Politique

Saint-Louis: Le rapporteur public recommande au Conseil d'Etat l'annulation des municipales

Le Conseil d'État a débuté l'examen du dossier lié à la possibilité d'annulation de l'élection municipale de 2008 à Saint-Louis aujourd'hui. Le rapporteur du Conseil d'État a demandé la confirmation de l'annulation du scrutin municipal qui avait déjà été prononcée par le tribunal administratif en novembre dernier. Ceci étant, ce même rapporteur public a aussi demandé le rejet d'une sanction d'inéligibilité à l'égard de Claude Hoarau.


Saint-Louis: Le rapporteur public recommande au Conseil d'Etat l'annulation des municipales
Dans le cadre de l'examen du dossier lié à l'annulation des élections municipales de Saint-Louis qui a débuté ce matin, le rapporteur public (ex-commissaire du gouvernement) a demandé au Conseil d'État de confirmer l'annulation du scrutin de mars 2008. Ce dernier a, par ailleurs, émis un avis défavorable concernant la demande d'inéligibilité du maire actuel, Claude Hoarau ; inéligibilité souhaitée par Cyrille Hamilcaro, l'ancien maire de Saint-Louis.

Si ces recommandations sont bien intervenues au sein du Conseil d'État, elles ne confirment en aucun cas l'invalidation de l'élection municipale de 2008 comme cela a pu être entendu sur une radio locale. Seule la réponse finale du Conseil d'État déterminera, avec assurance, le retour, ou non, aux urnes.

Les partisans d'Hamilcaro très confiants

A Saint-Louis, les militants de Cyrille Hamilcaro semblent très optimistes et n'ont pas manqué de le faire savoir sur les ondes. Rassemblés, en partie, devant la permanence de Roches Maigres, ces derniers manifestent actuellement leur joie alors que le Conseil d'État ne s'est pas encore prononcé.

S'il est vrai que les décisions d'un rapporteur public sont généralement suivies par le Conseil d'État, la décision finale revient à cette seule haute instance.

Cet épisode, à lui seul, permet de saisir l'atmosphère et le folklore politique qui règne à Saint-Louis ; un folklore qui ne risque pas de s'effacer si les élections devaient être réorganisées.

De son côté, Claude Hoarau a souligné sur Freedom qu'il était question d'une recommandation du rapporteur public et que cette recommandation ne constituait pas, à juste titre, le résultat final qui devrait être communiqué d'ici la fin du mois de juin ; un résultat final que toute la population saint-louisienne attend... avec impatience...

PS : Nous avons tenté de joindre à plusieurs reprises le maire actuel de Saint-Louis, Claude Hoarau, et le conseiller municipal d'opposition, Cyrille Hamilcaro, en vain.
Mercredi 10 Juin 2009 - 15:45
Ludovic Robert
Lu 2613 fois




1.Posté par Réality le 10/06/2009 22:57
L'inéligibilité de claude hoarau serais la cerise sur le gateaux car il le mérite amplement aprés tout c'est crase qu'i a fait et dit a l'encontre de Mr Cyrille Hamilcaro.Claude hoarau a voulue forcé la porte en trichant ,en achetent la consience des gens et froder.Maintenant il vas le payer pour c'est acte en jouent avec la justice et en bafouent la loi il ne peux que sans prendre a lui meme. Cloclo a beaux faire sont fier devant ses militants et devant la presse mais aux fond de lui meme il ne doit pas bien dormir sur c'est deux oreilles,car il le c'est que sont heure et proche.Le communiste avec claude hoarau pourrie la vie de tout les st louisien alors avec l'annulation officiel des élections prochénement et aux bout ont le souhaitent fortement le retour de Cyrille Hamilcaro a la tete de la mairie de st louis sera d'autant plus belle.Alors aux communiste encore manipuler par claude hoarau il et temps de mettre un terme aux agissement mal-sain de claude hoarau.

2.Posté par San 974 le 11/06/2009 09:03
bonjour : même si de façon générale le conseil d'Etat suit l'avis du rapporteur il arrive que ce ne soit pas le cas car comme le mot l'indique le rapporteur ne donne qu'un avis sur un dossier qu'il a suivi. en aucun cas cet avis n'est une réponse ni un engagement du conseil d'Etat.
en aucun cas il ne faut donc croire que les élections seront annulées à saint louis ou ne le seront pas. pour l'instant qu'on le veuille ou non claude hoareau reste le maire et on ne sait pas si les élections seront annulées ou pas.
le conseil d'Etat peut rendre sa décision de plusieurs façon dans les semaines à venir.
il peut annuler , le premier tour, le second tour... dans ce cas le préfet a un délai de 3 mois pour réorganiser de nouvelles élections . le maire quant à lui devra quitter la mairie dès la décision du CE rendue . pour les actes passés pendant la mandature de claude , tels que mariages et autres actes d'état civil rassurez vous , on ne va pas vous divorcer (lol). c'est un des élus municipaux de saint louis a dit ce matin sur des ondes il disait que les mariages seraient annulés , il faut en rire . il est vrai cependant qu'à saint louis les gens aiment la politique mais les candidats poussent un peu aussi . je pense qu'ils sont responsables du climat qui règne dans notre ville . de tous bords ils ont leurs nervis et un jour ça va dégénérer c'est dommage. la guerre entre cyrille et claude est devenue personnelle à mon avis et n'a plus la place dans notre ville . pour moi lorsque des candidats utilisent des coups si bas , ils doivent être balayés par la population mais pour cela il faut qu'elle soit prête . même un référendum pour moi aujourd'hui n'a plus de réelle légitimité il y a en effet trop de mensonges racontés volontairement aux électeurs en vue d'obtenir leurs voies. je trouve cela déplorable . un exemple sur le référendum de séparation de saint louis et la rivière , les partisans de claude qui font campagne sont venus chez moi et m'ont dit : les gens de la rivière seront interdit de venir travailler à saint louis et vise versa . il faut le faire quand même non ? quant à moi,je caresse l'idée qu'une petite femme de saint louis aille aux municipales si les élections sont annulés . d'un coté la gauche dit que nelly leperlier est avec eux , du coté cyrille elle est avec eux. même moi qui la connait j'ignore ce qu'elle compte faire en cas d'annulation . c'est une femme comme elle qu'il nous faut , et si tout simplement elle apportait sa nouveauté , sa spontanéïté dans tout ce bordel. elle est très soutenue à saint louis . et puis c'est sa ville natale. alors si moi j'attends de nouvelles élections c'est surtout pour qu'une autre liste vienne faire valser claude et cyrille et la seule personne assez connue et aimée ici c'est la maman du petit robby.

3.Posté par femme rebelle le 11/06/2009 09:08
ce qu' a fait claude est typique des méthodes du pcr .acheter des voix ! et si le rapporteur l'affirme dans son avis c'est que les preuves sont réunies . il ne s'agit donc pas de diffamations. il l'a fait . c'est grave pour moi très très grave!!! rien que pour ça on ne devrait plus le laisser se représenter . c'est si bas tout ça . enfin on ne changera pas le pcr d'un clic . à nous de saisir notre chance si le CE nous la donne et bien voter . attention je dis pas non plus que cyrille est mieux hein! il a fait aussi hein . la preuve les procés en cours et ceux qui ont eu lieu. enfin à quand un réel changement à saint louis?

4.Posté par Réality le 11/06/2009 14:37
Pour encore une majorité de communiste qui n'ont encore rien compris a la manipulation communiste (PCR) sous la joute de claude hoarau son que pour le partie communiste des mouton mouton mouton mouton.....

5.Posté par royler le 12/06/2009 15:53
La justice administrative a souvent montré sa défiance face au Rapporteur ( autrefois appelé Comissaire du gouvernement ) afin de garantir l'indépendance de la justice administrative par rapport au Gouvernement. Que dire d'un Gouvernement de droite et d'un parti de gauche ?

C'est à peu près comme au judiciaire, où souvent on voit que les magistrats du siège ne suivent pas forcément les recommandations du Procureur...

Certainement que le Rapporteur pense que celà irait dans le sens d'une jurisprudence constante, mais on le sait, les revirements existent aussi !

Le rédacteur de ces quelques lignes ne manquera pas de commenter la décision tant attendue dans une revue spécialisée.

(Réponse de Pierrot Dupuy : Faux. La grande différence justement entre les justices administratives et judiciaires est que les juges administratifs, dans la très grande majorité des cas, suivent l'avis de l'ancien Commissaire du Gouvernement aujourd'hui appelé Rapporteur public)

6.Posté par royler le 13/06/2009 03:09
A M. Pierrot Dupuy ,

Merci de bien vouloir me communiquer ici même vos sources. Il se pourrait que je suis passé à côté d'une information capitale car je ne suis pas infaillible.

Merci de votre compréhension et de me faire la preuve de vos allégations.

Cordialement.

(Réponse de Pierrot Dupuy : mes sources se trouvent dans les années que j'ai passées sur les bancs de la fac de Moufia pour y obtenir une maîtrise en Droit, et dans les années que j'ai passées dans les prétoires des tribunaux de la Réunion en tant que journaliste pour rendre compte des différents procès. Sans compter mes diverses lectures qui en font état régulièrement. La presse locale, pour ne parler que d'elle, l'évoque à chaque fois qu'un élu passe au tribunal administratif, après les conclusions de celui que l'on appelait alors le Commissaire du gouvernement, rappelant que dans la très grande majorité des cas, les juges suivent cet avis)

7.Posté par royler le 14/06/2009 04:22
Je vous remercie de votre éclairage M. Dupuy.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales