Social

Saint-Pierre : Virapoullé expose son amendement bagasse aux jeunes agriculteurs

Le sénateur Jean-Paul Virapoullé a rencontré les membres du CDJA (Comité départemental des jeunes agriculteurs) à la balance des Casernes à Saint-Pierre, ce matin, afin de faire un point sur l'amendement lié à la biomasse et au nouveau prix de la bagasse. En effet, le parlementaire du Palais du Luxembourg souhaite que les agriculteurs s'unissent afin qu'un prix convenable soit fixé pour la bagasse.


Jean-Paul Virapoullé est allé à la rencontre des jeunes agriculteurs ce matin à Saint-Pierre. Le sénateur est venu présenter son amendement concernant la revalorisation du prix de l’énergie issue de la bagasse, la fibre résiduelle restant après extraction du sucre aux jeunes agriculteur. Pour le parlementaire réunionnais, il était nécessaire de "faire la transparence et de parler de l'avenir...".

Après avoir effectué un rapide survol des origines de l'amendement en relation avec l'obtention d'un meilleur prix pour la bagasse locale, le sénateur réunionnais s'est penché sur la tendance actuelle du développement durable et des énergies. Par ailleurs, la convention canne n'a pas été occultée du débat.

Pour la profession, les dates de 2013 et de 2014 sont importantes puisque l'Etat ne pourra plus intervenir sur la fixation du prix du quintal du sucre. Jean-Paul Virapoullé n'a pas manqué de souligner aux jeunes agriculteurs l'importance de cette échéance et par là même de l'amendement voté à l'unanimité au Sénat.

A l'heure actuelle, deux combats sur trois restent à mener. Il s'agit de l'arrêté qui fixera la prix de la nouvelle bagasse issue des nouvelles variétés de cannes à sucre (plus 30% de bagasse) et de la répartition des résultats entre planteurs et usiniers. C'est pourquoi l'ancien maire de Saint-André à appelé au rassemblement et à l'unité des agriculteurs pour les trois prochains mois.

Le sauvetage de la filière canne a aussi été largement avancé avant que les agriculteurs présents n'interrogent le parlementaire sur des problèmes spécifiques comme le "monopole" des Coopératives sur le prix de l'engrais; un prix bien trop élevé pour un engrais d'origine mauricienne selon la profession...

Le combat n'est donc pas encore gagné et Jean-Paul Virapoullé n'a pas manqué de le rappeler aux agriculteurs présent.

Saint-Pierre : Virapoullé expose son amendement bagasse aux jeunes agriculteurs
Lundi 23 Mars 2009 - 10:30
Ludovic Robert
Lu 1344 fois




1.Posté par Maggie TARH-PLANE le 23/03/2009 11:50
Oté ben Jean-Paul !! Tu bosses en freelance désormais ??! T'as carrément raison dékoneur : Internet c'est vraiment le botte pour taffer... depuis sa case...

=) !!

2.Posté par Maggie TARH-SATUR le 23/03/2009 15:30
Ah !!!! ben c'est mieux en images en couleur avec la caméra... et des micros !! Être à la pointe de l'innovation, c'est un travail de tous les jours ! Propriétaire terrien lui même... il anime à juste titre... une très bonne question !

ET DONC voilà qu'il devient CELUI qui a permis l’acte “fondateur d’une nouvelle politique de mise en œuvre de la canne au service de l’énergie renouvelable”.

De "nouvelles" débouchées "valorisées"... Rien que ça les amis. Restez connectés.... il saura revenir... encore...encore...et encore...!!

Si jamais la question d'ordre technologique, concernant le traitement et autres process, pouvaient ds le mm tps être discutées, veuillez entendre alors mon sifflement d'admiration : Franchement trop fort le mec !!

Prochaine étape : l'incinération des déchets ??? ou alors, ça rapporte moins question pop.. popl... pupo... popularité !?

En fait, la politique ce n'est pas avoir de bonnes idées mais plutôt....l'art de les récupérer !!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales