Culture

Sakifo 2010, ça promet !

Le Sakifo 2010 aura lieu cette année du 4 au 8 août, à Saint-Pierre pour la troisième fois consécutives, avec des artistes plus exceptionnels les uns que les autres. Comme l'année dernière, quatre scènes sont prévues sur le front de mer et à Terre-Sainte. "Une programmation qui se veut fidèle à ce qu'on fait depuis six ans", nous assure Jérôme Galabert, organisateur de l'événement. Il ne nous a révélé qu'une partie de la programmation, de quoi nous allécher... Rock, blues, reggae, dancehall, il y en a pour tous les goûts.


Sakifo 2010, ça promet !
Pour les plus connus, Mathieu Chedid, dit "M", sera de la partie et fera l'ouverture du festival. De la pop rock qui détonne et qu'on chantonne. Son dernier album "Mister Mystère", un titre qui donne une idée de son aisance à jouer avec les mots. Renan Luce, dont le premier album, "Repenti", sorti en 2006, a eu un franc succès, est également de la fête et un autre invité de prestige.

Toujours dans la pop version rock, Jeanne Cherhal nous fera apprécier son dernier album : "Charade". Restons en France avec Bazbaz, de la pop soul un brun mélancolique d'un artiste autodidacte. Encore plus rock, de la punk rock avec Skip the use, un groupe avec une énergie scénique remarquable.

Côté hip-hop, vous pourrez apprécier le talentueux Oxmo Puccino, qui arrive à sa dixième année de carrière et cinq albums à son actif. Féfé, un ex du Saïn Supa Crew, qui se situe dans le hip-hop plutôt blues sera "une révélation du Sakifo 2010".

Nathalie Natiembé "ma faiblesse"

Basé sur du hip-hop jungle, True Live fait partie des nouveautés dont le genre est à classer dans le hip-hop éclectique. D'origine australienne, ce groupe est le "gros coup de cœur" de Jérôme Galabert. Restons du côté de l'Océanie avec Phoebe Killder, du rock alternatif qui est aussi une nouveauté.

De la pop, il y en aura également avec Féloche ,qu'il vous faut découvrir car atypique. N'oublions pas le rap avec la Britannique Speech Debelle et son album "Speech Therapy". Une jeune talent qualifiée "d'extrêmement touchante et aboutit", par Jérôme Galabert. Encore du rap mais version jazz, arrivant des Etats-Unis, avec Iswhat.

Pour ce qui est du local, il y aura Nathalie Natiembé, une habituée du rendez-vous, une incontournable vous dira Jérôme Galabert. Classée dans le maloya dub rock, la Réunionnaise est l'artiste fétiche du festival. "Elle est ma faiblesse", nous avoue l'organisateur. La grande artiste bien de chez nous parraine Alex, un jeune réunionnais lauréat du prix Alain Peters 2009, et qui présentera son album "Piton milé". René Lacaille, du maloya version blues, jouera des morceaux extrait de son dernier album "Cordéon Caméléon".

Davy Sicard, un vrai talent du maloya qu'on ne présente plus sera là, "un bel exemple de succès de la musique réunionnaise", insiste Jérôme Galabert. Ti Fock revient avec l'électro-maloya qui compose son dernier album "Ti Tiay". Ziskakan partagera son dernier album "Madagascar", lui qui prépare un gros projet de production avec le Sakifo...

Le dernier album de Steel Pulse en exclu

L'île sœur ne manque pas d'être présente  : Désiré François & Cassiya apporteront du bon séga comme on aime. La Grande Ile n'est pas en reste avec Mami Bastah, lauréat du prix musique de l'Océan Indien 2009, à classer dans la folk song.

De la folk mais version soul, ce sera avec Hindi Zahara.

Côté reggae, retrouvez le mythique groupe Steel Pulse. Le Sakifo aura par ailleurs la primeur du prochain album des britanniques. Vous apprécierez aussi Alborosie ou encore les Sud-africains Mix N Blend. Restons sur le continent africain avec Blick Bassy, du folk world camerounais et Mo Dj, un Malien qui manie l'afro-électro.

Du mento jamaïcain en veux-tu, en voilà, avec Gilzene and the blue Light Mento Band.

La 2ème partie de la programmation sera donnée le 6 avril prochain, date à laquelle les billets seront mis en vente.

feloche_la_vie_cajun.mp3 Feloche_La vie cajun.mp3  (6.66 Mo)


Vendredi 19 Mars 2010 - 17:18
Karine Maillot
Lu 5351 fois




1.Posté par Oui c'est sakifo ! le 19/03/2010 17:32
Michel Vergoz et le PS oui c'est SAKIFO pour diriger la Région !

2.Posté par Dyonisa le 19/03/2010 18:59
Et VERGES SAKIFOPA !!!

3.Posté par bertel le 19/03/2010 19:33
Quel est le montant des subventions publiques, donc de l'argent des contribuables, qui sera dédié à cette manifestation privée ?

Bertel de Vacoa


4.Posté par polémique Victore le 19/03/2010 19:38
A quand un événement dans ce genre mais gratuit?.....une vrai fête populaire et pas une machine à fric comme ce SAKIPROUTE......????

5.Posté par Margoz amér !! le 19/03/2010 21:55
BAZBAZ !!! rebelote !! konm in shïng-gom na pi lo gou !!

6.Posté par OPAK104 le 19/03/2010 23:22
Le Nord : mort! Saint-Denis : mortel!
Question hors culture G : Saint-Denis est-elle encore la capitale de la Réunion?
Le Sud a compris l'appel, les enjeux et la valeur de la route des tamarins pour la Réunion de demain. Une ville qui pense intelligent et voit loin. Le sud se développe, se met en place, redresse sa situation économique avec la route des tamarins : récupération du Sakifo, récupération du dipavali, animations nocturnes de la ville... C'est une ville vivante réactive, vivace, mathématicienne, et bientôt un prochain Zénith... Et de l'autre côté le Nord se transforme en steppe, en taïga, en zone désertique, la misère totale effroyable quoi en multipliant pénitence sur pénitence, carême sur carême pour transformer le Nord en zone "castique" : les cafs d'un côté, les malbars de l'autre côté avec toutes les nouveautés qu'on entend depuis quelques temps autour de ces 2 communautés. A 18h après la fermeture des commerces de la ville ,St Denis est déclarée zone morte, zone à danger : aucune animation, aucune vie nocturne. Donc une ville en proie à toutes déviances et errances. La menace est déjà là, sa progression peut être maîtrisée et repoussée. Au nom de tous les miens, au nom de la Réunion, ensemble sauvons notre capitale. Saint-Denis fout le camp! Dionysiens, dionysiennes disons-nous à l'extermination de notre Saint-Denis, du Nord qui n'est pas encore mort!

7.Posté par Gilles de la R.B. le 20/03/2010 01:16
Ah ! Il a un blème avec le pognon ce sac à dos en vacoa !

8.Posté par bertel le 20/03/2010 09:13
" 7.Posté par Gilles de la R.B. le 20/03/2010 01:16
Ah ! Il a un blème avec le pognon ce sac à dos en vacoa ! "


Amusant qu'une telle question vous dérange !

Le sac à dos en vacoa vous dit qu'il ne sert à rien de dénoncer les gaspillages de l'argent public par certains politiques qui confondent portefeuille et mandat si c'est pour faire organiser par des privés des manifestations payantes avec de l'argent public.

Le sac à dos en vacoa vous dirait également autre chose mais son éducation ne le lui permet pas.

Bertel de Vacoa

9.Posté par Anonyme le 20/03/2010 09:59
Pour répondre à bertel de vacoa, la ville de saint-pierre met au moins 150 000€ de subvention pour le soutien de la manifestation. Si on y ajoute les moyens logistiques et humains, ce chiffre doit facilement doubler.
Mais plus que l'argent public investit pour soutenir cette manifestation (investissement qui peut encore se comprendre : retombées économiques sur la ville, contribue au rayonnement de la ville...etc.), le plus scandaleux c'est l'attitude de l'organisateur vis-à-vis, d'une part, des agents et cadres de la collectivité qui travaillent en lien avec son équipe ("tous des cons") et, d'autre part, vis-à-vis du possible apport social de sa manifestation sur les quartiers de la ville et, en particulier, Ravine Blanche.

10.Posté par Gilles de la R.B. le 20/03/2010 10:12
Ah ! Susceptible, ombrageux, la culture annéantie, les cellules de base du tissu nerveux endommagées, incapable de recevoir, d'analyser et de produire des informations pour ce vieux sac à dos en vacoa.

11.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/03/2010 10:56
la subvention doit intégrer la valeur des mises à disposition de personnel, ainsi que la logistique...

12.Posté par job le 20/03/2010 11:35
UNE PROGRAMMATION DE DEJANTES POUR UN PUBLIC NON REUNIONNAIS. IGNORE TOUT CE QUI SE PASSE DANS LA ZONE OCEAN INDIEN, TJS LES MEMES COPAINS ET COPINES QUE L'ON PRODUIT ET DONT ON VEUT NOUS IMPOSER LE STYLE. .. ON SE FOU DE NOUS

13.Posté par Anonyme le 20/03/2010 11:48
11.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/03/2010 10:56
la subvention doit intégrer la valeur des mises à disposition de personnel, ainsi que la logistique...


Ce n'est pas le cas de toute évidence. Je vous renvoie à la lecture des rapports du conseil municipal de Saint-Pierre concernant les subventions aux manifestations culturelles : Sakifo, Dipavali, Fête des lanternes...etc.

14.Posté par Mike le 20/03/2010 11:55
réponse a Job, enfin une programmation un peu moins blackmuzik, la réunion est francaise et pas africaine! dsl mais le regae, dancehall, rap dans 95% des concert a la réunion ca suffit!!

15.Posté par francis le 20/03/2010 11:58
mais queske je fou a st denis moi? cherche appart a st pierre de toute urgence! enfin une ville qui vit à la réunion

16.Posté par grangaga le 20/03/2010 12:36
Po Opak 104

Apel sa "Baraswa "

La mer' y déroul' an voul'voul'
Y kraz' son gro vagu' si la digu'
Bouguinvil' y anraz' té ti bougu'
Y amar' pié coco ek' zépigu'

Sou lé zié zamouré- y promènn'- y promèss'- y sermand'

Gran somiz' rouvèr' an far-far
Trwa koulèr' y parad' si boulvar'
Kan kanon ek' barblé y anbar'
Déryèr' l'mir' lo band' ta mal'kanar'

Sou lé zié Réyoné- y promènn'- y promèss'- y sermand'


17.Posté par bertel le 20/03/2010 18:31
9.Posté par Anonyme le 20/03/2010 09:59
Pour répondre à bertel de vacoa, la ville de saint-pierre met au moins 150 000€ de subvention pour le soutien de la manifestation. Si on y ajoute les moyens logistiques et humains, ce chiffre doit facilement doubler.


Je sais ! Je sais ... comme disait l'autre mais je répugne à voir tant d'argent public alloué à des comiques qui n'ont d'autre profession que de collecter les fonds publics... pour vivre... et bien vivre !

Minable que tout cela !

Bertel de Vacoa

18.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/03/2010 20:49
si ce n'est pas le cas, il appartient à certaines administrations dites de "contrôle" de faire leur boulot..

19.Posté par jiss le 20/03/2010 20:49
Que tous les grincheux et les donneurs de leçons se mobilisent pour organiser un évenement musical de ce calibre et on pourra enfin vous prendre au sérieux. Vive le SAKIFO même si tout n'est pas parfait.

20.Posté par dionysienne le 20/03/2010 22:46
6.Posté par OPAK104 le 19/03/2010 23:22

mais que racontes tu ???? st denis ville morte oui, elle l'a toujours été. Je suis certaine qu'avec le Maire que l'on a, dans 4 ans, tout cela ne sera qu'un mauvais souvenir. alors continue à critiquer, mais c'est un enjeu majeur de la politique du Maire, il l'a promis, j'y crois.... de toute façon, on jugera dans 4 ans.
et puis st Pierre, je te dis pas le nombre de personne qui est mécontente du boucan, st pierre vit oui, mais à quel prix ......

21.Posté par habitants de st pierre le 20/03/2010 22:48
je vous dis pas comme j'aurais aimé que le sakifo reste à st leu, c'est un bordel monstre durant tout le temps du sakifo dans la ville, et les commercants, les restaurants, les hoteliers n'en profitent même pas, c'est scandaleux...
juste une bonne pub pour les politiciens, mais rien de plus

22.Posté par femme de l'ouest le 20/03/2010 22:52
ouais, cherche un appart à st Pierre, oublies pas de cherche un boulot aussi !!! ça sera moins drole !

23.Posté par Pipoteur le 21/03/2010 11:41
Tous las ans la même rangaine: Sakifo machine à fric, pas pour les réunionnais!
Mais force est de constater que tous les ans toujours plus de monde fréquente ce festival.
Et comme d'habitude trop cher, fo lé gratuite. Vous avez vu où qu'un festival est gratuit. En métropole tous les festivals sont payants et c'est gage de qualité.
La gratuité n'existe pas, il y a toujours qqu'un qui paye: si ce n'est pas directement c'est par le biais des impôts.
Je ne suis pas fan de Galabert mais force est de constater que lui au moins il crée une animation qui peut sortir un moment les réunionnais du fénoir culturel dans lequel ils sont: ségas en dessous du niveau de la ceinture, star académie et j'en passe bolywwod. Et d'ailleurs pour ces conneries les pauvres sont prêts à claquer 50€ sans trouver ça trop cher. Le Sakifo c'est 20€ (de mémoire) pour 2 concerts.

24.Posté par jank son le 22/03/2010 15:13
reponse au post 4
[A quand un événement dans ce genre mais gratuit?.....une vrai fête populaire et pas une machine à fric comme ce SAKIPROUTE......????

é bien toute proportion financière gardée vien voir les nuits du piton à St joseph en décembre. ( na tou sa ka yinm ) nou lé réioné:
séga, maloya, reggae, musiques créoles du mondes. nout bann kulture a nous . notre vie de tous les jours pas la culture bien pensante vevant de zoréillie.
une culture subventionnée à outrance par les bobos de tous bord que l'on nous sert toujours les jours jours en guise de prozac culturel.


25.Posté par M.B. le 22/03/2010 17:27
Assez de la culture à ce prix!!!

26.Posté par OPAK104 le 26/03/2010 20:30
Message au post.16"Grangaga"
Dommage plus de Zénith, plus de MCUR sur Saint Denis pour votre zoli p'tit romance et pour qu'on puisse reconnaître votre talent de compositeur et d'artiste mais il reste une dernière solution : le Barachois, vous pourrez pourquoi pas la présenter dans le cadre des animations podium ou lors du marché de nuit . Sincèrement je ne blague pas , c'est bien écrit vous avez tort de ne pas le proposer à un studio, je vous encourage dans cette voie et vous souhaite bonne chance. Merci.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales