Faits-divers

Sainte-Clotilde: Un enseignant accusé d'attouchements sexuels sur des élèves


Sainte-Clotilde: Un enseignant accusé d'attouchements sexuels sur des élèves
Un enseignant de 28 ans qui intervenait pour des cours d'informatique est accusé par plusieurs parents d'élèves de l'école des Badamiers à Sainte-Clotilde d'attouchements sexuels sur plusieurs fillettes.

Une première jeune fille de 7 ans aurait alerté ses parents avant que d'autres cas ne soient révélés. L'homme a été mis à pied et une enquête débute.

L'enseignant intervenait également dans un collège de Sainte-Clotilde.
Mardi 28 Mai 2013 - 08:00
Lu 3217 fois




1.Posté par DEBOUT CITOYENS le 28/05/2013 08:16
Infâme personnage que ce monsieur! Nous espérons des mesures fermes tant de la part de la justice que de la part du rectorat si cela était avéré! Ce monsieur a t-il eu un passé similaire ailleurs? Dans un autre DOM, en métropole? Et si oui est ce que l'administration a été au courant? Il n'y a pas que dans l'église que l'on déplace les brebis galeuses ailleurs, la transhumance des vaches folles...

2.Posté par WQS le 28/05/2013 10:18
C'est difficile mais il faut mettre les petits en garde contre des comportements inappropriés que des adultes peuvent avoir avec eux , sans leur inculquer une quelconque méfiance généralisée bien sûr.

Le respect de leur corps qui n'appartient qu'à eux est le principe de base. Leur apprendre à parler sans crainte avec leur parents ou même leur enseignant de ce qui leur parait anormal est primordial.

Il faut effectivement rechercher d'éventuels antécédents chez cet enseignant pour voir si on n'aurait pas récupéré un récidiviste , et surtout , il faudrait veiller à le retirer de tout contact avec des enfants pour le restant de ses jours après qu'il aura été condamné si sa culpabilité est établie.

3.Posté par zbob le 28/05/2013 10:24
à post 1:
Juste une remarque: ce monsieur est-il vraiment enseignant ou bien intervenant du style contrat aidé ? ce qui n'enlève rien à la gravité de ses actes s'ils sont avérés.
Par qui a-t-il été recruté ? sur quels critères?...

4.Posté par L'Ardéchoise le 28/05/2013 12:14
A 3 : propos nul et non avenu !
Ce qui importe, c'est que c'est un adulte qui s'en prend à des enfants.
Que crois-tu, que les enseignants avant d'être titularisés, font l'objet d'une enquête de moralité ?
Que nenni ! Les concours ne comportent pas non plus des épreuves qui pourraient dévoiler des attitudes tendancieuses, que je sache...
Que ce soit dans les enseignants comme dans les divers intervenants extérieurs à l'EN, il y a hélas des brebis galeuses, et quel que soit leur statut, il faut les poursuivre et interdire, comme l'écrit WQS, tout contact avec les enfants.

MAIS il faut que les faits soient avérés par une enquête sérieuse et que la culpabilité soit établie, avant de crier haro sur le baudet.
N'oublions pas qu'il y a déjà eu des précédents de mensonges d'enfants et que des vies d'adultes innocents ont été détruites par des affaire de ce genre.
Alors "wait and see" et laissons la justice faire son travail !

WQS, rien à voir avec ce sujet, peut-être qu'on a aussi oublié Higelin ?
...

5.Posté par infante le 28/05/2013 13:51
il suit certaienement monseigneur dans la quete de sa foi

6.Posté par chikun le 28/05/2013 17:05
Plus forts que les curés, les enseignants !!!!!!!! Dans ces mondes très fermés qui vivent de notre fric la loi du silence prime ...de vie chère (rires).Tous nous sortent les mêmes sornettes : nous voulons le bonheur de nos enfants, Il est temps de faire le ménage et de mettre au pas ces institutions réactionnaires. Halte au non licenciement des fonctionnaires et des curés.

7.Posté par WQS le 28/05/2013 18:46
4

Bien évidemment !
(celle en lien colle bien au sujet...)

8.Posté par Woody Wood le 28/05/2013 20:48
Il a de la chance que ce ne soit pas du coté de notre école.....il aurait beaucoup de soucis à se faire.
J'éspère que ce sordide personnage prendra BIEN PLUS qu'un simple procès.

9.Posté par Glandeur de Première. le 29/05/2013 09:47
Quelque chose m'échappe.
Des cours d'informatique dès l'âge de 7 ans. Est-ce possible. Pouvez-vous me répondre

10.Posté par L'Ardéchoise le 29/05/2013 11:00
A 9 : en prévision du B2i (Brevet informatique et internet).
Ce "brevet" a trois niveaux :, primaire, collège et lycée et fait l'objet de référentiels pour l'acquisition de compétences adaptées à ces niveaux.
En primaire, ce B2i doit être validé avant la fin du CM2.
Il peut sembler étrange que l'on y entraîne déjà les enfants de 7 ans, mais les écoles ne sont souvent pourvues que de peu de matériel, les classes surchargées, il faut faire un planning d'occupation de la salle informatique sur les heures de présence des enfants.
Chaque école gère à sa façon, mais souvent, les enfants sont 2 devant un ordi, en demi-groupe : un groupe reste avec l'enseignant pendant que l'autre pratique avec la plupart du temps un intervenant extérieur ou un contrat aidé maîtrisant l'outil informatique.
Satisfait de la réponse ?
...

11.Posté par noe le 29/05/2013 11:26
C'est dégueux!
Si ça se passe comme ça dans une école , alors mise à pieds rapidement pour enquête poussée ...mais attention , les enfants actuels avec "Titeuf" en lecture , ça peut raconter n'importe quoi !

Le corps enseignant n'a pas besoin d'une énième affaire de ce genre comme pour nos curés ! Les profs sont sérieux à la Réunion !

12.Posté par Mclain le 29/05/2013 13:16 (depuis mobile)
Attention à ne pas faire de confusion : il s''agit d''un intervenant et non d''un professeur fonctionnaire!

13.Posté par Glandeur de Première. le 29/05/2013 15:54
A 10. Je n'ai rien compris. Des enfants sont livrés à eux mêmes assis devant un ordinateur ? C'est pas normal ça !

14.Posté par L'Ardéchoise le 29/05/2013 19:39
Tu fais exprès, ou quoi ?
Les enfants ne sont pas livrés à eux-mêmes puisqu'il y a un adulte dans la salle (intervenant ou enseignant) qui passe sans cesse de l'un à l'autre afin de vérifier que les consignes sont respectées, que les enfants réalisent le travail demandé et pour éventuellement leur donner un "coup de main"...
(je n'osais pas la faire, celle-là, mais tant pis, je n'ai pas pu m'en empêcher).
...

15.Posté par Glandeur de Première. le 30/05/2013 10:55
Ah bon d'accord !
Moi, l'école, c'était le porte plume, les pleins et les déliés, et le buvard sous la paume de la main.
Je te prie de m'excuser.

16.Posté par L'Ardéchoise le 30/05/2013 11:29
A 15 : tu n'avais pas besoin de t'excuser.
Tu sais, moi aussi j'ai connu le porte-plume, les lignes entières de minuscules ou de majuscules en pleins et déliés, le buvard, la blouse, le calcul mental sur l'ardoise avec une craie etc...
J'ai eu un mal de chien à me mettre à l'ordi, mais l'évolution du métier d'enseignant m'y a obligée.
N'empêche que ça n'a pas cette odeur d'encre si particulière, mais au moins, on ne s'en met pas plein les mains !
...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales