Société

Saint-Pierre: Réunion Spotter scrute les requins depuis le ciel

Depuis mardi et ce jusqu'en fin d'après midi ce mercredi, la société Réunion Spotter a expérimenté son ballon captif sur la Jetée de Saint-Pierre.


Photo: Réunion Spotter
Photo: Réunion Spotter
Le dispositif de prise de vue aérienne avec retransmission en direct pour détecter la présence d'éventuels requins a été testé pour la première fois ces deux derniers jours à Saint-Pierre.

Il s'agit d'une commande de la mairie qui étudie de près les différentes options pour sécuriser les spots de surf et les plages de son territoire. "Les premiers tests sont très encourageants", déclare satisfait Yannick Rosely le gérant de la société Réunion Spotter.  

Cette expérimentation en conditions réelles a permis d'opérer des réglages tant sur la hauteur, l'orientation par rapport au vent, que sur le positionnement le mieux adapté. 

Le ballon gonflé à l'hélium dispose d'une caméra, d'un système infra-rouge et d'un GPS, le tout lesté par des petits blocs de béton. L'aérostat peut aller de 50 à 1000 mètres  d'altitude et résister à des vents allant jusqu'à 178 km/h. Grâce à la fibre optique, les images sont transmises en direct vers un ordinateur où "des vigies en poste pourraient par exemple donner l'alerte", précise-t-il.  

À terme, Yannick Rosely espère pouvoir vendre ou louer son matériel aux communes désireuses de protéger leur littoral. Le coût à l'achat est d'environ 120.000 euros. À Saint-Leu, la mairie se serait montrée également intéressée par le dispositif et serait en phase de réflexion avancée pour sécuriser le spot de surf de la célèbre gauche.

Saint-Pierre: Réunion Spotter scrute les requins depuis le ciel
Mercredi 4 Novembre 2015 - 23:01
Lu 2887 fois




1.Posté par Hélium le 05/11/2015 04:55
L'hélium, nous n'en aurons pas pour toutes les génération futures. Ce n'est pas grave.

Nos politiques ne vont pas tarder à afficher leurs idées sur ce nouveau support. Il y a
assez de place !!

2.Posté par epericolososporgersi le 05/11/2015 05:31
Initiative intéressante mais coûteuse et douteuse en termes de fiabilité (état de la mer, turbidité, vents, intendance vidéo...). Sans oublier le facteur humain de contrôle visuel irréaliste sur la durée tant qu'un automate de reconnaissance de formes n'y sera pas joint (bon courage aux informaticiens...).
Au fait, belle claque au passage au préfet et au maire (par ses propres services qui plus est !!!) qui ont interdit sur ce site entre autre la pratique du surf ! Comprenne qui pourra.

3.Posté par lastic le 05/11/2015 09:24 (depuis mobile)
Que fait-on pour nos jeunes réunionnais qui aiment la vitesse à moto ou en voiture ? Rien ! Tout le monde s'en fout.

4.Posté par Sharky le 05/11/2015 13:39 (depuis mobile)
Rien a voire lastic, dans cette article on parle de réduire le risque de se faire dévorer par un requin bouledogue ou tigre .

5.Posté par pas clair le 05/11/2015 17:18
Quelle est la légalité du dispositif et qui visionne les images de la camera qui filme les personnes ?
Que deviennent les images ?
La sous-préfecture a t-elle validé ce dispositif qui peut porter atteinte à la vie privée ?

A la télé on a même vu des surfeurs se faire filmer alors que l'arrêté préfectoral existe. Le sous-prefet est-il au service de la mairie? Du moment que la mairie soi disant "sécurise", qui sera responsable en cas d'accident malgré le dispositif de toute façon imparfait?

L'helium en voie de disparition (http://dirprodformations.fr/penurie-mondiale-dhelium-cest-pour-bientot/) comme l'indique si bien le 1er post, est-il recyclé ou gaspillé avec un coût de plus en plus élevé?
Les contribuables saint-pierrois doivent-ils payer davantage pour le loisir de quelques surfeurs?

N'est-il pas temps que des surfeurs arrêtent de faire les assistés et se responsabilisent et s'organisent eux-mêmes sans faire porter la charge financière sur tout le reste de la population?
Bien sûr, y en a déjà certains "pêcheurs" qui en massacrant les requins et autres prises accessoires se remplissent les poches aux frais des contribuables........

6.Posté par EKOLO le 06/11/2015 17:29
Il s'agit d'une commande de la mairie qui étudie de près les différentes options pour sécuriser les spots de surf et les plages de son territoire


Sécuriser les plages de son territoire ?

Toutes les plages de St Pierre sont déjà sécurisées par les récifs.
A ces endroits-là, seuls des requineaux de 60 cm peuvent pénétrer, mais je doute qu'ils soient repérables par les montgolfières.
A ce moment-là, dans le lagon il risque d'y avoir une alerte à chaque fois qu'on repérera une simple grosse carangue !

Sinon il y a la pointe du Diable, mais c'est pas une plage et à moins de faire un bassin artificiel ça m'étonnerait que ça en devienne une : c'est comme à la baie de St Paul, le sable noir chape sous vos pieds et vous donne l'impression d'être aspiré vers le fond. En plus les vagues sont puissantes et même sous l'eau vous ne voyez pas grand chose parce que tout est noir (les roches volcaniques, le sable noir dans le fond et en suspension dans l'eau).
Il n'y a que les inconscients et les suicidaires pour aller nager là-bas (et c'est interdit). Tout au plus s'asseoir dans l'eau au bord, pour se faire balayer par les vagues.

Repérer un bouledogue qui a le dos noir, dans une eau où tout est noir, bonne chance (surtout s'il remonte du fond) !!
Au spot de la jetée c'est possible parce que le fond est clair (sable corallien), et c'est d'ailleurs à cet endroit que les photos de l'article ont été prises.

Parlez de sécuriser les surfeurs si vous voulez, mais pas les nageurs, qui n'ont aucun besoin d'être sécurisés dans le lagon.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales