Société

Saison cyclonique 2017-2018 : Entre 7 et 10 systèmes selon Météo France

Mardi 14 Novembre 2017 - 14:34

Météo France rend compte de ses prévisions pour la saison cyclonique à venir. Le nombre de cyclones ne devrait pas être exceptionnel.


Selon le scénario le plus probable retenu par les services de Météo France, l'activité de la prochaine saison cyclonique s'annonce plutôt inférieure à la normale, ou proche de la normale, sur l'ensemble du bassin cyclonique du Sud-Ouest de l'océan Indien. Concrètement, Météo France estime avec une probabilité de 70% que la saison connaisse entre 7 et 10 systèmes (tempêtes et cyclones), dont la moitié (entre 3 et 5) pourrait atteindre le stade de cyclone tropical.

Il apparaît également vraisemblable que cette activité cyclonique se concentre plutôt dans la moitié Ouest du bassin, où se trouvent l'essentiel des terres habitées.

Les prévisionnistes estiment que, pour la saison cyclonique 2017-2018, il y a une probabilité de 50% de connaître une activité inférieure à la normale, une probabilité de 40% pour que l'activité cyclonique soit proche de la normale et une probabilité de seulement 10% de connaître une saison finalement plus active que la normale. 

Même une saison peu active peut être source de dégâts majeurs 

"On rappelle que la valeur climatologique du nombre de systèmes par saison est à 10 sur le Sud-Ouest de l'océan Indien. Dans un contexte météorologique attendu globalement sec et peu favorable à l’activité cyclonique sur la moitié Est du bassin mais plus propice à l’activité perturbée sur la moitié Ouest (celle qui contient les terres habitées), on peut s’attendre à une activité cyclonique qui devrait être préférentiellement localisée sur la moitié Ouest du bassin au détriment de la moitié Est", ajoute Météo France ce mardi.

Les trajectoires devraient être majoritairement de type parabolique (déplacement initial vers l’ouest puis recourbement graduel vers le sud puis le sud-est). Une tendance plus méridienne (trajectoire orientée vers le sud) est possible pour les systèmes se développant sur l’extrême Ouest de l’océan Indien ou le canal du Mozambique.

Météo France insiste sur le fait que ces prévisions ne présagent rien de l’impact éventuel d'un cyclone sur un territoire particulier de la zone. "Parce qu’il suffit d’un seul système pour connaître un impact pouvant être catastrophique, même une saison peu active peut être source de dégâts majeurs. Il convient donc de mettre en œuvre dès à présent et comme chaque année, les précautions d’usage de début de saison cyclonique."


Ci-dessus, anomalies standardisées prévues de contenu intégré en vapeur d’eau (TCWV = Total Column Water Vapour) pour la période de janvier à mars 2018. Ces anomalies sont prévues par le système de prévision saisonnière du centre européen. En rouge, les zones anormalement humides et en bleu les zones anormalement sèches. Source : Météo-France à partir des sorties du modèle de prévision saisonnière du centre européen. Ces éléments de contexte seront à nouveau discutés à la fin janvier lors du bulletin de mi- parcours qui s'attachera à ré-évaluer l'activité globale de la saison à la lumière de ce qui s'est déjà passé et en anticipant l'activité de la seconde partie de saison
Ci-dessus, anomalies standardisées prévues de contenu intégré en vapeur d’eau (TCWV = Total Column Water Vapour) pour la période de janvier à mars 2018. Ces anomalies sont prévues par le système de prévision saisonnière du centre européen. En rouge, les zones anormalement humides et en bleu les zones anormalement sèches. Source : Météo-France à partir des sorties du modèle de prévision saisonnière du centre européen. Ces éléments de contexte seront à nouveau discutés à la fin janvier lors du bulletin de mi- parcours qui s'attachera à ré-évaluer l'activité globale de la saison à la lumière de ce qui s'est déjà passé et en anticipant l'activité de la seconde partie de saison
LG
Lu 6908 fois



1.Posté par DOGOUNET le 14/11/2017 15:03

Ce n'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut la fermer. En ces temps du paraître à tout prix, notre phillipulus C, le faux prophète frustré (merci à tintin et l'étoile mystèrieuse) et ses dalons en remettent une couche...stratosphérique !.La lang na poin le zo chez nos grenouillards du Chaudron. Au fait, c'est quoi la normale (d'avant ou pendant le changement climatique) ?

2.Posté par pffff le 14/11/2017 16:13

météo france a sorti sa boule de cristal....!

3.Posté par Samwinsa le 14/11/2017 16:58 (depuis mobile)

Fé la météo po le lendemain zot lé au bout, et là i rode po di aou combien cyclones nora su l'année.
Trop fort!

4.Posté par deneration le 14/11/2017 18:07

il vient de tomber 1/4 de mètre (240mm) à Saint Jo, sans aucune alerte météo, peut on avoir confiance en météo France?

5.Posté par Jeff le 15/11/2017 07:34

Depuis le jeudi avant le WE la pas arrêter dire fortes pluie à partir de dimanche.
Na point télé koué.

6.Posté par roro 61 le 15/11/2017 15:33

A Jeff le 15/11/2017 07:34 ,Ben oui ce que tu dis ; les internautes néna plus la couillonisse dans la tete . Je viens de consulter météo reunion et elle annonce des averses sur St Joseph . Certains internautes ne savent pas se servir de leur Pc : sauf pour jouer et raconter des conneries .

7.Posté par roro 61 le 15/11/2017 15:56

Sur Zinfo 974 d'aujourd'hui il ya un article sur les fortes pluies et meme sur Zinfo d'hier , changer de lunettes et arretez de critiquer , ou faites vous greffer un cerveau qui fonctionne bien .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 13:37 La route du littoral ouverte à la circulation