Départementales 2015

Saint-Paul 17: Le binôme PCR envoie ses électeurs sanctionner Melchior


Saint-Paul 17: Le binôme PCR envoie ses électeurs sanctionner Melchior
Ils ont obtenu 8,8% (873 voix) ce dimanche et veulent continuer à peser pour le second tour qui se jouera sans eux. Alors que l'avance est confortable pour Cyrille Melchior et Marie Gertrude Carpanin sur le canton 17 de Saint-Paul, le binôme PCR Ajaguin/Charolais adresse une consigne de vote on ne peut plus claire.

"La candidature que nous présentions à ces élections départementales se voulait un message de renouveau des pratiques politiques sur le nouveau premier canton de Saint-Paul : assez de mensonges, assez de cumul et assez d’absence !", lancent Iréné Ajaguin Soleyen et Céline Charolais Hoarau.

"C’est parmi les abstentionnistes que ce message a trouvé son plus grand écho", ajoutent-ils. Raison pour laquelle dimanche soir, et ce malgré ses 50,06%, le conseiller sortant de la droite n'a pas été en mesure de plier l'affaire dès le premier tour.
 
"La campagne électorale écoulée a encore été le théâtre de pression sur les employés communaux, de corruption, de coups bas, jusqu’à utiliser les délibérations municipales pour empêcher quelqu’un d’être candidat. Tout ce que les 60% d’électeurs ont rejeté par l’abstention. Dans ces conditions, nous ne pouvons qu’être admiratifs des 873 électeurs qui nous ont accordé leur confiance", remercie le binôme du PCR sur Saint-Paul 1.

"Des deux candidats restants au second tour, l’un a été privé de sa permanence de campagne par l’autre, le candidat officiel de la mairie. Le même premier a également été privé de ses délégations municipales à la demande du second…", ironisent-ils en faisant référence à Erick Gangama, neveu de Joseph Sinimalé qui était encore adjoint de quartier il y a un mois, avant son retrait de délégation pour avoir maintenu sa candidature.

Le binôme PCR, arrivé 4e après le PLR, adresse une consigne de vote qui a le mérite de la clarté. "Conformément aux valeurs portées par notre candidature, nous ne pouvons tolérer de telles pratiques anti-démocratiques. Nous appelons donc à sanctionner le candidat officiel de la mairie."
Mardi 24 Mars 2015 - 14:52
LG
Lu 925 fois




1.Posté par Zeb BULO le 24/03/2015 18:38
Je rigole quand je lis que des candidats d'un parti politique d'un autre âge (PCR) proposent un renouveau des pratiques politiques ! Mais ils sont tous à mettre dans le même sac !

2.Posté par rocky le 24/03/2015 21:33
Mes très chères candidats de la majorité SINIMALE ne vous croyez pas déjà dans un fauteuil au palais de la source en costume cravate. Juste une petite piqure de rappel, canton ,bois de nèfles ,Jean- Marc devant au premier tour,2e tour gallot, canton guillaume même chose Mardénalome devant ,2e tour Léa élue ,la court kilote dand genoux avec la coulante. ALORS CRI PAS TROP VICTOIRE. ET PI AVEC SINI TOUT PEUT ARRIVER.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales