Faits-divers

Sainte-Marie: Un gendarme met fin à ses jours


Un gendarme d'une quarantaine s'est donné la mort ce mercredi après-midi dans son logement de fonction. Seul au moment des faits, le militaire aurait retourné son arme de service contre lui selon Réunion1ère qui précise que le gendarme d'origine réunionnaise devait être muté prochainement.

Ce drame est survenu dans les logements de fonction jouxtant la brigade territoriale de Sainte-Marie. Les enquêteurs ont mené des constations sur place jusqu'en début de soirée. Le procureur de la République s'est également rendu sur les lieux.
Mercredi 29 Juin 2016 - 19:10
Lu 12806 fois




1.Posté par Eno le 29/06/2016 19:31
Triste et regrettable !
Trop de pression des gradés ? séparation ?
Qu'il repose en paix !

2.Posté par Lepresse le 29/06/2016 19:46 (depuis mobile)
Il a sûrement eu un coup de blues...avec son affectation prochaine en Métropole...et on peut le comprendre devant le bordel récurrent dans l'hexagone...

3.Posté par Damned ! le 29/06/2016 19:49
Attendons le compte-rendu du Dr Eno2016 allias noe

4.Posté par pipo le 29/06/2016 20:41
c'est un suicide regrettable certes mais un suicide comme un autre...!

5.Posté par TD le 29/06/2016 19:33
c triste et beaucoup de courage a la famille..

6.Posté par bonnemémoire le 29/06/2016 22:06
4
C'est un commentaire infect comme sont infectes bien des choses que charrie un caniveau .

7.Posté par La vérité vraie... le 29/06/2016 22:08
Voilà, l’État colonial seul responsable ? Peu importe au final, la vie d'un jeune homme est perdue et le grand remplacement de nos enfants se poursuit. Mon soutien le plus entier aux parents.
Beaucoup de tristesse en lisant cet article...surtout quand on repense à l'article de ce matin sur ceux qui vont rester après leur affectation soit-disant "temporaire". Qu'ils profitent bien du soleil de l'île et des jolies jeunes filles !

8.Posté par pomlpar le 29/06/2016 20:49
Un réunionnais qui était muté en France .. Pas tout compris la ?? Et ces 15 policiers qui sont rester a la réunion ?? Bref repose en paix !

9.Posté par Paul le 29/06/2016 22:56
C'est triste, condoléances à sa famille.
Il y a plus de 10.000 suicides en France. La prise en charge psychologique n'existe que sur le papier. Il n' y a pas de politique de santé publique pour prévenir le suicide.
Pour les 3599 tués sur la route nous avons pléthore de dépenses publique. Cherchez l'erreur.

10.Posté par loyada le 30/06/2016 00:17
4.Posté par pipo***idem comme : quand on est con , et bien, on le reste

11.Posté par loyada le 30/06/2016 00:19
bien triste , mais les commentaires n avancent que des suggestions, rien de prouvé ds ces commentaires , silence de rigueur

12.Posté par unbrigadier le 30/06/2016 04:59
Je ne connaissais pas ce collègue mais je connais les avantages et inconvénients de ce métier et la pression qu'on peut supporter en l'exercant : paix à ton âme camarade...................

Condoléances et courage à la famille et aux autres camarades de ce militaire de cette brigade de gendarmerie.

13.Posté par Mittchijossarkland le 30/06/2016 05:25
Pendant que certains se suicident d'autres sont égorgés, sont victimes d'ultra gauchistes fachos.
La france est en perdition.

14.Posté par Pas évident le 30/06/2016 06:48
7.Posté par Paul le 29/06/2016 22:56

Sans défendre qui que ce soit, il faut rappeler que les chiffres des morts sur la route ont très largement baissé. Par le passé, le nombre de morts était très important:

http://www.securite-routiere.gouv.fr/medias/espace-presse/publications-presse/1972-2012-les-francais-et-la-securite-routiere-40-annees-de-route-commune://

"En 1972, on déplorait 18 034 décès sur nos routes et 386 874 blessés. En 2011, 3 963 personnes ont été tuées et 81 251 personnes ont été blessées1"

Donc il faut rester vigilant, sinon, les chiffres remonteront vite et dépasseront les 10 000 morts.

D'autre part, c'est "légèrement" plus facile, j'imagine, d'agir sur les routes où le nombre des causes d'accidents sont limitées que pour les suicides: comment agir surtout par anticipation (presque par divination?), auprès de qui, sur quelles causes, ...?

Enfin, un mort ou blessé sur route doit peut-être coûter plus cher à la société en général (eh oui, c'est horrible de parler comme ça, mais pour autant, il faut l'envisager): dégâts matériels, séquelles physiques pour les autre personnes blessées avec rentes à vie parfois à payer, etc

Alors qu'un suicidé, ça ne coûte presque rien à la société, hormis s'il a une famille. Et encore.

Ceci explique peut-être cela.

Ceci étant, j'ignore ce que l'on fait pour prévenir les suicides en France. C'est peut-être insuffisant. Et vous avez peut-être raison.

15.Posté par KHALED le 30/06/2016 06:50
Et voilà ! La grande muette restera muette ! Un serviteur de l'Etat a mis fin à ses jours. En 2914, environ 80 gendarmes et policiers ont agi de même ! Il y a donc bien un problème ! On n'est pas chez Orange là, là ou le management a conduit à de nombreux suicides également ! Là, le patron, c'est l'Etat !
En tous cas, REPOSE EN PAIX, camarade ! Condoléances à sa famille !

16.Posté par marche blanche le 30/06/2016 07:07
tiens? cazeneuve, valls et sarkozy ne montent pas de marche blanche?

pourtant en 2015 ce sont 25 gendarmes et 45 policiers qui se sont suicidé , 22 + 55 en 2014. Une hécatombe qui surpasse daesh.

17.Posté par titi974 le 30/06/2016 08:06
Dans un premier temps toutes nos condoléances à sa famille et amis .Il est dommage que comme d'habitude certains tirent des conclusions sans ne rien connaître de la vie et des causes qui ont pus pousser ce gendarme à cette extrémité .

18.Posté par Tanguy47 le 30/06/2016 09:42
Triste fin , malheureusement trop de suicide chez les Policiers et les Gendarmes qui exercent un métier très périlleux et à haut risque par les temps qui courent;

19.Posté par kld le 30/06/2016 15:10
rip.

20.Posté par Pamphlétaire le 30/06/2016 17:35
Condoléances à sa famille. C'est atroce pour les membres de sa famille et de ses amis car le métier de gendarme ou de policier est devenu difficile et souvent mal compris. Quand on voit sur les routes, au bord des routes ou qu'on se fait intercepter par les gendarmes ou policiers, on peste après eux. Quand ils ne sont pas encore arrivés sur les lieux d'un accident où un embouteillage s'est formé, on peste après eux. Quand ils arrivent sur une bagarre entre clans, il n'est pas rare qu'ils soient pris à partie par les belligérants. Comme les leçons de morale données dans les foyers ont totalement disparu, les policiers et gendarmes sont pris à partie par des adolescents de plus un plus jeunes pour ne pas dire par des enfants. Et pourtant, si on laisse le crime payer, la société ne peut plus fonctionner et on dira encore que c'est la faute aux policiers et gendarmes.

21.Posté par cloé le 01/07/2016 12:52
poste 4 un peu de respect pour les familles et amis


22.Posté par entre soi le 02/07/2016 10:23
Pendant que certains se suicident, d'autres sous contrats sont fidélisés.
Stop à l'hypocrisie.
Condoléances à son épouse, ses enfants, ses proches, amis et collègues.

23.Posté par grivault-laisne le 04/07/2016 13:49
bonjour,

si terrible que cela de se retrouver muté en France?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales