Société

Saint-Paul: La ville rend hommage aux victimes de la déportation


Saint-Paul: La ville rend hommage aux victimes de la déportation
La ville de Saint-Paul rendait ce dimanche matin hommage aux victimes de la déportation à l’occasion de la Journée nationale du souvenir des victimes de la déportation.

Le maire Joseph Sinimalé, accompagné de Jude Baret , président de l’Association des anciens combattants et victimes de guerre, se sont recueillis devant le Monument aux morts de Bois-de-Nèfles avant de déposer une gerbe. 

7 millions de personnes dont des enfants, des handicapés, des résistants, ont été victimes de la  "folie nazie" durant la Seconde Guerre Mondiale et déportées dans les camps de concentration et d’extermination. 

"La solidarité, le partage, la tolérance, le respect de l’autre et ses différences sont des valeurs essentielles pour le bien vivre ensemble", a également rappelé Joseph Sinimalé.

Dimanche 24 Avril 2016 - 17:53
Lu 1880 fois




1.Posté par kafir le 24/04/2016 20:54
Je m'en réjouis de cette bonne initiative pour nos frères disparus, notamment nos frères français de confession juive !

kafir

2.Posté par Didier NAZE le 24/04/2016 21:22
A quand une date pour commémorer ....les déçus du Joseph....Je rends.....d avance, hommage aux victimes du.....Joseph.....sinistremalé....

3.Posté par kld le 24/04/2016 21:40
Et pendant ce temps là l'extrême droite arrive au pouvoir en Autriche ........les vieux démons sont toujours là.

4.Posté par môvélang le 24/04/2016 22:20
Est-ce que le sini a rendu hommage aux Réunionnais déportés et réduits en esclavages par les francés pour peupler les régions désertique de la creuse ???????????

5.Posté par Clara le 24/04/2016 22:42 (depuis mobile)
Quand je regarde ce maire, je me demande comment les electeurs de st paul ont pu choisir sinimalé a huguette bello. Nous connaissons tous la verité les st paulois.

6.Posté par Grangaga le 25/04/2016 01:18 (depuis mobile)
"Ryink''...sa mèm'''' " !!!!! Cé pa mwin là.....cé Mak'' Gay''vèrr'' .....

7.Posté par Bayoune le 25/04/2016 08:27
Post 4, depuis 8 jours, Mr Michaël Gence séjourne à la Réunion. Il a réalisé un film documentaire sur la déportation des enfants de notre pays par le BUMIDOM français. Avec succès ce film a été projeté en divers endroits, dont deux fois à Saint Paul, nous n'avons pas vu le maire venir rendre aux enfants jetés sur les pavés de France pour servir à bon compte aux patronats capitalistes français, ou encore d'étalons pour les régions sinistrées de population française. Il a été largement évoqué les enfants de la Creuse, mais aussi des milliers d'autres - qui sont aujourd'hui encore SDF dans une France raciste. Nous avons le cas de cette compatriote, qui faute de logement campait dans sa voiture depuis 20 ans - c'est l'oeuvre de la DASS. Le film Rassine, Monmon, Papa, ce passé qui ne passe pas du Kollectif Nawaf entend faire entendre la voix de ceux, exilés réduits aux silences de la misère des exclus. Avec le K.D.A.S ( Kolèktif Domoun Atèr), Mr Gence continue la diffusion de son film documentaire le Bumidom a tounu à dékouver, à découvrir. Demain soir 26 avril à 17h, le film sera projeté à la Médiathèque Benoite Boulard au Port. Pour avoir vu le film, je vous invite à venir revisiter une parti de l'histoire cachée de notre pays dans les années 60 - un débat aura lieu après la projection sur les conséquences de cette déportation qui ne dit pas son nom. Le lendemain 27 avril, le film sera projeté Cité Titoulit à la Possession à 18h
Aujourd’hui, 200 000 réunionnais vivent l'exil comme solution de survie, soit 25% de la population réunionnaise. A l'échelle de la France cela représenterait, plus de 16 millions de français condamnés à survivre en l'exil. C'est une véritable hémorragie de la jeunesse réunionnaise. Le poète Martiniquais Aimé Césaire évoquait un génocide par substitution. En effet une bonne partie de nos enfants exilés sont remplacés par des migrants? ressortissants français ou d'Europe.

8.Posté par L'Ardéchoise le 25/04/2016 11:58
On prend les mêmes et on recommence (4 § 7) !

Comment pouvez-vous oser tenir de tels propos ? Il serait intéressant de vous mettre dans un charter et de vous faire visiter ce qu'il reste des camps de concentrations jusqu'à la nausée, jusqu'à l'indigestion, jusqu'aux larmes...
Je ne nie pas le problème des enfants de la Creuse, mais ce me semble, ce n'est pas le sujet ici.
Et puis les chiffres parlent : "7 millions de personnes victimes de la folie nazie"...

Quant aux Réunionnais exilés, certains le sont par curiosité, par envie de voir autre chose, d'ouvrir leur horizon.
Hémorragie de la jeunesse réunionnaise ? Vous avez quoi comme boulot à leur offrir sur une île où le chômage est une plaie ?

Mais le plus drôle, c'est Bayoune qui écrit : "servir...d'étalons dans les régions sinistrées..."
C'est plutôt flatteur, étalon, cela voudrait dire qu'on les a choisis pour des qua !lités dont on voulait doter les "francés" que vous reniez......................................!!!

9.Posté par Bayoune le 25/04/2016 15:21
L'Ardéchoise , si vous l'êtes réellement Madame, vous savez qu'à l'heure actuelle les camps de concentration se discutent. Vous me parlez de 7 millions, alors que je croyais qu'ils, les déportés auxquels vous faites allusion étaient de 6 millions, lé vré inn ti milllions de plus pour faire pleurer les réunionnais. Vous oublez les 25 à 27 millions de soviétiques qui ont été massacrés pour libérer votre France, c'est sans doute un détail de l'histoire - ils étaient pas dans le bon camps. Moi madame je vous parle de 25% de la population réunionnaise, de jeunes, soit l'équivalent de plus de 16 millions de français - de réunionnais qui, pour une grande majorité basanées sont rejetés, quand ils ne sont pas assassiné, comme le fut le jeune Loïc âgé de 20 ans, tazérizé à mort coté d'Orléans en 2013 par de "bons gendarmes français", - son seul crime, il était basané. Vous comprenez que les réunionnais paient les conséquences d'être français. " Quant aux Réunionnais exilés, certains le sont par curiosité, par envie de voir autre chose, d'ouvrir leur horizon", sans doute par curiosité d'être chômeurs et SDF?. -"Hémorragie de la jeunesse réunionnaise ? Vous avez quoi comme boulot à leur offrir sur une île où le chômage est une plaie ? " Il est vrai que notre pays ne nous appartient plus, nous n'avons aucune chance d'offrir à nos enfants un avenir dans le cadre actuel - occupé par les sankoulèrs. Comment expliqueriez-vous, que nos enfants exportés sont remplacés, par des migrants français dans un emploi qu'ils pourraient bien occupé ? L’ancien Sénateur Eric Boyer l'a dit, nos enfants sont laissés sur le bord du chemin - les emplois de nos enfants sont volés, chutt, il faut pas le dire,c'est raciste de le dire. Il est entendus que les fils et filles de la Réunion, exilés en Creuse ou ailleurs, dans l'impossibilité de rentrer aux pays, ils peuplent la France sur place et régénèrent une population française en mal de démographie. Il est entendu aussi que ce sont les étrangers qui maintiennent le quota annuelle de naissance - pour éviter à la France un dépérissement certains. Effectivement, l'Etat français se sert de nos jeunes enfants aussi comme chair à canon dans ses guerres d'agression, de rapine et de destruction. Notre jeune compatriote Mickaël Poo-Sing, soldat de 1ère classe, est mort dans le nord du Mali, comme d'autres l'ont été en Afghanistan. Je crois madame que vous devriez, si vous avez le courage de venir voir le film Rassine, Monmon papa de Mr Gence qui sera projeté demain 26 avril à 18h à la bibliothèque Benoite Boulard au Port ou sinon çà à la Possession le 27 avril. Venez nous expliquer vos thèses foireuses sur la curiosité des réunionnais de s'exiler, donc tout abandonner pour son bon plaisir. Vous pourrez causer avec ces enfants qui sont rentrés au pays après plus d'un demi siècle d'exil. Konm i di viyin aou, rète pas solman deriyère oute claviyé.

10.Posté par L'Ardéchoise le 25/04/2016 20:46
Les "7 millions", c'est le chiffre donné dans l'article.
En ce qui concerne les camps de concentration, vous ne les avez jamais vu, c'est sûr, comme vous n'avez jamais rencontré de rescapés de ces camps ! Ni soviétiques ni d'autres pays...
J'ai rarement lu de telles stupidités, genre révisionnistes; quant à mes "thèses foireuses", sont-elles pires que quelques-uns de vos propos ("les fils et filles de la Réunion régénèrent une population française en mal de démographie".)
Je connais des Réunionnais qui n'ont pas envie de rentrer sur l'île, on peut les comprendre s'ils lisent ce que vous écrivez (vous n'êtes pas le seul, hélas !).

11.Posté par Bayoune le 26/04/2016 00:04
« Ma pove ardéchoise » comment aurais-je pu visiter un lieu, peut -être inexistant créé sans doute comme un lieu de pèlerinage pour des touristes.en mal de sensations fortes, uniquement pour soutenir vivant dans l’esprit ce peuple martyr, en oubliant tous les autres génocides? Notamment Palestinien!!!- sans compter l’esclavage, ce crime contre l'humanité, enfin reconnu, mais non réparé. J'ai par contre rencontrés ces rescapés de la pacification française en Algérie, de Madagascar aussi, du Cameroun également, y compris de Djibouti avant l'indépendance, çà remonte dans le temps contrairement à ce que vous pouvez penser. Il ne peut y avoir de doute que les fils et les filles de la Réunion exilés en france fondent des familles, ont des enfants, ils contribuent ainsi, comme de nombreux étrangers d’Afrique et du Maghreb à régénérer la population dans des zones désertifiées et en mal de démographie. Konm i di an kréol in popilsiyon tamann.pou fé plézir aou. Moi aussi je connais des réunionnais, non pas qu'ils ne veulent pas rentrer au pays, mais SDF ou chômeurs, ils n'ont pas les moyens financiers de s'offrir le luxe d’un retour dans le pays de leurs ancêtres. Ils sont ainsi condamnés à galérer dans l'inconnu.jusqu'à épuisement, le suicide ou en camisole dans des hôpitaux psychiatriques, de Villejuif ou d'ailleurs j'en ai été témoin.

12.Posté par jef le 26/04/2016 08:21
"La solidarité, le partage, la tolérance, le respect de l’autre et ses différences sont des valeurs essentielles pour le bien vivre ensemble", a également rappelé Joseph Sinimalé.


Moi ça me fait pas bizarre cette phrase dans la bouche de celui dont les premières mesures à la commune et au TCO auront été d'augmenter ses indemnités.

13.Posté par lesseps le 26/04/2016 08:56
Bayoune ou l'éloge du vivre ensemble :) La haine chevillée au corps, la bave aux lèvres et les yeux injectés de sang ... l'extrémiste dans toute sa caricature ! Qui se plaint du racisme dont les réunionnais sont victimes et vomit sa haine des juifs et de tous ceux qui ne lui ressemble pas ... De plus pour ces chers soldats réunionnais morts au combat : personne ne leur a mis un pistolet sur la tempe pour signer leur engagement, ils l'ont fait en toute connaissance de cause pour défendre leur pays !! Chose qui vous sera toujours inconnue cher bayoune à force de cracher sur cet état qui vous nourrit grassement alors que vous ouvrez votre bec avec avidité ... En vous mettant au même niveau que ceux que vous dénoncez, mon pov bayoune, vous démontrez votre bêtise sans fond...

14.Posté par Un jeune le 26/04/2016 09:19
Sini est toujours le maire de Saint Pol..............................!

15.Posté par Cyril le 26/04/2016 10:20
Pst 4 Movelang :
FERME TA (modération) un peu

16.Posté par L'Ardéchoise le 26/04/2016 10:21
Cela en fait beaucoup, dans plusieurs pays, des lieux créés pour "touristes en mal de sensations fortes"...
D'ailleurs, les témoignages photos, vidéos et autres sont sans nul doute des montages avec la participation d'acteurs grassement payés pour y figurer !

Je vous renvoie votre "pove" qui vous sied à merveille.
Vous me dégoûtez à un point que vous ne sauriez imaginer.
Ultime question que je me pose à votre sujet : vous semblez bien connaître le domaine de la psychiatrie, avez-vous été vous même interné ?

lesseps, votre commentaire est arrivé avant que je ne puisse envoyer le mien : merci, sincèrement.

17.Posté par Cyril le 26/04/2016 10:21
Bayoune la pauvre (modération)


18.Posté par lesseps le 26/04/2016 11:10
Bayoune, un adepte de FAURISSON .... Quelle fierté de partager ses thèses négationnistes cela doit être pour vous, pov bayoune .... L'expression avoir un pois chiche dans la tête prend toute sa valeur avec des pleutres comme vous ....

19.Posté par madibastard le 26/04/2016 12:06
Il est bon de se souvenir des excès du SSocialisme, que ce soit dans sa forme nationaliste (hitler) ou internationaliste ( staline)......ainsi nous pourrons combattre les héritiers de ces bouchers qui en mode kld osent encore se poser en victimes et en gentils de nos jours, alors que leurs mains sont encore pleines de sang.

20.Posté par madibastard le 26/04/2016 12:10
Ils sont ainsi condamnés à galérer dans l'inconnu.jusqu'à épuisement, le suicide ou en camisole dans des hôpitaux psychiatriques, de Villejuif ou d'ailleurs j'en ai été témoin.


N’exagères pas bayoune, on sait tous que tu as fini clochard alcoolique et gazé en métropole, mais tu ne représentes pas tous les réyonés !

21.Posté par Normal le 27/04/2016 06:24
Bayoune fitir ministre réyonné dé la kiltir siper!!! vive l'indépendance, fini le rsa fini la sécu ,des trous dans les routes, les cars jaunes et citalis à l'arrêt, evacuation sanitaire à Mada faute de moyens hospitaliers, fuite des diplômés, arrêt des importations faute de devises, le peup réyonné subsistera grâce à sa production de canne au cours mondial soit en dessous du prix de revient. Sa monnaie ne s'échange pas en bourse. français déhor vive la réunion!

22.Posté par Bayoune le 27/04/2016 10:01
Oté pa normal ou na kozman pou fé rire la bouss. Lané prosinn napi kann, la fini. petèt anfin bann plantèr va konprann ke la tèr sé noute monmon nourisiyère. Pou lindépandanss konm ou di la, nou la finn komann sarète bèf èk la sèze dodan pou voyaze domoune. La fwite dé diplome é dé cervo i fé déza dopi pliss 40 tan, noute zanfan lé biyin déporté non?
Ou sé in kasèr lé kwy., sois sérieux et arrête de jouer au bouffon de la coloniale.

Post 13 "Bayoune ou l'éloge du vivre ensemble :)" ou krwara pa mwin, mé krapate lé pou lo vive ansanb dosi tétébèf, sé pou sà lo bèf i bèze kou de ke dann tou lé sens.
" vous semblez bien connaître le domaine de la psychiatrie, avez-vous été vous même interné ?" bin mwin laté interné, mwin la fé pète lo kamizole de forss mwin la sapé pou mwin vnir fé gronye azot. Il est évident que nous ne sommes pas du même coté de l'histoire, que l'on ne voit pas pareil. Entre vous et moi, il y a un mur, comme le mur en Palestine occupée. Je tiens à préciser que je ne suis anti quoique ce soit, juif ou d'autres, je suis contre fascisme l'occupant de la Palestine. Je suis antisionisme, ce qui n'a rien à voir, contrairement à ce que déclarait le catalan au gouvernement français, mais pour une Palestine libre, comme je suis pour une Réunion réunionaise

23.Posté par Normal le 27/04/2016 18:43
Bayoune le bœuf est lent mais la terre est patiente, comprend comme tu veux!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales