Société

Saint-Philippe: Olivier Rivière demande la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

Près d'un mètre d'eau tombé en 24 heures, de nombreuses ravines en crues, des inondations... L'épisode des fortes pluies que vient de connaitre La Réunion a particulièrement touché Saint-Philippe. Le maire Olivier Rivière demande au préfet de reconnaitre l'état de catastrophe naturelle pour aider la commune à faire face aux dégâts.


Saint-Philippe: Olivier Rivière demande la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle
    Monsieur le Préfet, 

Comme vous le savez, la commune de Saint-Philippe a du faire face à un événement climatique exceptionnel dans la nuit du 31 décembre 2015 au 1er janvier 2016.

En quelques heures, des pluies torrentielles se sont abattues sur notre territoire avec une intensité exceptionnelle : 902 mm en 24 heures ont été enregistrés par Météo-France sur la station du Baril.

Pour mémoire, la commune de Saint-Philippe a déjà été victime de fortes intempéries le 14 avril 2014 qui ont conduit à la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour une pluviométrie de 323 mm en 24 heures.

A cet effet, dès 22H00, au vu des remontées du terrain et par anticipation du danger, j’avais pris la décision d’activer le PC ORSEC et d’ouvrir 1 centre d’hébergement (gymnase du centre-ville).

Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer mais nous avons incontestablement frôlé une catastrophe : le centre-ville était coupé des autres quartiers, avec à l’Ouest une crue importante coupant la Route Nationale au niveau de Mare-Longue (radier de la Mer Cassée), et à l’est une crue coupant la Route Nationale au niveau du Chemin de la Pompe.

Les nombreuses ravines traversant la commune étaient en crues, et ont débordé :
- Ravine Pérote
- Ravine Rochefort
- Ravine Baril
- Ravine Bétail
- Ravine Takamaka
- Ravine Citrons Galets.
 
L’activation du PC ORSEC a permis de multiples interventions : en collaboration avec le Centre d’Incendie et de Secours dont je salue l’action, une quinzaine d’interventions chez des particuliers gravement menacés par un risque d’inondation ont pu être réalisées. Le centre d’hébergement a accueilli une soixantaine de personnes.

Les services techniques communaux sont intervenus, notamment avec un tractopelle, pour dégager la voirie communale et nationale en plusieurs endroits (éboulis importants, roches et boues, branchages, …) et mettre en place une signalétique adaptée.

La commune s’est retrouvée totalement enclavée durant cette nuit aussi bien du côté Ouest, suite aux éboulis survenus sur les rampes entre Vincendo et l’entrée de Saint-Philippe, que du côté Est avec une partie de la chaussée emportée au lieu dit Takamaka.

 La résidence de Takamaka a subi une inondation par une remontée de nappe phréatique conduisant à l’évacuation des parties basses des logements ainsi que des parkings.

Si aucune perte humaine n’a été constatée, les dégâts matériels imputables au débordement des ravines et au ruissellement des eaux sont nombreux et importants, tant chez les particuliers, les agriculteurs et certaines entreprises, que sur le patrimoine communal (bâtiments dont les écoles, voiries fortement endommagées, …).

Dans ces conditions, la Ville de Saint-Philippe ne peut faire face seule aux réparations qui s’imposent d’ores et déjà. Nos équipes sont à pied d’œuvre, depuis le déclenchement du PC ORSEC, pour parer aux situations les plus urgentes.

Aussi, je sollicite par la présente la solidarité nationale auprès de l’Etat dont vous êtes le représentant et vous prie d’instruire favorablement, et dans les meilleurs délais, notre demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Vous remerciant par avance du bienveillant intérêt que vous porterez à ma demande, je vous prie d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de ma considération distinguée. 
       
Le Maire, Olivier RIVIERE

Vendredi 1 Janvier 2016 - 16:35
Lu 3548 fois




1.Posté par reunion le 01/01/2016 17:50
demande la france assiste ou didier robert arrete pleurer sois fier fais comme en corse renie pas ton creole les doms et la corse ont compris sauf nous allusion aux regionnales merci

2.Posté par Foutacagoule le 01/01/2016 18:35
Et quand il ne pleut pas pendant trois mois, c'est aussi une catastrophe naturelle? Ce maire devrait fonder le CRAC: Comité représentatif des c...atastrophes!

3.Posté par noe2016 le 01/01/2016 18:50
Il en fait un peu trop , juste pour se faire remarquer qu'il existe ...
Il est de quel bord celui-là ?

4.Posté par grater de ki le 01/01/2016 19:05
Arête pleurer. Ou dit que gouvernement i fait rien. Et la ou pleure comme ti marmaille. Donne pas lu rien. Lu na cas gère son budget. Ou bien kemande avec Super Didier

5.Posté par Bmjc le 01/01/2016 19:56
Ce n'est pas la première fois que leaux de pluie provoquent des dégats dans cette commune et presqu'au même endroit! La mairie a quand mêmeune certaine responsabilité dans cette catastrophe :
Comme ce n'est pas la première fois pourquoi ne pas avoir vu le problème lors de la fois précédente?
Quel est la société qui a effectué les travaux de reconstructions des dégats de l'année précédente?
Quel bureau d'étude à calculer la quantité de matériaux à utiliser pour réparer ces routes défoncées une fois de plus?
Pourquoi faut il que mes impôts servent à payer l'incapacité d'un maire à taper sur la table quand il s'agit de travaux baclés?
Et les assurances à quoi servent elles?

6.Posté par citronnelle le 01/01/2016 20:28
POSTE 3: pourquoi tu es intéressé? non mais c'est vrai moi aussi je le trouve trop trop trop mignon!!!

7.Posté par pimpin974 le 01/01/2016 21:13
i fallait que li t habite st philippe pour voir sa et depuis toujours, pourtant papa t conseiller depuis ... mi compte pu et c rienk la ou remarque que la pluie i mouille?

8.Posté par John le 01/01/2016 22:54 (depuis mobile)
902 mm, c'est un truc de fou, la Réunion île intense !!!

9.Posté par Comarese le 02/01/2016 07:55
Olivier Rivière demande la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle ...

pour lui ?

10.Posté par BRAVO ET MERCI le 02/01/2016 07:58
Catastrophe naturelle... Il parle de lui ?

11.Posté par Pierrot2 le 02/01/2016 08:20
Je pense que Olivier est à la Région,fraîchement élu alto il pourrait contacter Didier pour l'aider car ce dernier demande l'autonomie de cette île .
On n'a même pas entendu Didier ,ni pour les vœux de la nouvelle Année ,ni pendant ce week end catastrophique, alors qu'il se disait garant de notre île.
Alors allez en vacances et laisse les autres occupent de nous s v plait

12.Posté par Diego le 02/01/2016 11:47
Un conseil à tous les donneurs de leçons: devant la peine des habitants de St-Philippe, arrêtez de parler pour ne rien dire!

13.Posté par chavez le 02/01/2016 14:32
Pierrot2*** vous ne fournissez pas un décodeur avec votre post ?

14.Posté par casino manchots le 02/01/2016 14:50
demande DIDIER la region y gaspille!!!.

15.Posté par Chris le 03/01/2016 07:54
Nana un peu lé gros cœur .... On parle de phénomène de pluies intenses ... Et on ramène tout à Didier R ... Et les gars c'est fini .... Et oh on se réveille ... C'est reparti pour 5 ans ....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales