Social

Saint-Philippe donne un "Coup de pouce clé" à ses marmailles


Saint-Philippe donne un "Coup de pouce clé" à ses marmailles
 
Hier, le maire de Saint-Philippe, Olivier Rivière, a signé cinq contrats "Coup de pouce clé" avec des élèves de l'école du Baril à Saint-Philippe. Ces contrats ont pour objet l'engagement officiel des cinq élèves sélectionnés, ainsi que leurs familles. Ensemble, ils se sont engagés à participer à ce projet qui est un accompagnement à l'apprentissage de la lecture.

C'est l’Apféé, l'Association pour favoriser l’égalité des chances à l’école, qui est à l'origine de cette initiative. Elle a été créée en 1984 par une équipe d'enseignants soucieux d'agir contre l'échec scolaire. L'association a mis au point en 1995 un dispositif d'accompagnement pour des enfants de Cours Préparatoire. Elle s'est, pour cela, étroitement inspirée de l'initiative "Coup de pouce" inventée en 1989 par la ville de Colombes (92) avec l'aide de Gérard Chauveau, chercheur à l'INRP (Institut National de Recherche Pédagogique).

Les enfants concernés sont exclusivement des élèves de CP en risque d’échec pour une seule raison : ils ne reçoivent pas, à la maison, chaque soir, le soutien nécessaire pour réussir leur apprentissage de la lecture ; ils n'ont pas d'autre handicap, on les dit "fragiles en lecture".
Il s’agit d’apporter à ces enfants quelques-uns des atouts de réussite que les plus favorisés reçoivent quotidiennement. C'est dans cette perspective que parents et enfants sont accompagnés.

Saint-Philippe donne un "Coup de pouce clé" à ses marmailles
Jeudi 8 Septembre 2011 - 07:06
.
Lu 1360 fois




1.Posté par Educ Nat le 08/09/2011 09:12
Très bonne initiative que je salue .L'école du Baril en a vraiment besoin. Dans un passé pas si lointain une équipe d'enseignants ont tenté des "expériences pédagogiques mais sans soutien réel de tous les acteurs concernés .lls ont certes enregistré des résultats mais aussi beaucoup de désillusions!!!! ....."Il faudra communiquer sur la réussite à terme selon les objectifs fixés par ce plan.

2.Posté par ndldlp le 08/09/2011 17:10
"Les enfants concernés sont exclusivement des élèves de CP en risque d’échec pour une seule raison : ils ne reçoivent pas, à la maison, chaque soir, le soutien nécessaire pour réussir leur apprentissage de la lecture"

la mairie ne peut elle impulser avec une association "écran", le recrutement de jeunes (genre service civil) afin que ceux là, sous réserve d'un niveau acquis de diplôme, puissent assurer des cours de soutien scolaire après la sonnerie de la cloche ?

ce type de dispositif devrait être obligatoire dans les écoles primaires réunionnaise, étant donné les décrochages en primaire constatés.

Favoriser ou soutenir plus 5 marmailles au détriment des autres, c'est ça la logique d'un maire umpiste ?? mais bon, c'est déjà bien pour ces 5 là.
ceci dit, je connais un maire dans l'Est, de l'autre bord politique, qui en est au même point.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales