Politique

Saint-Louis: "Qui détient les manettes de la mairie?"

Ce mardi en fin d'après-midi se tenait le conseil municipal de Saint-Louis. La présentation des orientations budgétaires pour 2016 et le retour de Cyrille Hamilcaro à la mairie étaient au centre des discussions.


Saint-Louis: "Qui détient les manettes de la mairie?"
La salle de l’école Hippolyte Foucque était pleine ce mardi 8 mars. Militants, citoyens, employés communaux ont fait le déplacement pour assister à un conseil municipal qui se déroulait dans un contexte politique particulier.

Samedi, l’ancien maire Cyrille Hamilcaro avait envoyé un courrier à l’ensemble des conseillers municipaux pour informer de son retour au sein de la mairie de Saint-Louis en tant que "conseiller et référent politique bénévole". En 2014, il avait dû démissionner après sa réélection, condamné à  5 ans d’inéligibilité dans "l’affaire Surgine Fontaine". 

Arrivé quelques minutes après le maire Patrick Malet, Cyrille Hamilcaro a finalement décidé de ne pas s’exprimer, après avoir annoncé dans ce même courrier qu’il assisterait désormais à "toutes les réunions de la commune". 

Dès l’ouverture du conseil, de légères tensions sont apparues entre l’opposition et la majorité avec le transfuge vers la majorité de deux élues, Larissa Rousseau de l’équipe de Jean Piot et Laëtitia Boquiqueni sur la liste de Pierrick Robert. Pour Jean Piot, une désaffection qui "marque surtout un manque d’attachement à une idéologie et à une philosophie politique".

Cyrille Hamilcaro, le conseiller de l'ombre
Cyrille Hamilcaro, le conseiller de l'ombre
La séance a commencé par la présentation des orientations budgétaires pour l’année 2016.  Le déficit pour l’exercice 2015 s’élèvera à 4,6 millions d’euros contre les 4,2 millions d’euros arrêtés par la préfecture dans le cadre du règlement d’office du budget 2015. Un objectif quasiment atteint "grâce à nos efforts" s’est félicité le maire. L’année 2016 devrait ainsi s'écouler "sans augmentation du taux des impôts sous couvert de l’audience devant la Chambre Régionale des Comptes", déclare Patrick Malet.

​"C’est un collaborateur bénévole du service public"

Ces débats sur les orientations budgétaires étaient aussi l’occasion pour l’opposition de demander des explications sur le rôle exact de l’ancien maire au sein de la mairie, ce qui n'a pas manqué de susciter des réactions dans l’assistance. "L’embauche de Cyrille Hamilcaro comme conseiller des élus est une fonction qui n’existait pas", s’étonne Jean Piot.

Pour Patrick Malet, il s’agit d’une procédure tout à fait légale ayant fait jurisprudence. "En aout 2014, j’ai  été saisi par Cyrille Hamilcaro pour qu’il puisse faire bénéficier aux élus et administratifs de son expérience et sa proximité avec la population et cela pour prévenir de risques de tensions dans les quartiers et lors de situations urgentes. C’est un collaborateur bénévole du service public"

La tension est montée d’un cran quand Jeanne Toolsy du collectif contre la hausse des impôts à Saint-Louis s’est invitée dans les débats, apostrophant le maire qui a menacé de la conduire hors de la salle sous escorte de la police municipale. 

Le nombre de repas fabriqués par jour a également interloqué l’opposition. En 2015, 7500 repas ont été cuisinés par jour pour 4156 inscrits. "Il y a tout de même une différence de 3344 repas. Ou sont-ils passés? Se sont des enfants qui les consomment ou sont-ils détournés par certaines personnes comme par le passé?" questionne Philippe Rangama. "Si les familles ne peuvent pas payer on ne peut pas les mettre dehors", rétorque le premier magistrat. 

Les interventions de l’opposition durant ce conseil municipal n’ont pas manqué de faire référence au retour de Cyrille Hamilcaro qui comme promis a assisté aux débats sans pour autant s’exprimer publiquement. "Au final qui détient les manettes de la mairie?", lance Pierrick Robert ironiquement. Selon Jean Piot, l'ancien maire jouit d'un pouvoir tel que les dossiers avancent plus vite si celui-ci les soutient. 
 

Saint-Louis: "Qui détient les manettes de la mairie?"
Mercredi 9 Mars 2016 - 05:25
PB
Lu 5990 fois




1.Posté par GIRONDIN le 09/03/2016 06:26 (depuis mobile)
Des infos sur zinfos😃
Dans bénévole il y a .........
Pour conjurer le sort il faut faire intervenir l''exorciste du collège du gol. Depuis son passage il n''y a plus d''événement supranaturel .😁
Triste ST Louis

2.Posté par mag le 09/03/2016 04:26
Bravo bravo en tant que st-louisienne je suis fière du retour de M Hamilcaro à la mairie de ST-Louis, son expérience en déplaise plus d un , ne baisse pas les bras, je crois en vos capacités et travaillons ensemble

3.Posté par jean jouhis le 09/03/2016 07:39
BIG FAT
ex Chevalier Blanc

Surgine va resurgir

4.Posté par ALEXANDRA le 09/03/2016 07:43
Un surhomme !!! entre son poste de Directeur de l'AMDR et son bénévolat...pour saboter les services de la mairie,........ même pas honte !
Il revient pour toutes les magouilles ...et ses cacas nerveux...et mettre son dictat...!!!
St Louis n'a pas besoin de lui, mais d'élus et administratifs compétents....
St Louis a besoin de respirer, de baisser sa charge salariale (dont il a et abuse encore..), de laisser les gens travailler, ..

5.Posté par mandelamarley le 09/03/2016 07:53
Est ce que quelqu'un sous condamnation de la justice , peut intervenir dans un service publique? Même bénévole. Magouille quand tu nous tiens !

6.Posté par Saint Louisien le 09/03/2016 08:27
Qui détient les manettes ? poser la question est y répondre.

Depuis quelques mois , le repris de justesse se fait plus présent dans les bureaux , il recrute , il place ses "militants" . Il a toujours eu un bureau en mairie ( à quel titre?), il menace , prend des décisions illégalement avec la bénédiction du gros nounours plein de paille!

Il est "conseiller bénévole et référent " de la mairie?
Belle mairie et beau maire qui prennent comme conseiller un mec condamné par la justice et qui s'en vante!
ça en dit long sur l'honnêteté de ces gens là , ces élus prêts à tout par s'en foutre plein les poches en accordant des marchés douteux à des entreprises douteuses ( voir le quotidien du 8 mars)

Mais c'est vrai que le président de l'association des maires de la Réunion, l'inénarrable Fouassin autoproclamé patron de l'IRT ( la soupe doit être bonne) lui avait redonné un poste ronflant de directeur dans cette même association dont la seule motivation est de faire voyager les élus et leurs maitresses un peu partout aux frais du contribuable!
Bref, cette commune va à la catastrophe avec la bénédiction des élus qui se dépêchent d'en profiter et d'autres qui trahissent , encore que trahir est un mot qu'ils ne connaissent même pas , c'est génétique chez eux , on n'est pas d'un parti parce qu'on a des idées mais parce qu'on espère bien s'en foutre plein les poches ( par des indemnités , ou des petits avantages, ou des petits travaux fait en toute amitié par certains employés qui utilisent le bien communal)

Heureusement qu'il n'y aura jamais de partition entre St Louis et la Rivière , ça nous évitera d'avoir une équipe vérolée de plus!

7.Posté par dègue le 09/03/2016 08:31
puuuuu....

8.Posté par ben voyons! le 09/03/2016 08:32
"Cyrille Hamilcaro pour qu’il puisse faire bénéficier aux élus et administratifs de son expérience et sa proximité avec la population"
c'est certain , il va leur apprendre comment piquer dans la caisse et faire des faux?

"sa proximité avec la population et cela pour prévenir de risques de tensions dans les quartiers "

et il y croit ce maire quand il dit ça? Il ne s'est jamais demandé pourquoi, certains quartiers "explosent" au moment opportun, avec des meneurs qui parfois travaillent à la mairie !!!
Il est vraiment idiot ou quoi?

9.Posté par David le 09/03/2016 06:06
Quand je voit ces choses la je suis vraiment revolté ,et de voir que si la justice faisait vraiment son travail beaucoup de politiciens serais en prison...le peuple doit payer pour leur betises...Je ne voterais plus

10.Posté par flo le 09/03/2016 06:56
Arrêter de juger !!!!!Paul verges et bien d'autres ont fait des erreurs mais personne ne sais autant acharner sur eux à ce point , tout le monde a droit à une seconde chance pourquoi pas lui , je vais finir par croire que la réunion est racistes !!!! "À cause li lé un caf zot y croit li lé coullion "

11.Posté par BlaBlaBla le 09/03/2016 10:07
@ 6, 8 : " Pas mieux" !

12.Posté par Mederik le 09/03/2016 10:31
Le maire ce nouveau pantin! Hamilcaro n'a pas assez foutu le bordel, en plus il faut qu'il revienne comme si de rien était!

13.Posté par Filmographie non exhaustive le 09/03/2016 10:33
La commune de Saint-Louis vue à l'écran :
- Le justicier solitaire
- Le retour de Django
- Le réveil
- Paradis perdu
- Le grand cirque
- L'affaire est dans le sac
- Panique à bord
- Pourquoi viens-tu si tard
- Le consultant
- Sauve qui peut

14.Posté par Thierry le 09/03/2016 10:36
Saint-Louis, après les clans et leurs guerres, après les bus et passagers détroussés, après les émeutes inutules et pilotés, voici venu Sir Hamilcaro le déchu! Mr n'a pas sur se maintenir à la tête d'une commune en violant la loi, mais sait donner des conseils. À la place des membres du conseil je m'interrogerias sur la pertinence d'écouter un voleur.

15.Posté par Pro No Stick le 09/03/2016 10:37
pas "bénévole" mais "cyrilavolé"

16.Posté par Pro No Stick le 09/03/2016 10:38
par ailleurs, en raison de son poste à l'AMDR, CH fait déjà bénéficier aux communes, de ses capacités..pourquoi restreindrait il celles là à la seule commune de St Louis ?

par ailleurs, est il payé par l'AMDR pour oeuvrer bénévolement pendant ses heures de travail à l'AMDR ??

17.Posté par membre du personnel le 09/03/2016 11:20
on s'en fou ce mec est un prétentieux
au sdis il n'a rien foutu et a été condamné
ici il n'a rien fait d'autre non plus

18.Posté par palissade le 09/03/2016 11:24
C'est encore une idée de la plateforme régionale piloté par le président de région et le maire de st andré , que de la magouille

19.Posté par palissade le 09/03/2016 11:28
Donc , la population st louisienne peut être conseiller bénévole et référent " de la mairie?
Appel a la candidature

20.Posté par Athena le 09/03/2016 09:14
Ce type a des capacités de nuisance et de manipulation stratosphériques ! ... C'est une forme de violence institutionnelle inadmissible. Et personne ne se révolte ! Ce voyou est très dangereux.

21.Posté par totor le 09/03/2016 09:24
A st DENIS par contre on sait : aux manettes c'est Gilbert !
Car Gilbert M'Annette.

( c'est lourd mais par ce temps ! )

22.Posté par Annc 974 le 09/03/2016 09:38
Honteux .. Meme pas une once de fierté .. J'ai envi de vomir ...

23.Posté par DAKATINE le 09/03/2016 14:33 (depuis mobile)
18. palissade
Oui à condition d'être condamné, ils ne prennent pas n'importe qui, fo pas deconner non plus....

24.Posté par République le 09/03/2016 15:19
Hamilcaro, conseiller de l'ombre à Saint-Louis, la démocratie recule encore :
Cyrille Hamilcaro est un politicien professionnel qui, après avoir été condamné pour une faute de gestion dans la commune de Saint-Louis, a réussi (si l'on peut dire!) son retour en devenant l'opérationnel qui fait tourner (si l'on peut dire) la boutique de l'association des maires de la Réunion (à droite toute!). Cette dernière porte une lourde responsabilité quant à la dégradation de l'éthique de ces élus (la pente descendante devient de plus en plus forte), parce que c'est de l'argent public qui sert à payer un travail dont les citoyens n'ont pas vu jusqu'ici le moindre résultat dans une dynamisation efficace de cette association au service de l'intérêt public. L'homme est intelligent, et c'est un militant de sa cause, l'artisan de la déstabilisation de Claude Hoarau à Saint-Louis. Et c'est devenu le « conseiller de l'ombre » pour préserver l'actuelle municipalité de Saint-Louis des déstabilisations dans les quartiers (qui sont les vrais acteurs agissant dans l'ombre?). Le problème est et reste le même : l'argent étant le nerf de la guerre (ici politique), avec quels moyens le conseiller militant bénévole va-t-il mener ces prétendues opérations de stabilisation des quartiers de la commune ? Dans quelle cohérence globale ? Et sur quelle base légale cette collectivité au bord de la faillite va-t-elle financer ces opérations ? « C'est le fonds qui manque le moins ». À la Réunion, l'utilisation des fonds des collectivités locales, directement ou indirectement, pour faire tourner les boutiques électorales (il n'y a plus de partis organisés en tant que tels) est un des problèmes qui rabaissent de plus en plus la démocratie locale, laquelle est particulièrement menacée par de vrais potentats sur leurs territoires. En conclusion : le renouveau passe immanquablement par une modification de la loi... dans le sens de l'inéligibilité à vie en cas de corruption caractérisée. Et surtout par suivi sérieux et public des services de l'Etat de la dépense publique dans les communes (là aussi, il y a des responsabilités à mieux cerner) !

25.Posté par kld le 09/03/2016 17:37
de l'éthique en politique ......... il prend sur son temps libre de super directeur de fouassin ? aux fous ,assassins de l'éthique !

26.Posté par Mwa la pa di le 09/03/2016 17:53
Voici un toubib qui comme son copain de St Pierre n'honore pas la noblesse de la fonction : plus on est de coquins plus on est fort. Hamilcaro le condamné, le magouilleurs qui a abusé de son poste et a lamentablement joué avec les deniers des St Louisiens, est rémunéré par un maire qui plonge lui aussi dans la saloperie politique. Ce maire, comme bien d'autres ne défend aucune valeur et surtout pas d'éthique....

27.Posté par kld le 09/03/2016 18:44
c'est bien de rappeler la condamnation pour harcèlement moral au sdis .........il a été aidé surement , par "des petites mains" , on ne harcèle pas seul. c'est beau la poliiitique, l'éthique , l'amour du sévice public, pardon , du service public.

28.Posté par Marguerite Stéphane le 09/03/2016 19:09 (depuis mobile)
Moi en tt k fière du travail de l''équipe municipale bravo à vous surtout pour la baisse du déficit continuez comme sa et le bateau poura être redressé et continuer sont chemin VIVE ST LOUIS VIVE LA RIVIERE ET VIVE l''EQUIPE MUNICIPALE

29.Posté par tipic le 09/03/2016 19:11
Cyrille Hamilcaro semble jouer sa légitimité électorale contre une décision de justice qui lui est défavorable. mais cette légitimité populaire est-elle encore de son côté?

30.Posté par mandelamarley le 09/03/2016 20:06
@ 28 c tout ; aucune force de propositions ; heureusement que les impôts baisse; Un bon lot de comique oui; des conseillés à la Région ,au département à part d'engraisser leurs associations , désolez rien à l'horizon. Peu beaucoup mieux faire. Si ou en ennuie a ou , c que ou travaille pas assez.

31.Posté par babar run le 09/03/2016 21:25
Que nous apporte cette ville ???? on pourrait pas donner son indépendance à St-louis....????

quelle bande de macaques.....

32.Posté par Révoltant le 10/03/2016 21:01
chers élus
Prochain panneau à l'entré de la ville non pas
( saint-louis , sin-louis) mais le Far west.

33.Posté par MILITANTE le 11/03/2016 15:21
J'ai assisté au conseil municipale de mercredi soir. Je suis militante actif de la majorité mais un certain nombre de point que monsieur ROBERT a abordé sur les véhicules communaux mis à la réforme et aussi de la cantine scolaire qui devait être gratuite (promesse électorale).
Voilà un élu qui n'a pas sa langue dans sa poche car il m'a convaincu.

34.Posté par Bienvenus à Calamity's City le 12/03/2016 14:35
@32.Posté par Révoltant

La nommer Far West !... pourquoi pas ! mais s'il y a un nom qui lui colle vraiment à la peau à cette ville qui abrite le plus grand nombre de voyous au mètre carré de logements asociaux sortis de terre, c'est bien celui-là : "Calamity's City"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales