Social

Saint-Pierre : Reprise de la grève au "Fruits & légumes 24/24"


Saint-Pierre : Reprise de la grève au "Fruits & légumes 24/24"
Les salariées de DFL (Dijoux Fruits et Légumes) étaient en grève du 7 au 10 février dernier pour demander l’application de la convention collective et dénoncer les pressions, les insultes  et les humiliations dont elles disent faire l'objet de la part de leur patron, Jean Claude Dijoux.

Un protocole avait été signé le 10 février, il prévoyait notamment l'arrêt des insultes et des pressions. Depuis la reprise du travail, le protocole n'est pas respecté et les salariées de DFL subissent quotidiennement la pression de leur employeur, ne peuvent que déplorer les salariées grévistes accompagnées du syndicat Union Régionale.

Une salariée gréviste est convoquée ce mardi pour un entretien préalable eu licenciement parce qu'elle a revendiqué sa liberté d'expression envers son patron qui lui interdisait de parler à ses collègues.

"Aujourd'hui ces 9 femmes ont le choix entre continuer à travailler à DFL et se faire humilier chaque jour un peu plus ou se battre pour leur dignité et sortir la tête haute. Elles ont choisi la deuxième voie et redémarrent la grève à DFL à compter de ce mardi 24 février et ce, pour une durée illimitée", prévient le syndicat.
Mardi 24 Février 2015 - 10:01
LG
Lu 2148 fois




1.Posté par hic le 24/02/2015 11:23
c'est bien ici y a toujours une greve et pas en méme temps...ça c'est de l'organisation

2.Posté par véridik le 24/02/2015 11:24
pourquoi ces femmes ne font elles pas intervenir l'inspection du travail au lieu de faire tout ce boucan...?

3.Posté par Zembrokaf le 24/02/2015 11:58
Mais que fait "l'inspection du travail" ??? band là' i lir' pa zournal ou pa lo bon fèille !!!

4.Posté par Boycottons ce patron le 24/02/2015 12:17
Timbo lé filles.
tout’ saint-pierre i konné kosa ce boug’ lá i vo......

I faut allé chez son voisin et concurrent(qui lé un boug bien) !

5.Posté par Bla Bla Bla le 24/02/2015 13:45
Un "honnête " commerçant qui pourra toujours embaucher des CONTRATS D'AVENIR pour remplacer les licenciées . Quand à l'inspection du travail c'est comme les gendarmes ils se déplacent quand il y a des morts.....

6.Posté par milo le 24/02/2015 15:05
Pourquoi MME Huguette (UFR )lé pas La ?et pourtant bientot il y aura des elections, Na point personne comme politique y bouge?
Et si c'etait une nouvelle forme d' Esclavage Moderne ?
Tellement de personnes aux chomages que le patron ce crois tout permis;
Vivement la loi Macron et Bareigt et du PS local "le seul droit du travailleur aura sera de fermer sa gueule"

7.Posté par Brid974 le 24/02/2015 16:04 (depuis mobile)
Inspection du travail ... Ça se saurait si ils inspectaient kèke choz... A part leur relevé de compte, je vois pas...

8.Posté par David Asmodee le 24/02/2015 19:27
Dur d'être patron à la Réunion. Mais cette grève rendra service au gérant : il se rendra compte qu'il peut tourner sans avoir forcément à payer 9 salariés. Il est peut être en sur-effectif sans le savoir.

Conseil Asmodéen : fous dehors, mon vieux. Et bosse en famille.

9.Posté par tiorpia le 25/02/2015 13:26
felicitations au patron tiens bo largue pas ......

10.Posté par Ah oui le 02/03/2015 14:10 (depuis mobile)
Ah oui..vaut mieux lu maltraite son famille que des étranger. . Le linge sale se lave en famille...tien bon larg pas ...out famille va soutenir à ou dans les épreuves futures avec la justice

11.Posté par David Asmodee le 03/03/2015 08:12
Ah oui..vaut mieux lu maltraite son famille que des étranger. .


Quand tu demandes à un étranger de faire son boulot, il y voit une maltraitance. C'est malheureusement culturel dans mon île.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales