Social

Saint-Louis : Un recours contre la délibération des 5%

Le calme est revenu à Saint-Louis après les événements relatifs à la grève des employés communaux et du SAFPTR le 12 mai dernier. Pourtant, en coulisses, ces mêmes employés s'apprêtent à déposer un recours devant le Tribunal administratif concernant la délibération validée en conseil municipal et le budget primitif de la semaine dernière. Une délibération jugée comme "illégale" par le syndicat.


Saint-Louis : Un recours contre la délibération des 5%
Il y a eu un premier mouvement de grève suivi à 16% puis un second où 12% des employés communaux avaient battu le pavé saint-louisien. Le but, avoir un impact sur le Comité technique paritaire (CTP) portant sur une validation consultative d'une réduction de temps de travail et des salaires de 5%.

Haro sur la délibération des 5%

Si la première réunion du CTP n'avait pas abouti en raison d'un quorum insuffisant, la seconde avait mené à la validation de ces mesures visant à réduire la masse salariale de la commune en réponse au déficit abyssal du budget. Résultat, le soir même, les élus de la majorité municipale votaient les fameux 5% et pouvaient alors s'attaquer au Budget primitif pour 2010.

Mais voilà, les employés communaux réunis à l'extérieur de la mairie annexe pour l'occasion n'avaient pas abandonné leur objectif : faire à tout prix barrière à une délibération jugée "illégale" selon eux et le Syndicat autonome de la fonction publique territoriale (SAFPTR). Sur ce point, un recours devrait être déposé devant le Tribunal administratif en milieu de semaine. Entendez, l'ouverture d'une procédure en référé afin d'obtenir un délibéré au plus vite car cette délibération prendra effet à compter du 1er juin prochain. Confiants, les membres du syndicat espèrent ainsi obtenir une décision qui irait à l'encontre de la délibération et qui impacterait, de facto, le versement des salaires du mois de juin.

Un recours contre le budget primitif pour l'exercice 2010

Mais il existe un détail qui pourrait jouer. Même si cette délibération peut être considérée comme "illégale", les recommandations de la Chambre régionale des comptes (CRC) et de la Préfecture vont bien dans le sens d'une réduction de la masse salariale. Au sortir du conseil municipal du 12 mai dernier, Claude Hoarau évoquait déjà ce point : "Nous pouvons maintenant participer à la réunion du Comité de suivi de manière à montrer à la Chambre régionale des comptes et à l'autorité préfectorale que nous avons tenu nos engagements." Des engagements qui, selon lui, devraient contribuer à réduire le déficit de fonctionnement ramené à 4,88 millions d'euros mais sur lequel la CRC conservera son droit de saisine (Voir "Le déficit de Saint-Louis ramené à 4,88 millions d'euros.

Le syndicat s'apprête également à déposer un recours contre le budget primitif pour l'exercice 2010 étant donné l'impact de la délibération des 5% sur ce dernier. Un budget qui avait révélé un déficit de fonctionnement équivalent à 18,61 millions d'euros et contre lequel l'opposition avait réagit.
Reste désormais à savoir quel sera l'avis du juge des référés du TA de Saint-Denis. Validera-t-il la proposition de Claude Hoarau ou ira-t-il dans le sens des employés communaux ? Réponse dans quelques semaines.

wilson_adras___delegue_safptr_a_saint_louis.mp3 Wilson Adras - Délégué SAFPTR à Saint-Louis.mp3  (1.59 Mo)


Lundi 17 Mai 2010 - 17:30
Ludovic Robert
Lu 2714 fois




1.Posté par Saint-Louisien le 18/05/2010 08:50
Mr Willon Adras avez-vous la mémoire courte ou la politique politicienne que vous soutenez vous rend aveugle.
Si je me souviens, suite à l'élection cantonale qui a eu lieu de l'année 2004, le maire de cette période, "Mr Hamilcaro Cyrille", a mis une stratégie politicienne pour rattraper son retard sur son adversaire, car quand il additionne le résultat de la Rivière avec celui de St-Louis, il s'est qu'il va perdre les élections municipales 2008. Cette stratégie qu'il a mis en place , c'est l'embauche plus de 1200 agents en CDI de 2005 à 2007. Vous savez , Mr Adras Willon, combien se recrutement massive pèse sur le budget de la masse salariale, de même la CRC a pointé du doit dans son rapport par l'embauche massive de Mr Cyrille Hamilcaro de 2005 à 2007. Celas Mr Willon Adras ( dit momon ), ceci c'est une gestion catastrophique aussi, que Mr Hamilcaro a mis sur la commune de St-Louis. Serte, critiquer les élus actuels, si sa vous enchante tant mieux pour vous, mais les St-Louisien et Rivièrois savent ce que Mr Hamilcaro nous a laissé après sa défaite des élections municipales 2008. Mr Willon commencé par enlever la paille dans votre œil et ensuite vous pourrez enlever celui de votre voisin. Renseignez-vous avant de critiquer.

2.Posté par lautrichien le 18/05/2010 14:08
Passer de 1700 employés, sur 7 ans, à 2925 en deux ans, vous appelez ça comment vous ? Eh oui, Saint-Louisien, vous devez avoir l'auréole de St-Louis, le gland en plus.

3.Posté par le black le 19/05/2010 19:20
TOUJOUR la mafia a saint louis depuis cloclo lela arrete vole domoun st louis cloclo po donne la famille coupaye don de toute façon cloclo va dit sont band communiste mange la merde po gagne embauche plus communiste bana va manger meme zote comme zote la point le courage de dit ali que li la po deconner sur la population de st louis ben moin nena le courage de dit a li que li c un voleur un manipulateur et un hipocrit parce que li la dit dans sont band faut trac que li la distribuer que si li gagne li augmente pas les impots sur st louis.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales