Social

Saint-Pierre : L'ambiance dégénère à la Saphir


La température est montée il y a une demi-heure entre la FDSEA et la direction de la Saphir. En cause, la tenue de négociations subordonnée au déplacement de tracteurs aux entrées de la Sem et le refus du syndicat d'accéder à cette requête.

Quelques minutes plus tard, une des entrées a été littéralement détruite par un des engins agricoles, sous l'œil de la Police nationale de Saint-Pierre. Prise à parti, la direction de l'organisme chargé, entre autres, de capter et de distribuer l'eau aux agriculteurs, a commencé à s'expliquer avec les syndicalistes dans une ambiance sous tension.

Dans ce combat contre la "hausse brutale" du prix de l'eau, une hausse de 20% ce qui représente plus de 75 euros à l'hectare, la FDSEA a été rejointe par les Jeunes Agriculteurs et la CGPER représentée par Bernard Gonthier.

Des heurts sont alors intervenus entre membres de chaque syndicat avant que le calme ne revienne finalement et que Bernard Fontaine, directeur de la Saphir, ne réponde aux revendications respectivement énoncées par Bernard Gonthier, pour la CGPER, et Frédéric Vienne pour la FDSEA.

Des revendications qui ont, entre autres, pour objectif de geler toute augmentation des prix dès ce mercredi. Mais c'est sans compter avec les 1,4 millions d'euros que la Saphir doit à l'Office de l'eau. Le mouvement et les discussions se poursuivent sur le parking de la Sem, à Saint-Pierre.

Saint-Pierre : L'ambiance dégénère à la Saphir
Mercredi 24 Février 2010 - 09:50
Ludovic Robert
Lu 2190 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales