Société

Saint-Louis: Une journée handicap pour lutter contre les préjugés au travail


Saint-Louis: Une journée handicap pour lutter contre les préjugés au travail
Des préjugés, des incompréhensions voire même des représentations stigmatisantes persistent sur les personnes en situation de handicap au travail. 

Pour pouvoir lutter contre et briser les barrières, la mairie de Saint-Louis organise mercredi 28 octobre une journée de sensibilisation sur le handicap dans la fonction publique. Une initiative réalisée par la cellule du Handicap de la ville, le centre de gestion de la fonction publique territoriale, le service d'appui au maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés ou encore Handi-Pacte.

Des stands seront mis en place au sein de l'école de l'école Hypollite Foucque afin que les employés communaux puissent recueillir des informations sur les aménagements de poste, les formations et les avantages retraites. Mais la journée sera surtout l'occasion "d'échanger autour des expériences de chacun et de doter les équipes d'outils d'intégration". 
 
Parcours sensoriel, communication non verbale, les ateliers de l'après-midi permettront à chacun de se mettre à la place de l'autre. 

Saint-Louis: Une journée handicap pour lutter contre les préjugés au travail
Mardi 27 Octobre 2015 - 07:55
Lu 599 fois




1.Posté par en lair le 27/10/2015 10:42
les handicapes ne sont pas toujours ceux qu on croit.....

2.Posté par Racontez-nous Pompéi le 27/10/2015 12:58
La ville commence tout doucement à renaître des cendres pompéiennes laissées non par le célébrissime Piton de La Fournaise mais par un autre bien plus destructif que le premier nommé. Il s'agit, ni plus, ni moins, du non moins célèbre volcan nommé Claoudyo Wo Haro, le laqué gominé rouge/feu. Ce dernier savait, à son époque, de 2008 à l'inachevée 2014, ce qu'il fallait qu'il fasse pour miner l'expression communautaire qui était celle des saint-louisiens avant les arrivées massives d'une communauté oisive à intégration nulle et vivant d'aides sociales uniquement... improductive et donc inutile à la collectivité. Exception faite des gosses qui naissent à tour de bras... ben oui, ça rapporte !

3.Posté par darloute le 27/10/2015 13:14
Très bien dit pour st-louis.

4.Posté par À pompeux Pompéien ... le 27/10/2015 14:10
Allons un peu de courage , nommez la donc cette communauté massive , dégonflé! Et que cela vous rassure, après les villes communistes qui ont inauguré dés les années 80 l'arrivée massive des Mahorais car c'est bien deux qu'il s'agit ( les cocos avaient besoin de pauvres pour espérer être encore élus ) les villes de droite ont vite compris la leçon et à St André aussi , on a fait venir ces pauvres donc dépendants des aides donc votant comme on leur dit de voter !
Et soyez sûr que nos compatriotes dans le besoin , je parle là des Réunionnais , savent eux aussi avoir la reconnaissance du ventre. Et que très vite , eux aussi sont devenus des " militants" actifs ...et ô surprise après l'inénarrable rouquin ( eh oui, une teinture ratée ça fait poil de carottes au début mais le ridicule ne tue plus depuis longtemps!) l'autre , le grand honnête balseur a su , lui aussi , recruter à tours de bras des petites mains à coup de petits contrats et d'aides diverses...et lui, il ne favorise pas cette communauté dont vous n'osez dire le nom , au contraire ,il prend plaisir à les stigmatiser ....pourri un jour , pourri toujours!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales