Société

Saison des pluies déficitaire: Appel à une utilisation plus économe de l’eau


Saison des pluies déficitaire: Appel à une utilisation plus économe de l’eau
L’état des ressources en eau est en baisse sur l’ensemble du département pour la saison des pluies 2015-2016. Au vu de la situation déficitaire, le Comité Sécheresse réuni ce mardi appelle à "la vigilance l’ensemble des acteurs en charge de la distribution de l’eau et sensibiliser les Réunionnais à cette situation"

Durant son bilan de la situation hydrologique et météorologique, il a démontré que la saison est déficitaire d’environ  12 %  par rapport à la moyenne 1981-2016 avec de "fortes disparités entre, d'une part, l’Est et le Nord fortement déficitaires et, d'autre part, le reste du département proche de la normale, voire excédentaire sur la pointe Nord-Ouest et le littoral du Sud"

Si la région Sud a bénéficié d’un début d’hiver bien arrosé, les déficits se sont accumulés en juillet-août. A l'inverse, le Nord et l’Est le début d’hiver austral a été déficitaire, tandis que les mois de juillet et août ont été bien arrosés. La région Ouest est quant à elle fortement déficitaire depuis avril. 

Les précipitions du mois de juillet qui ont permis d’améliorer ponctuellement l’état de la ressource superficielle et souterraine s’estompent, note le comité qui a observé une baisse des ressources en eau pour le mois de septembre. "Certains aquifères des secteurs Nord et Est ont déjà atteint les seuils d’alerte". 

Une situation qui alerte d’autant que les deux prochains mois sont statistiquement les moins arrosés de l’année.  Des perturbations dans la distribution d'eau, et l’accentuation des difficultés actuelles dans les hauts de certaines communes (Saint-Denis, La Possession et l’Entre-Deux), sont à craindre en l'absence de nouvelles précipitations conséquentes, ou en cas d'incidents sur les réseaux.

Les communes libres de prendre des mesures plus restrictives
 
Bien qu’il y ait des signaux d’alerte, le comité a considéré qu'il n’y avait pas lieu de mettre en œuvre des mesures générales, intercommunales ou départementales, de restriction des usages de l’eau mais a souhaité appeler à la vigilance l’ensemble des acteurs en charge de la distribution de l’eau et sensibiliser les Réunionnais à cette situation. 

"Il est rappelé que chaque collectivité, peut, en fonction de la situation particulière de son territoire, être amenée à prendre des mesures de restriction des usages adaptées à la situation locale, le cas échéant.

En cette période inter-cyclonique sèche, il semble nécessaire de rappeler le respect des mesures de précaution suivantes :

- signaler en temps réel les perturbations d’alimentation et les fermetures de réseaux susceptibles d’être utilisés par les services de secours et de lutte contre l’incendie,

- favoriser les techniques d’irrigation économe en eau,

- maintenir une vigilance particulière sur les aquifères sensibles, et adapter leur exploitation en fonction de l’évolution de la salinité.

Il est conseillé, en cette période inter-cyclonique sèche, d’avoir une utilisation la plus économe possible de l’eau, aussi bien pour les particuliers que les collectivités grandes consommatrices.

Compte tenu de la situation particulièrement déficitaire des hauts de l’Ouest, et des conséquences déjà observées pour les agriculteurs, des mesures adaptées doivent être mises en place pour anticiper l’accroissement des difficultés à venir aussi bien en termes d’alimentation en eau que d’approvisionnement en fourrage, permettant de pallier la diminution de la ressource et répondre aux besoins des éleveurs, voire la défense contre l’incendie.

S’agissant du risque incendie, cette période sèche est propice aux départs de feux, il est nécessaire de rappeler que les pratiques de brûlage de végétaux coupés et d’écobuage sont interdites par arrêté préfectoral en date du 27 juin 2013, portant règlement permanent de l’emploi du feu dans le département de La Réunion, notamment en période à risque, soit du 15 août au 15 janvier.

L’évolution de la situation sera suivie dans les prochaines semaines et le Comité Sécheresse sera réuni fin octobre pour un nouveau point de la situation". 
Mardi 27 Septembre 2016 - 17:24
Lu 2103 fois




1.Posté par Thierry le 27/09/2016 21:07
Pour le sud, de qui se moque-t-on ?

Rendez-nous notre eau ? Avec toutes les pluies qui sont tombées !

2.Posté par Veridik le 27/09/2016 21:10 (depuis mobile)
Grosse foutaise... Faut commencer par arrêter d''arroser le gazon dans les ronds points

3.Posté par DOGOUNET le 27/09/2016 21:22
Lo fé per kouyon habituel... Tant qu'il y a de la bonne bibine à la bout' hic, il n'y a rien à craindre !

4.Posté par foutage de gueule le 27/09/2016 21:41
y a qu'à voir dans certaines villes comme à Saint Pierre où l'eau qui coute la peau des fesses à traiter et acheminer ...... est gaspillée dans les jeux d'eau.

D'un côté faut économiser l'eau, de l'autre on gaspille et on fait payer très cher les clients

CONCLUSION: le Reunionnais pleure su freedom mais lu laisse les zélus GASPILLER et il accepte de PAYER de PLUS en PLUS CHER pour le gaspillage????????

5.Posté par max le 27/09/2016 23:17
Le moment est venu, pour commencer à construire de grande retenue d'eau dans nos rivière afin de stocker tout l eau qui descend à la mer.
A des fins économiques, touristiques et environnementaux.

6.Posté par titi974 le 28/09/2016 07:42
L' Est fortement déficitaire ? Avec toutes les pluies qui sont tombées il faudrait peut être commencer à réfléchir à récupérer toute l'eau qui descend des hauts et qui va se jeter dans la mer via par exemple la rivière des marsouins ......car dans le cas présent il pourrait pleuvoir 300 Jours par ans que l'on serait toujours déficitaire !!!

7.Posté par Djemael le 28/09/2016 08:14
Le moment est surtout venu aux entreprises qui exploitent l'eau de lancer la restauration du réseau faut voir la quantité d'eau rejetée en pleine nature a cause des installation vétuste (les conduits d'eau sont pourrie rouillé, troué, l'eau part au goutte a goutte et même parfois en géser) Alors me dire a moi de laisser creuver tout mes arbres pour économiser l'eau y en a qui plane.

8.Posté par noe le 28/09/2016 10:48
Je n'ai pas besoin d'eau , j'ai mon champagne et mes bières en cas de soif extrême !

9.Posté par missBoudin le 28/09/2016 12:01
Et bien merci de nous prévenir qu'on entre dans la période ou on prive les créoles pauvres de l'eau du robinet pour que certaines personnes très riches qui vivent dans les zones les plus sèches de l'île puissent remplir leurs piscines... laver leurs audi................... :)
Liberté égalité fraternité.......... quand tu nous tient!


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales