Faits-divers

Saint-Paul : Ville inondée, mais sans eau potable...

Que ce soit dans le port ou dans les hauts, Saint-Paul sort difficilement la tête de l'eau depuis les fortes pluies qui se sont abattues sur la commune dans la nuit de mercredi à jeudi. Ce matin, il n'y a plus d'eau potable...


Saint-Paul : Ville inondée, mais sans eau potable...
La grande commune de l'Ouest est rarement confrontée à de fortes pluies comme celles qui se sont abattues dans la nuit de mercredi à jeudi. Mais en revanche, à chaque fois que cela se produit, c'est la même histoire : Saint-Paul n'est pas prête. Résultat, que ce soit dans les bas ou dans les hauts, les dégâts sont importants et font rager les habitants, pendant que les responsables politiques se renvoient la balle.

Dans les bas, la ravine Saint-Gilles a bien évidemment débordé. Au cours d'un scénario joué d'avance, tout s'est alors déversé dans le port, que ce soit les végétaux ou les objets divers, pris dans une eau boueuse. Les dégâts sont considérables, estimés par le Jir à 400.000 euros. Par ailleurs, toutes les activités nautiques (baignade, plongée) sont pour le moment interdites et risquent de l'être durant tout le week-end, ce qui alourdira la facture pour les professionnels du tourisme et de la pêche.

Magamootoo veut porter plainte

Du côté politique, on se renvoit allègrement la patate chaude. Eric Magamootoo, président de la CCIR (Chambre de commerce et d'industrie de la Réunion), est venu sur les lieux hier. Dans des propos repris par la presse du jour, il accuse directement la municipalité et l'État. Car si le problème arrive sur le port, il provient de la ravine... qui n'est pas de sa responsabilité. Eric Magamootoo a même évoqué la possibilité de porter plainte. Du côté de la mairie, on explique ne pas pouvoir ouvrir le cordon lagunaire, permettant une meilleure évacuation des eaux, sans l'accord de l'État et de la DDE, qui auraient été alertés...

Dans les hauts, la situation n'est guère meilleure. Des quartiers de Fleurimont ont été complètement inondés, l'eau montant parfois jusqu'à un mètre dans les habitations. Les employés communaux étaient sur le terrain, hier, pour venir en aide aux sinistrés. Le quartier de la Grande Fontaine, comme d'habitude, s'est, lui, retrouvé coupé du monde. De nombreux dégâts, notamment sur la voirie, nécessiteront des travaux un peu partout.

Enfin, dernière bonne surprise pour les Saint-Paulois, ils n'ont plus d'eau potable depuis ce matin. Suite aux fortes pluies, l'usine de Grand Fond, à Saint-Gilles, ne peut plus assurer la production d'eau potable. Des perturbations qui devraient durer toute la journée.
Vendredi 5 Février 2010 - 11:37
Benjamin Postaire
Lu 1849 fois




1.Posté par olivier974 le 05/02/2010 12:25
et aprés on va nous dire que la Région a pensé à l'aménagement des communes ? Il est quand anormal que dans une île qui a toujours connnu des fortes pluies, soit paralysé avec juste une tres grosses averses. C'est quoi le bilan de verges ??? le moyen age, ça sert à rien d'avoir la plus chere des 4 vois du monde si pour se retrouver sans eau dès qu'il pleut un peu fort ... et encore c'est même pas une tempete tropicale ou un cyclone. Vraiment en 10 ans, vous n'avez rien foutu à la Région !

2.Posté par chikun le 05/02/2010 14:30
Haïti dévasté,Tahiti dévasté......

Les Hauts de St-Paul dévastés
On va pouvoir dire : Saint-Paul Belle Eau.
Ouarf, ouarf ! Quelle blague vaseuse, comme on dit en ce moment dans le port de St-Gilles !

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/02/2010 15:57
responsabilité : alain, cassam, joseph,

4.Posté par SUPERKAT le 05/02/2010 19:20
UNE DERNIERE POUR LA ROUTE pour M. le préfet AUGIAS ! Vous n'avez pas su "nettoyer" vos services et toute la smala d'organismes publics parasitaires (à commencer par les pin-pon aussi nuls qu'à votre attivée). Autant il faut vous féliciter pour le volcan en disant M.... car ça n'a que trop duré, à vos services-parapluie,autant vous n'avez pas su harmoniser les compétences de chacun selon un souci de simplification et d'efficacité administrative. Votre DDE (ou pluiôt ce qu'il en reste), votre DIREN de salons, colloques et autre semaines de l'e,vironnement... ont besoin de dire non pour exister. L'interco n'est qu'un repère de copains et coquins incapables, tant administratifs qu'à plus forte raison techniques (OU KI LE LA SYNERGIE D'ECONOMIE DE MOYENS ?, bonsoir M Hilaire). La commune et ses bac + 2 aménageurs en chef n'enchantent plus personne (bonsoir M. Me(r)lin) par leur incurie et leur gestion "LA PA MOIN LOTER" ! et ne parlons pas de la pétaudière départementale ! Voilà tout ce qu'une petite crue révèle ! A l'année prochaine au même lieu pour un brelan d'as(ticots). HONTE à ces minables !

5.Posté par David le 05/02/2010 19:24
Post 3. Et ça s'arrête à Alain ? Après moi, le chaos ?
Je mettrais tout le monde dans le même sac, la huguette avec ; ce serait plus objectif. Elle est là depuis longtemps déjà...

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/02/2010 01:23
non david, t'as raison, faut remonter avant alain, et mettre son père dans le même sac.
on ne saurait rendre quelqu'un en place depuis moins de deux années, responsables de plus de 30 ans de je m'en foutisme..

l'Histoire dira à la fin du mandat d'huguette, ce qu'elle n'a pas réussi à faire évoluer sur st paul, et je ne serai pas le dernier à mettre en avant ces insuffisances.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales