement des enseignants !

Une mobilisation générale est nécessaire : parents , élus locaux , enseignants , lycéens ... sinon ce mouvement restera "lettre morte" .

3.Posté par V. Dautais le 14/02/2011 13:42
Tout le monde n'est pas gréviste au lycée Vue Belle. Ce matin, j'ai voulu prendre mon poste à 7h30, l'accès de l'établissement m'a été refusé!

4.Posté par tatafisso le 14/02/2011 15:39
"je-dis-n'importe-quoi-d'un-ton-sérieux" quand tu nous tiens...
Les élèves qui veulent être plombiers feront plomberie. Heureusement que l'on n'ouvre pas et ne ferme pas des structures selon les "besoins" en plombier chaque année. Autant leur demander une promesse d'embauche avant même de faire leur CAP.
C'est juste qu'ils iront plus loin; ou, le plus souvent, seront démotivés par la distance et feront le métier que le LEP du coin propose...
Quant aux heures sup', mes collègues syndiqués de métropole les refusent aussi, quitte à pleurer la bouche vide, parce que tout le monde sait que l'on ne fait plus du bon boulot à 25 heures : on fait, au mieux, de la garderie...
Mais allons, continuons comme ça, et les profs, ces feignasses feront des heures, de merde avec des élèves largués, et les autres paieront pour avoir des gens, qui, comme nous, sont (sur)qualifiés et ont les moyens de travailler dans de bonnes conditions.
Que ceux qui ont les moyens commencent à économiser pour payer l'école privée de leurs gentils enfants, les autres auront des vacataires sous-payés, sur-employés, polyvalents (maths- SVT- flamenco- surveillant) qui leur feront passer des QCM copiés sur internet.

5.Posté par Pleiades le 14/02/2011 17:10
Mme Dautais cessez de hanter les forum en vous mettant en avant... Vous allez finir par agacer le Rectorat à qui vous voulez tant plaire en trahissant ouvertement vos collègues.

6.Posté par c gonflé! le 14/02/2011 17:38
@Mme Dautais,

Rarement j'aurais eu l'occasion de voir tant de sottise dans une si petite tête, fut-elle joliment chapeautée. Vous n'étiez nullement bloquée ce matin, et pouviez vous faufiler par l'accès réservé aux voitures. Demain vous direz qu'on vous a pris en otage!!
Il me semble pourtant vous avoir aperçu participer aux groupes de réflexions au cours de la matinée. Voilà qui n'est pas banal pour une non gréviste! Alors, de grâce, taisez-vous maintenant.

Bien à vous,

7.Posté par c gonflé! le 14/02/2011 17:52
@Mme Dautais

Désolé que tu n'aies pas pu entrer, c'est ton chapeau qui ne passait pas!

8.Posté par Parent d'élève le 14/02/2011 18:02
Au post 5, cher( e) collègue anonyme, je ne cherche pas à plaire au rectorat, ( qu'en ont-ils à faire ?) tout simplement je souhaiterais que certains accordent leur discours avec leurs actes. Je n'ai pas trahi comme vous dites mes collègues, je ne leur ai promis et je ne suis pas syndicaliste! Arrêtez de vous cacher derrière un pseudo . Ayez au moins le courage de vos opinions en vous dévoilant. Aux dernières nouvelles nous sommes encore en démocratie ( à ce que je sache) alors qu'avez-vous à craindre en affichant ouvertement votre identité? Vous n'allez pas être cloué(e) au pilori! Si vous ne désirez pas le faire sur un forum, n'hésitez pas alors de venir m'en parler quand vous me verrez! Bonne fin de journée!

9.Posté par V. Dautais le 14/02/2011 18:23
Merci pour les commentaires! Je vous remercie! A demain!

10.Posté par V. Dautais le 14/02/2011 18:56
Post 6 Vahiné, si je suis restée c'est parce qu'il fallait faire ce qui n'avait pas été encore fait, ( rappelle toi ce que j'ai dit au mégaphone). Je ne suis pas contre le mouvement, bien au contraire. Toutefois, il faudrait que certains accordent leurs actes avec leurs discours. Quant à la solution du portail des voitures, je n'y avais pas pensé, tu le dis toi-même: j'ai une petite tête! Il fallait à ce moment-là me le dire. Tu peux comprendre que j'ai le droit d'être non-gréviste ( je l'ai été jeudi, tu peux le faire vérifier) et ne pas approuver certains propos. Le mouvement syndical ce n'est pas l'armée.
Je ne parlerai jamais de prise d'otage car les mots ont un sens et en l'espèce il ne convient nullement à ce qui se passe à Vue Belle. Je suis ouverte à toute discussion, alors si demain tu vois mon chapeau, je ne serais pas loin alors viens qu'on en discute ouvertement.
Cordialement de la part de la si petite tête!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales