Politique

Saint-Paul: Le conseil se chamaille sur l'héritage Bello

L’opposition saint-pauloise continue de défendre son bilan que conteste la majorité de Joseph Sinimalé. C’était une nouvelle fois le cas ce jeudi après-midi lors de l’examen des orientations budgétaires.


"Les caisses sont vides" d'un côté. "La baisse de la dotation globale change la donne !" de l'autre. Opposition et majorité n’ont pas les mêmes lunettes pour commenter l’état des finances de la collectivité après deux ans de mandature.
 
Les élus d’opposition écologistes, bien préparés et particulièrement avisés, ont pallié ce jeudi à l’absence des ténors du PLR, à l’exception de Jean-Marc Gamarus.
 
L’affaire qui intéressait l’assistance : les orientations budgétaires qui voient se profiler une augmentation des taux de la fiscalité locale. Une décision qui sera entérinée dans les deux mois, lors du plus proche conseil. Ce jeudi après-midi, seul un débat sans vote offrait à l'opposition et à la majorité l'occasion de s'empoigner une nouvelle fois.
 
Joseph Sinimalé a voulu déminer le terrain des critiques au cours d’un préambule qui reprenait la litanie des reproches faits par "un tiers des communes de France et de Navarre".

La baisse de la dotation globale de l’Etat, qui s’impose aux collectivités locales et que personne ne conteste d'ailleurs, a cependant bon dos selon l’opposition qui n’y voit qu'un prétexte vaseux.
 
"Embauches électoralistes" pour Mélissa Cousin, "vente de la médiathèque" qui aurait dû, et largement, compenser "la baisse de la DGF qui n’est finalement que de deux millions d’euros", persiste Charles Moyac. Les écologistes commentent amèrement la décision de la majorité qui consistera "à faire payer cette mauvaise gestion aux contribuables saint-paulois."
 
Gamarus : "La gestion calamiteuse de votre équipe"

"La baisse des dotations globales était prévisible. Elle passe de 23,6 millions à 21,8 millions d’euros pour Saint-Paul", résume-t-il son incompréhension. S’il y a eu dérapage et imprévision qui amèneront donc à une augmentation des impôts, ce n’est donc pas sur le poste de la DGF qu'elle s'explique selon le groupe EELV/PLR.
 
En première ligne, en tant qu’adjoint aux finances, Cyrille Melchior sort le contentieux du tiroir.
 
"Saint-Paul n’est pas dans la situation catastrophique dans laquelle l’opposition tente de faire croire qu’elle se trouve. Les charges de personnel ont augmenté certes, mais la masse financière  supplémentaire est supportée par l’Etat", ajuste l’élu. Cyrille Melchior fait référence aux contrats aidés. Il ajoute : "la masse financière supportée par les Saint-Paulois est en baisse". Mieux selon lui, les charges de personnel régressent à la lumière de la comparaison avec les exercices budgétaires précédents, années Bello compris. Son poids sur les dépenses de fonctionnement était de 61% en 2012 selon ses recherches. Elle sont de 55,7% cette année, après 58% l’exercice dernier.
 
Autre chiffre flatteur qu’expose Cyrille Melchior, celui des 2,3 millions d’euros d’épargne nette dégagée en 2015, soit 2 M de plus en une année, et ce malgré le contexte national inlassablement ressassé.
 
"Je reste pantois face à l’exercice d’équilibriste réalisé par M. l’adjoint aux finances. On a laissé 14 millions d’euros dans les caisses de la commune lors de notre départ", rétorque Jean-Marc Gamarus. "9,7 millions plus exactement !" réplique Cyrille Melchior. "Il y a des mythes qu’il faut faire tomber !"
 
La majorité évoque des dettes non honorées sous l'ère Bello

"Les comptes sont plombés. Les chiffres sont cruels. Ils prouvent et condamnent la gestion calamiteuse de votre équipe. Saint-Paul est en état d’urgence financière. Vous avez réalisé l’exploit de mettre notre commune dans le rouge en deux ans", persiste l’ex-adjoint d'Huguette Bello.
 
"7,5 millions d’euros, ce sont les dettes (envers la Sécu, la Caf, la Région,...) que nous avons trouvées dans les tiroirs", non honorées sous l’ancienne mandature, lui répond l’actuel 2e adjoint de Sinimalé.

Le maire, qui se présente comme peu impressionné par les charges de l’opposition, rappelle que, quoi qu’il arrive, si son budget 2016 venait à être contesté, il le sera par le préfet et la chambre régionale des comptes. En arbitres. Ça tombe bien, les bleus budgétaires sont expédiés "aux autorités compétentes dès demain."
Jeudi 3 Mars 2016 - 18:59
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 4033 fois




1.Posté par KLD le 03/03/2016 19:03
zot la voulu , zot nana !

2.Posté par Eno2016 le 03/03/2016 19:41
Plutôt que des chamailleries , allez de l'avant pour la population !

3.Posté par Pro No Stick le 03/03/2016 19:41 (depuis mobile)
Bah..Cyril à sans doute un peu trop de boulot..il devrait se faire assister..

4.Posté par William le 03/03/2016 19:49
Y a pas mieux à faire que se chamailler comme des gamins! Après tout ce sont des élus, des hommes et femmes comme tout le monde.

5.Posté par David le 03/03/2016 19:51
en lieu et place des héritages dans la politique de la ville, ça leur arrive de travailler un peu, et de penser aux impôts que payent le contribuable?

6.Posté par Fabien le 03/03/2016 19:53
Des dettes non honorées? Et celle du padre Sini, ils y pensent un peu?

7.Posté par GIRONDIN le 03/03/2016 21:01 (depuis mobile)
MI LIKE JO et AVREL (st paulois)

8.Posté par KLD le 03/03/2016 21:56
yes Girondin , ou est passé luckY, l'homme qui tire plus vite que son ombre ?

9.Posté par Irrespectueux et plus bas que terre le 03/03/2016 22:17
Ce Gamaris n'a-t-il pas honte de se montrer aussi irrespectueux devant la population de Saint-Paul, on voit la bassesse de la cervelle, ridicule, voilà pourquoi vous avez perdu en 2014 avec vos calomnies et vos injures, vous n'avez pas honte de se comporter de la sorte ! Vous vous excusez à la fin auprès du Maire mais vous avez bien montré votre couleur en tout cas ! Zé pé té dire gamaris ou lé trop bas pou mwin !

10.Posté par ChuiVert le 03/03/2016 23:19
Bravo aux élus écologistes pour leur travail!!!

11.Posté par Oté le 03/03/2016 23:51 (depuis mobile)
Gamarus vous-même vous étiez absent pendant votre mandature la vous la ramener en trouvant des trous regardé les choses en face votre Chef de file HB à préféré démissionner connaissant que cette affaire allait éclater au sein du conseil municipal !

12.Posté par Tonton le 04/03/2016 05:42
Si une baisse de 2 Mio (proche de 10%) des dotations de l'État n'est "que rien" pour l'élu vert - alors je me demande dans quel monde qu'il vie .

Je trouve que c'est ÉNORME - jamais bien demander au même élu, s'il sera prêt à sacrifier 10% de sa chère surrémunération ?

13.Posté par anna le 04/03/2016 06:20 (depuis mobile)
Rien à foutre de ce conseil à la noix de coco et curcuma

14.Posté par lemur le 04/03/2016 07:36
band st paulois lé assez couyon pour elire un ex tolard
demmerd a zot

15.Posté par Un konminis plr bête le 04/03/2016 08:45
Quelle espèce de menteur ce mr gamarus qui se croît encore être premier adjoint de Saint-Paul, fini pou zot, i retourne pli la mairie St-Paul, fini le bon temps pou ou gamaris, (modération), lété un laccident sa en 2008, nous Saint-Paulois nous la vu quoi konminis i vaut, en plis ou fait honte à out parti vraiment et ou continue, ou la fait perde Mme Bello ek out façon de causer et traiter bann moune, ou continue montre out kouler aster, ou voit pas que out lenfer la déjà commencé, (modération), Bon Die i existe et li fait la Justice gamaris!!!!!!!!

16.Posté par Kamarade Jean-Marc le 04/03/2016 11:27
Ou la attaque le maire de St-Paul avec toute out arrogance comme ou attaque le PCR, réfléchis un peu ou lé déjà en train de payer.... sauf si lé pas encore assez pou ou.....à méditer

17.Posté par Ben voyons le 04/03/2016 12:47
un voyou est et restera un voyou !!

18.Posté par KLD le 04/03/2016 16:06
et la grotte des 1ers réunionnais .........? vive M. Alexis Miranville, un vrai zarboutan pas comme la voletaille élue soi disant !!!!!!!!!


19.Posté par Interlude le 04/03/2016 16:23
SiniValé est une caricature de Claudio Waro en version illettré

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales