Faits-divers

Saint-Pierre : La chute d'une branche d'arbre blesse deux personnes


Photo d'archive
Photo d'archive
Grosse surprise pour des pique-niqueurs installés, hier, face à l'usine de Grand Bois à Saint-Pierre.

En pleine dégustation, une branche de plusieurs centaines de kilos d'un vieux banian est tombée sur la table de 7 personnes. Deux d'entre elles ont été touchées et blessées. Une femme souffre d'un traumatisme crânien.

La municipalité a décidé d'ériger un périmètre de sécurité.
Lundi 8 Octobre 2012 - 07:39
.
Lu 1049 fois




1.Posté par Toby or not Toby le 08/10/2012 08:35
Et on va laisser faire ? ? ?
Il est inadmissible que nos concitoyens soient attaqués dans leur loisir le plus fréquent : le pique-nique.
Est-ce la faute au Parc National ou aux pépiniéristes ? Nous pique-niqueurs demandons au Préfet et aux Maires des différentes communes de prendre leurs responsabilités en :
supprimant le Parc National qui protège les espèces endémiques ou indigènes
réglementant l'accè au métier de pépiniériste, ces apprentis sorciers qui sous prétexte de faire pousser des arbres, jouent avec le feu en laissant pousser des espèces qui perdent leurs branches ou qui brûlent (cf. La Maïdo)
autoriser le prélèvement systématique de tous les banians (qu'ils soient en zone de pique-nique ou dans le coeur du Parc National). On pourrait faire missionner des élagueurs par le préfet, ou faire passer un arrêté qui garantit un prix minimum du kilo de banian aux élagueurs qui ont arrêté de le couper puisqu'il y a un risque de charançons et que le bois est invendable
Si les écolos gueulent trop fort, on peut peut-être autoriser le prélèvement de banians à titre expérimental pour vérifier ce risque charançons...
En tous les cas, il est inadmissible de ne rien faire. Depuis le cyclone GAMEDE, on n'avait jamais vu autant de banians attaquer des pique-niqueurs. L'état ne doit pas rester immobile face à cette recrudescence d'attaques. Au besoin, nous pique-niqueurs, nous formerons des milices armées de tronçonneuses pour aller châtier ces insolents.
Sans parler du problème économique, après le chick et le requin, le banian. Ca y est, c'est fini, les touristes vont encore déserter la Réunion à cause du banian, et du traitement journalistique de cette information. Il n'y a qu'à Saint-Leu qu'il n'y a plus de banians. Le maire les a déjà éradiqués, mais en revanche, il y a beaucoup trop de filaos et la commune n'a pas les moyens de tous les couper... pas assez d'emplois aidés. Je vous le demande à genoux Monsieur le Préfet, faites quelque chose... ou rien, mais seulement après que ça ait fait le buzz !

2.Posté par noe le 08/10/2012 12:00
Quelle idée de manger sous un banian !
C'est un arbre maléfique ...Jadis on faisait gratter "ti bois" et brûler des cierges sous les banians pour jeter un sort sur son prochain ..on brûlait du camphre sous les racines ...
Donc attention !

3.Posté par audrey le 09/10/2012 12:46
noe ha bon?j'ai jamais entendu parler de sa moi!!!quoique je n'ai que 21 ans!!!!le danger est partout!!!si demain je creve dans un accident de voiture tu diras : quel idée de conduire une voiture!!!le danger est partout meme chez soi!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 11:10 Route de Mafate: Un motard décédé après une chute

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales