Société

Saint-Paul : Le SAFPTR dénonce une mauvaise gestion des emplois communaux


Saint-Paul : Le SAFPTR dénonce une mauvaise gestion des emplois communaux
A Saint-Paul, la victoire triomphale d'Huguette Bello aux législatives n'empêchera pas les syndicalistes de dénoncer ce qu'ils considèrent comme une mauvaise gestion du personnel de la commune. Aujourd'hui, le SAFPTR, Syndicat autonome de la fonction publique territoriale, s'est mobilisé et réclame l'ouverture immédiate de négociations concernant les bas salaires. C'est ce qu'explique Gilbert Estelle, porte-parole du personnel de la commune. Selon les chiffres avancés par les syndicats, le plus bas salaire à Saint-Paul est de 1150 euros nets contre 1400 euros à Cilaos et 1350 à l'Entre-Deux.

Par ailleurs le syndicat pointe du doigt la non application d'un protocole d'accord consécutif à un mouvement social qui date de septembre 2011. Le document, signé par Jean-Marc Gamarus, le premier adjoint, prévoyait un salaire net de 1350 euros pour les moins de 20 ans et 1400 euros pour les plus âgés.

Une proportion trop faible de titulaires

Le syndicat dénonce également la trop grosse proportion de salariés non-titulaires parmi le personnel de la municipalité. A Saint-Paul, moins de 20 % du personnel est titularisé. En outre sur la trentaine de salariés titularisés courant 2011, la plupart seraient sur le point de partir en retraite.

"Ils ne seront pas remplacés", prévient Gilbert Estelle. Le SAFPTR regrette que "la commune ne respecte pas les syndicats", souligne de son côté Wilson Adras, l'un des représentants du syndicat. Cette situation est d'autant plus incompréhensible pour les syndicalistes que la commune a fait un bénéfice de plus de 13 millions d'euros et que Jean-Marc Gamarus aurait promis de revoir cette politique salariale si la commune réalisait un bon résultat financier.

Reste maintenant à savoir si cette première alerte sera suffisante pour que les élus réagissent où s'il faudra passer à l'étape supérieure, celle du conflit social. Le syndicat se tient prêt.

Mardi 10 Juillet 2012 - 14:09
Lilian Cornu
Lu 1046 fois




1.Posté par Bidule le 10/07/2012 17:34
Le syndicat UMP veux maintenant faire ce que les élus UMP n'ont pu réaliser. pourquoi ne vont ils pas dans les communes UMP pour faire augmenter les salaires, et dénoncer les magouilles.

2.Posté par justice le 10/07/2012 17:40
cela ne m’étonne pas de bello et de son équipe après les élection c'est la répression sur le personnel
les saint-paulois jugeront cela en 2014

3.Posté par Jean hémar le 10/07/2012 18:31
Post 1, je n'ai pas ma carte UMP, par contre j'ai ma carte SAFPTR et moin la toujours vote à gauche! Quand ou koné pas de koi ou parle! Ben ou ferme out bouche! LA CGTR c'est un syndicat koué communiste? Pfffffffffff! alé lave out dents don!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:47 Casting: La série CUT cherche des acteurs

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales