Société

Saline les Bains : La route du lagon fait peau neuve

La SEM Tamarun a été missionnée par la commune de Saint-Paul pour mener à bien la réhabilitation de la voirie allant du carrefour (connu pour être très accidentogène) de la Saline les Bains jusqu'en sous-bois côté plage. Les travaux commencent ce lundi matin.


Hugues Barthélémy, directeur de l'aménagement à Tamarun
Hugues Barthélémy, directeur de l'aménagement à Tamarun
Le projet était dans les cartons "depuis 5 ans", affirme Hugues Barthélémy, directeur de l'aménagement à Tamarun. Les riverains sont donc parfaitement conscients des aménagements futurs. Seul manquait l'aide financière de fonds européens qui exigeait que le projet ait un caractère "touristique certain". Visiblement, la refonte totale de la voirie sur un axe qui mène, entre autre à l'Hôtel Lux (ex-Villas du Lagon) et au lagon lui-même n'a pas su séduire les administratifs de Bruxelles. Qu'a cela ne tienne, le bouclage financier va donc s'opérer en un mix Conseil général (70% de l'apport) et commune de Saint-Paul (30%).  

Une fois le financement garanti, Tamarun a imaginé un tracé qui prend en compte la sécurisation des déplacements doux et ceux des personnes à mobilité réduite.

"La SEM n'est mandatée que pour le tronçon situé entre l'ancienne RN1 et les sous-bois de plage. Dans le détail, les travaux commenceront à hauteur de l'entrée du parking du Leader Price. C'est la rue Ambroise Vollard qui est concernée. Au bout, vous allez soit à gauche pour aller jusqu'aux Villas du Lagon et le camp des finances (partie que l'on nomme "lagon Sud"), soit à droite jusqu'à la Passerelle (appelé "lagon Nord"), explique Hugues Barthélémy.

Un décor harmonisé

Commençons par la route Ambroise Vollard dont la réhabilitation est totale: Enfouissement des réseaux électriques, placement de ralentisseurs de type "coussin berlinois", plantation de palmiers royaux et d'arbres à fleurs de type cassia tout au long. Actuellement, la voirie ne se dessine que sous l'aménagement au gré des riverains. Dans cinq mois, toute la longueur de la route sera uniformisée. Du côté Nord de la chaussée, un trottoir adapté aux personnes à mobilité réduite sera réalisé.

Au bout de la rue, direction les Villas du lagon, à gauche. Première bonne idée : une voie d'un mètre cinquante sera tracée entre les filaos et la chaussée actuelle. Cette partie "voie douce" longera d'ailleurs la route du lagon, du camp des finances jusqu'à la passerelle (inaccessible aux autos). En toute sécurité, une barrière en bois comme on peut en voir du côté du littoral de l'Etang-Salé sera également dressée pour protéger les sportifs et autres marcheurs.

La deuxième bonne nouvelle vient de l'impasse qui mène jusqu'au camp des finances. Finies les manoeuvres compliquées pour faire demi-tour. Un mini rond-point situé en face de la ruelle des pêcheurs (juste à côté de la clôture de l'Hôtel Lux) verra le jour. Les buses apparentes du réseau d'eaux usées devraient elles aussi être mises à niveau.

La petite portion des travaux qui soulevait peut-être des interrogations aux riverains est celle qui mène jusqu'au "terrain pompiers". De la courbe de la rue Ambroise Vollard jusqu'à l'accès parking sous les filaos, il y a 60 mètres qui seront repensés avec un "revêtement spécial", explique le directeur de l'aménagement.

Une voie en mode doux trouvée malgré l'exiguïté

Exit le choix d'un goudron non perméable et qui gâcherait cette portion de route en sable. Ce revêtement spécial sera beaucoup plus poreux, y laissant traverser l'eau de pluie. "On évite ainsi de surajouter en réseau", explique Hugues Barthélémy. Le gros problème de cette mince portion de 60 mètres réside dans l'anarchie qui y prévaut lors des week-end notamment. L'anarchie de voitures mal garées devra cesser, sous peine d'amende. La sécurité de l'accès au lagon pour tout camion de secours y est primordial. Même si la largeur y est réduite, un mode doux sera joint à l'actuelle rue. Là aussi, la végétalisation viendra embellir des travaux qui dureront cinq mois. "Ils se feront par tranches. Lundi, on commence par la partie haute de la rue Ambroise Vollard. La partie qui mène au terrain pompiers sera la dernière", le temps peut-être de réajuster les éventuelles demandes, observe-t-il.

Le coût de ces travaux atteint 1,3 million d'euros. Quant à l'échangeur "coupe-gorge" de la Saline les Bains, un futur rond-point est déjà tracé sur la carte que pose sur son bureau le directeur aménagement de la SEM. Mais là, Hugues Barthélémy s'en remet à la commune: "Tamarun n'est plus compétent".

Saline les Bains : La route du lagon fait peau neuve
Lundi 19 Mars 2012 - 11:24
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1860 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales