Société

Saint-Paul: Une quinzaine de jeunes pour assurer la sécurité aux abords des écoles


Saint-Paul: Une quinzaine de jeunes pour assurer la sécurité aux abords des écoles
Une quinzaine de jeunes Saint-Paulois ont été engagés comme médiateurs de la sureté urbaine. Postés aux abords des écoles de la commune, le matin et à la sortie des classes, ils auront pour mission première la surveillance de la voie publique et la gestion des flux.

Ces médiateurs seront également en lien avec les enfants, les parents et les responsables d’établissement et devront faire remonter toute information relative à la sécurité aux abords des groupes scolaires.

Depuis la rentrée d’août 2016, ces jeunes recrutés en mission de service civique dans le cadre de l'état d'urgence, et placés sous la direction de la police municipale, ne sont pas peu fiers de porter l’uniforme. " Bleu, comme sécurité et sérénité qu’ils doivent apporter"

Pour  Joseph Sinimalé, ces jeunes doivent prendre à cœur leur mission de médiateurs. "Même si c’est un emploi civique, vous commencez votre vie active. C’est une porte qui s’ouvre pour vous qui mettez le pied à l’étrier", leur a suggéré le maire.
Jeudi 22 Septembre 2016 - 11:38
Lu 5183 fois




1.Posté par Zarin le 22/09/2016 12:48
Bikers Against Child Abuse (BACA)

Bikers Against Child Abuse (BACA) existe dans le but de créer un environnement plus sûr pour les enfants maltraités. Nous existons en tant qu’organe de Bikers pour permettre aux enfants de ne plus avoir peur du monde dans lequel ils vivent. Nous sommes prêts à apporter un soutien à nos amis blessés en les associant à une organisation unie. Nous travaillons en collaboration avec les autorités locales et les institutionnels qui sont déjà en place pour protéger les enfants. Nous voulons envoyer un message clair à toutes les parties concernées : cet enfant maltraité que nous parrainons, fait partie de notre organisation. Nous sommes prêts à lui apporter notre soutien physique et affectif, par notre présence. Nous ne tolérons pas l’usage de la violence ou de la force physique, cependant, si les circonstances sont telles que nous sommes le seul obstacle empêchant un nouvel abus, nous nous tenons prêts à être cet obstacle.

2.Posté par Grangaga le 22/09/2016 14:04
Bin, toué la po donn' Hollande rézon kouyon!!!!!!!!!!! Po koué mètt' sa an plass', dan in kominn' la drwatt'......sa Hollande la fé sa.........Aprè èk' Sarko zot' sora oblizé tiré, in!!!!!!!

Pour Joseph Sinimalé, ces jeunes doivent prendre à cœur leur mission de médiateurs. "Même si c’est un emploi civique, vous commencez votre vie active. C’est une porte qui s’ouvre pour vous qui mettez le pied à l’étrier", leur a suggéré le maire.

Va arr' foutt' lo soval' tou ni, si y tirr' l'étrié an 2017...........

3.Posté par Paul de Saint Paul le 23/09/2016 06:56
ils auront les yeux toute la journée sur l'écran du téléphone portable ? facebook, Badoo, etc ???

Nouveau commentaire :
Twitter

En direct
de l'info

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales