Faits-divers

Saint-Pierre : La bataille de décibels se termine au tribunal


Saint-Pierre : La bataille de décibels se termine au tribunal
Michel, un Saint-Pierrois âgé de 36 ans, a été condamné hier à trois mois de prison ferme et à 300 euros d'amende pour violence aggravée.

Le 12 juillet dernier, le trentenaire décide d'en découdre avec un voisin après que ce dernier ait décidé de faire résonner ses baffles à fond dans son appartement.

Une bagarre éclate entre les deux hommes et Michel décide d'aller récupérer un sabre chez lui. "Mais un inconnu courageux ayant aperçu l'arme blanche sur le Tamponnais, la lui prélève pour éviter un bain de sang", écrit le JIR dans ses colonnes.

Lors de l'arrivée des gendarmes, Michel pète littéralement les plombs et s'oppose à son interpellation. Il réussit même à blesser un militaire au niveau des doigts, "hurlant qu'il avait le sida", rapporte pour sa part Le Quotidien.

Outre ces faits de violences, un carton rempli de zamal a été retrouvé au domicile de Michel, qui dort depuis hier soir en prison. Son voisin passionné de musique n'a quant à lui pas été inquiété par la justice.
Mardi 14 Juillet 2015 - 08:15
.
Lu 1673 fois




1.Posté par Et le voisin délictuel ? le 14/07/2015 11:50
Le voisin délictuel n'a pas été inquiété ?
Faire résonner ses bafles à fond est un délit grave.
Un délit tellement grave et violent qu'il peut amener un voisin à sortir son sabre.
La justice française est tellement laxiste qu'elle va contribuer à laisser se développer ce genre de délits (le bruit et ses conséquences).

2.Posté par Maronèr le 14/07/2015 12:23
Un voisin passionné de musique a pris son appartement comme un studio ou un podium de musique. Il met à fond sa musique parce qu'il aime ça !!! cela lui procure sans doute l'adrénaline !!!
Il y a un autre où l'adrénaline aussi a monté, exaspéré, d'entendre le boucan le vacarme alors qu'il est aussi chez lui, qu'il pense disposer du calme et de la sérénité d'un repos après un dur labeur, son sang fait un tour, il n'en peut plus et veut par tout moyen arrêter ce vacarme, ce bruit qui l'insupporte et le met hors de lui.
Résultat l'attaque est disproportionné à la défense c'est un sabre de trop qui va le condamner à cause d'une exaspération un "je n'en peux plus de cette musique", qu'il voulait en quelque sorte couper "le circuit" de cette nauséabonde ambiance....
Combien d'entre nous subissent ce voisinage qui nous rend malade à un tel point de penser par tous les moyens de stopper cette inconvenance, qui nous mine la santé...
Combien d'entre nous ont cherché à solliciter les services de l'ordre, sans que rien n'y fasse
Combien d'entre nous use leurs santés à se boucher les oreilles et qu'avec ce son épouvantable aurait préférer être sourd à ce moment là ?
Combien d'entre nous seront se maîtriser pour ne pas commettre l'irréparable
Combien d'entre nous pensent que les autorités doivent être plus répressives et préventives à ces décibels qui dérangent dans un plan de luttre contre les nuisances sonores car IL EST QUESTION DE SANTE PUBLIQUE..

Mais qui réellement s'en préoccupe à part les citoyens qui veulent régler selon leur lois le problème et qui se mettent du coup hors la loi !!!!
Bon courage à ce monsieur, qui j'espère aura plus de silence (pas si sur) là où il sera incarcéré et honte à cet ignoble individu, qui par passion, ignore l'existence de l'autre. La liberté de l'un s'arrête là ou la liberté de l'autre commence non ?

3.Posté par moin la di le 14/07/2015 13:07
Si je condamne le geste de ce Monsieur Michel d'avoir
voulu faire justice lui même
posséder du zamal chez lui
de s’être rebellé contre la maréchaussée et si ces mêmes gendarmes se seraient déplacés pour faire taire les baffles de ce voisin passionné de (BRUIT) devenu monnaie courante avec
la charrette
l'aval des autorités qui fermes les yeux et maintenant la justice avec la fin de ce reportage

"mais cependant Son voisin passionné de musique n'a quant à lui pas été inquiété par la justice"


Loin té le zuze moin té pouak ausi le fouteur de M..........de
qui donne libre champ aux futurs faiseurs de bruits avec des baffles à fond dans son appartement, un autre fléau qui se développe en plus de la musique à tue tête l'arrivée des homes cinéma dans des appartements en placo plâtre

4.Posté par Jeff le 14/07/2015 11:24
Et l abruti qui pourrit la vie de ses voisins en ressort renforcé...

5.Posté par Joseph le 14/07/2015 18:42
C'est le voisin bruyant qui a tout déclenché, le bruit peut rendre fou, preuve en est!

Justice de M...., moi j'aurais également enfermé le voisin pour 6 mois!

6.Posté par Justice injuste le 14/07/2015 23:40
Que celui qui est à l'origine de tout cela ne soit pas inquiété, me laisse sans voie..... Incroyable de voir cela !
Comme le post 5, "justice de M... "

7.Posté par yopai le 15/07/2015 10:05
Et encore, la musique adoucit les moeurs...

Imaginer des bruits d'outils de chantier pendant un an (voire plus) quasiment tous les jours (week-end et jour férié y compris) de 7h à 17h/18h (jusqu'a l'heure que je veux : dixit le voisin), quand vous avez un enfant de moins d'un an et que vous aimeriez profiter du calme en rentrant du travail et quand vous ne travaillez pas !!!

En plus ce genre de personne vous insulte quand vous allez les voir.

Les autorités compétentes vous diront qu'il faut le comprendre... Et pendant qu'un vous dira que la persistance du bruit et sa répétition sont répréhensibles un autre vous dira qu'il peut en faire pendant la journée...

Et vous devrez vous en contenter parce qu'on vous fera tourner en rond.

8.Posté par polo974 le 15/07/2015 13:11
en fait, il s'agissait de quelqu'un qui écoutait un concert d'orgue...

nan... je déconne...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales